Entre l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud, difficile de choisir quelles merveilles naturelles aller voir en premier. Et pourquoi ne pas vous faire votre propre opinion en les découvrant d'abord ici ? 

Canyons de l’Ouest américain - États-Unis

Canyons de l’Ouest américain - États-Unis
Antelope Canyon © nuinthesky - Fotolia

Bien sûr, il y a le Grand Canyon, dont l’immensité subjugue : jusqu’à 1 829 m de profondeur et 29 km de large. Le Colorado le sillonne sur une longueur de 445 km.

Mais il y a aussi d’autres joyaux à ne pas manquer dans ce Far West de légende : le Zion, Bryce Canyon, l’Antelope Canyon, le Black Canyon, le De Chelly… Sans oublier des merveilles, à la limite du surnaturel, comme The Wave.

Un festival de splendeurs naturelles, qui épateront le routard le plus endurci.

Voir les photos des Parcs nationaux de l’Ouest américain
Lire notre dossier sur les Parcs nationaux de l’Ouest américain
Consulter notre guide en ligne Parcs nationaux de l'Ouest américain

Yellowstone - États-Unis

Yellowstone - États-Unis
© Fotolia Premium - Fotolia

Situé à l’extrême nord-ouest du Wyoming, le plus ancien des parcs nationaux, créé en 1872, rassemble une kyrielle de beautés naturelles sur 8 992 km 2.

Le Yellowstone National Park offre des paysages de matin du monde et des sensations uniques aux amoureux de la nature. Classé à l’Unesco, il possède une faune et une flore exceptionnelles, que l’on peut découvrir sur 1 300 km de sentiers, à pied, à vélo, à cheval, mais aussi en bateau.

Grandes attractions du parc, les milliers de geysers, les sources chaudes et les mares de boue bouillonnantes proviennent d’une intense activité volcanique à 3 350 m sous terre.

Voir les photos du Yellowstone National Park
Consulter notre guide en ligne Parcs nationaux de l'Ouest américain

Chutes du Niagara - États-Unis, Canada

Chutes du Niagara - États-Unis, Canada
© AnneSophie - Fotolia

Bon, il y a du pour et du contre… Les chutes du Niagara, somptueuses, sont devenues une destination mythique, immortalisée par la peinture et le célèbre film, qui porte leur nom, avec Marylin Monroe.

Les chutes du Niagara, à la frontière américano-canadienne, impressionnent par leur force : elles déversent plus de 6,8 millions de litres d'eau par seconde, le long d'un fer à cheval de 675 m de long et de 54 m de haut. Spectaculaire !

Petit bémol : elles sont loin de se trouver en pleine nature, mais aux portes d’une petite ville, une sorte de Las Vegas avec plein d'enseignes lumineuses, de centres commerciaux et d'attractions en tout genre. Mais quel spectacle que ces chutes, tout de même !

Voir les photos des chutes du Niagara
Consulter nos guides en ligne Canada et Etats-Unis

Lac Moraine - Canada

Lac Moraine - Canada
© huci - Fotolia

L’une des perles des Rocheuses canadiennes. Moins célèbre que le lac Louise, le lac Moraine (12 km au sud) n’a rien à envier à son illustre voisin. Plus isolé, totalement inaccessible en hiver, il est bordé de sévères falaises rocheuses plongeant dans des eaux d’un bleu vif, contrastant avec le vert profond des résineux.

De très beaux sentiers de randonnées partent du lac, pour explorer cette contrée sauvage, fréquentée par les ours. Un spectacle inoubliable, éminemment romantique.

Voir les photos du Lac Moraine
Lire notre carnet de voyage Canada : les Rocheuses, de Banff à Jasper
Consulter notre guide en ligne Canada

Baie de Fundy - Canada

Baie de Fundy - Canada
© Lucie - Fotolia

L’une des marées les plus spectaculaires du monde s’y déroule. La baie de Fundy est une baie océanique de 290 km de long, qui s'étend entre les provinces du Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse sur la côte est du Canada.

La baie de Fundy subit les plus hautes marées du monde, dont la côte peut atteindre jusqu’à 16,50 m. Nulle part ailleurs autour du globe le déplacement d’eau n’est aussi important : chaque cycle déverse l’équivalent des rejets quotidiens de tous les fleuves et rivières : 100 km3, soit 100 milliards de tonnes d’eau !

Voir les photos de la Baie de Fundy
Lire notre page sur la Baie de Fundy
Consulter notre guide en ligne Canada

Salto Angel et Mont Roraima - Venezuela, Brésil, Guyane

Salto Angel et Mont Roraima - Venezuela, Brésil, Guyane
© Alice Nerr - Fotolia

Salto Angel ou Salto del Ángel (« saut de l’ange ») sont les plus hautes chutes d’eau du monde, avec une hauteur de 979 m. Elles se situent dans l'État de Bolivar, à l'intérieur du parc de Canaima. Difficilement accessibles, on peut les admirer en avion ou après une excursion de plusieurs heures en bateau.

Toujours dans le parc Canaima, le Mont Roraima, partagé avec le Brésil et la Guyane, subjugue le voyageur. Culminant à 2 810 m, il s’agit d’un tepuy, une montagne tabulaire caractéristique de la région, avec des falaises d’environ 1 000 m de hauteur.

Le lieu a inspiré Le Monde perdu de Conan Doyle, qui a été adapté par Steven Spielberg… dans Jurassic Park 2.

Voir les photos de Salto Angel et du Tepuy Roraima
Consulter notre guide en ligne Venezuela

Amazonie - Brésil, Pérou

Amazonie - Brésil, Pérou
© filipefrazao - Fotolia

Un monde où l’aventure prend tout son sens. L'Amazonie reste l'une des dernières parties sauvages de notre planète. Le Bassin amazonien s'étend sur 6 millions de km2 et 9 pays.

La forêt amazonienne, poumon vert de la planète, renouvelle à elle seule la moitié de l'oxygène de la Terre. Elle renferme une faune et une flore exceptionnelles.

Cette forêt incroyable est traversée par l'Amazone (6 300 km), le plus long fleuve du monde. Il prend sa source au Pérou et se jette dans l'Atlantique. L'Amazone, qui charrie près de 20 % de l'eau douce du monde (hors Antarctique), peut atteindre, à la saison des crues, 20 km de large.

Voir les photos de l’Amazonie
Lire notre carnet de voyage En descendant l’Amazone
Consulter notre guide en ligne Brésil

Lençois Maranhenses - Brésil

Lençois Maranhenses - Brésil
© Ariane Citron - Fotolia

Le « Sahara du Nordeste » : un endroit unique au monde. Le décor ? Des dunes d’un sable blanc immaculé ondulant comme des draps (« Lençois ») sur des dizaines de kilomètres. Ça et là, des lacs d'eau douce, des plages désertes où se réfugient tortues et oiseaux, ponctuent le paysage.

L’océan se trouve à 10 km à vol d’oiseau, et les plages sont désertes. Nulle trace de vie (ou presque) dans cette mer de sable qui progresse de 60 m par an sous l’effet des alizés.

Situé dans l’État du Maranhão (nord du Brésil), ce parc national, où serpente le fleuve Preguiças, attire de plus en plus de touristes, mais il vous reste beaucoup de place pour profiter de ce lieu exceptionnel.

Voir les photos du Parc national Lençois Maranhenses
Lire notre carnet de voyage Brésil, sur les plages du Nordeste
Consulter notre guide en ligne Brésil

Baie de Guanabara - Brésil

Baie de Guanabara - Brésil
© mariana_designer - Fotolia

Si Rio de Janeiro est surnommée la « ville merveilleuse », c’est en grande partie pour son cadre naturel exceptionnel : la baie de Guanabara, où des explorateurs portugais jetèrent l’ancre le 1er janvier 1502. La confondant avec l’embouchure d’un fleuve, ils la nommèrent Rio de Janeiro (« fleuve de janvier » en portugais).

Profonde d'une trentaine de kilomètres et large de presque autant, la baie de Guanabara présente un relief très accidentée et multiple. Plus d'une centaine d'îles et îlots ponctuent le décor au large de Rio, dominé par le Pain de Sucre et la colline du Corcovado avec la statue du Christ rédempteur.

S’étendant sur 380 km², Guanabara est la baie la plus étendue du littoral brésilien après celle de Salvador de Bahia, autre beauté naturelle du Brésil.

Voir les photos de Rio de Janeiro
Consulter notre guide en ligne Brésil

Chutes d’Iguaçu - Brésil, Argentine

Chutes d’Iguaçu - Brésil, Argentine
© Kushnirov Avraham - Fotolia

Aucun endroit au monde ne subjugue autant par sa force. En langue guarani, Iguaçu signifie « grande eau ». On ne vous le fait pas dire…

À la frontière entre l'Argentine et le Brésil, non loin du Paraguay, ces quelque 270 chutes réparties sur 3 km à peine, d’une hauteur pouvant atteindre 90 m, sont entourées d'une végétation tropicale luxuriante. La Garganta del Diablo (700 m de long, 130 m de large et 80 m de hauteur) est sans doute la plus impressionnante.

Les chutes d'Iguaçu font partie des destinations les plus courues – à juste titre – d’Amérique du Sud. C'est dans ce site classé par l'Unesco que fut tourné le film Mission. La ville brésilienne la plus proche est Foz do Iguaçu. Du côté argentin, c’est Puerto Iguazu.

Lire notre reportage sur les chutes d’Iguaçu 
Voir les photos des chutes d’Iguaçu
Consulter nos guides en ligne Brésil et Argentine

Perito Moreno - Argentine

Perito Moreno - Argentine
© Pat on stock - Fotolia

Classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, le Perito Moreno est l’un des glaciers les plus spectaculaires du monde.

Véritable monstre de 15 km de long sur 5 km de large, il atteint 60 m au-dessus du niveau du lac. Sa superficie représente l’équivalent d’une ville comme Buenos Aires.

Facile d’accès par bateau, il se trouve à un peu plus de 50 km d'El Calafate, au sud de la Patagonie. En chemin, on admire les eaux bleutées du lago Argentino et des icebergs. Splendide !

Voir les photos du Perito Moreno
Lire notre carnet de voyage En Patagonie
Consulter notre guide en ligne Argentine

Désert d’Atacama - Chili

Désert d’Atacama - Chili
© LMspencer - Fotolia

Le désert d’Atacama s’étend sur 1 000 km jusqu’au Pérou et à la Bolivie. Situé au nord du Chili dans la région d’Antofagasta, l’Atacama prend la forme d’une bande étroite et aride, bordée par la Cordillère des Andes.

C’est l’un des plus arides du monde : ces 17 dernières années, le désert d’Atacama n’a d’ailleurs reçu que 0,6 mm d’eau. Très peu peuplé, il offre des cieux parmi les plus limpides du monde. L’endroit est idéal pour observer la voûte céleste.

À 70 km de San Pedro de Atacama se trouve le plus grand désert de sel du Chili, le Salar d’Atacama . Une immensité de sel cristallisé où se baladent les flamants roses et où se jettent les quebradas, ces petites ravines de rouge vif.

Voir les photos du désert d’Atacama
Lire notre carnet de voyage Nord du Chili, du Pacifique au désert d’Atacama
Consulter notre guide en ligne Chili

Torres del Paine - Chili

Torres del Paine - Chili
© mikasek - Fotolia

Déclaré parc national en 1959, le Parc national Torres del Paine est une destination de choix pour les randonneurs et les trekkeurs.

La diversité des paysages – quelque 240 000 ha de steppes, forêts, montagnes, lacs, cascades et glaciers –, la richesse de la faune et de la flore, raviront les amateurs de grands espaces.

Dans ce parc, le trek W est l'un des plus célèbres du monde. L'itinéraire, dont la forme épouse celle de la lettre, se parcourt en 4-5 jours, en longeant des lacs. Paysages sublimes.

Voir les photos du Parc national Torres del Paine
Lire notre reportage Chili : en Patagonie, au bout de l’Amérique
Consulter notre guide en ligne Chili

Lac Titicaca - Pérou, Bolivie

Lac Titicaca - Pérou, Bolivie
© SB - Fotolia

Plus qu’un lac, une légende. En effet, cette gigantesque étendue d’eau navigable est la plus haute du monde (3 810 m). Avec 8 340 km², le lac Titicaca, presqu’une mer intérieure, compte parmi les plus beaux du monde.

Accessible par la ville de Copacabana en Bolivie (halte impérative), l’Isla del Sol, la plus grande des îles du lac Titicaca, serait le lieu de naissance de la civilisation inca.

Selon la mythologie inca, le lac Titicaca serait la matrice d'où serait sorti le monde. Un site extraordinaire, presque divin.

Voir les photos du lac Titicaca
Lire notre reportage La Bolivie, de La Paz aux portes de l’Amazonie
Consulter nos guides en ligne Pérou et Bolivie

Salar d’Uyuni et Altiplano - Bolivie

Salar d’Uyuni et Altiplano - Bolivie
© berzina - Fotolia

Au sud-ouest de la Bolivie, à 4 000 m d’altitude, le Salar d’Uyuni et l’ Altiplano offrent un festival de curiosités naturelles et géologiques : désert de sel blanc, lacs rouges ou verts, rochers aux formes bizarroïdes, volcans, geysers…

Totalement isolé, soumis à de rudes conditions climatiques, l’Altiplano se mérite : l’exploration de la région, qui nécessite absolument un guide-chauffeur en 4x4, est une véritable aventure.

L‘Altiplano est dépourvu de moyen de communication, d’eau potable et de point de ravitaillement. Mais le périple se révèle inoubliable, tout simplement…

Lire notre reportage sur l’Altiplano bolivien
Voir les photos du Salar d’Uyuni et de la région du Sud-Lípez
Consulter notre guide en ligne Bolivie

Texte : Routard.com

Les articles à lire