Grèce : les Cyclades, d’île en île

Grèce : les Cyclades, d’île en île
Claude Hervé-Bazin

Pour les Grecs, « aller aux îles », c'est mettre le cap sur les Cyclades. Des morceaux de montagnes jetés à la mer, à la beauté austère, harcelés l'été par les rafales du meltémi. Au cœur, les chefs-lieux s’accrochent à des pitons. Tous, ou presque, portent le même nom : Hora.
Les maisons blanches s’y soudent les unes aux autres, entre toits terrasses et dômes des églises. Au large, les pentes s'entaillent de terrasses. Des murets courent ; certains croulent. L'olivier et la vigne prospèrent. Les vallées, finalement, s'ouvrent sur des criques baignées par des eaux limpides. L'attente débute. Une attente sereine, presque un destin.
Le ferry déboule. C'est lui qui largue les amarres, dans un brouhaha de cris, d'invectives et de moteurs. Nous montons. Le voyage continue. D'île en île. De ferry en ferry.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Îles grecques Les articles à lire

Services voyage