Voyage - Nouveau-Brunswick : le Canada des grands espaces, côté maritime

Voyage - Nouveau-Brunswick : le Canada des grands espaces, côté maritime
Hopewell Rocks © Tourisme Nouveau Brunswick

En partenariat avec Marco Vasco

Situé à l’est du pays, entre le Québec et la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick est une destination unique au Canada. Tout d’abord, parce que c’est la seule province officiellement bilingue du pays. Ensuite parce qu’elle forme le cœur historique de l’Acadie, où près de 250 000 francophones habitent encore aujourd’hui : les Acadiens, nos autres cousins d’Amérique, à l’accueil légendaire et à la culture extrêmement vivante.

Mais le Nouveau-Brunswick est également une destination rêvée pour les amateurs de nature et de grands espaces canadiens, qui se déclinent ici en version maritime.

La baie de Fundy : l’une des merveilles naturelles du monde

On y trouve même l’un des phénomènes les plus extraordinaires du globe : les plus grandes marées du monde, qui ont lieu chaque jour dans la baie de Fundy, un gigantesque bras de mer de 300 km entre Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Ecosse. C’est ici, à Saint-Andrews qu’il est possible d’observer les 12 espèces de baleines, en zodiac ou en voilier.
Les chiffres ont de quoi impressionner : les marées peuvent atteindre 16,5 m et emportent avec elles deux fois par jour 100 milliards de tonnes d’eau !  À marée basse, on peut ainsi marcher au fond de l’océan et, à marée haute, faire du kayak au même endroit.
La région est aussi un paradis des randonneurs : à proximité de la baie, le parc national de Fundy permet d’admirer cette merveille de la nature, avec 120 km de sentiers de randonnées et de pistes cyclables. Incontournable, tout comme le site de Hopewell Rocks, célèbre pour ses rochers sculptés par l’érosion, évoquant de gigantesques pots de fleurs de 30 m de haut !

Et si vous partez cet été, n’oubliez pas vos jumelles : entre la fin juillet et la mi-août, la baie de Fundy devient un gigantesque abri pour plus de 2 millions d’oiseaux migrateurs.

Des parcs à la faune et la flore abondantes

Si la baie de Fundy vaut à elle seule le voyage, d’autres sites raviront à coup sûr les amateurs de nature : la rivière Restigouche où l’on peut voir des saumons sauvages et des hérons et, surtout, la baie des Chaleurs, classée parmi les plus belles baies de la planète, qui sépare la Gaspésie de la péninsule acadienne.

Vous aimez la faune et la flore ? Direction les dunes du parc national du Canada - Kouchibouguac qui servent de refuge aux phoques, sternes pierregarin, pluviers siffleurs, et où l’on peut se baigner dans une eau salée dont la température dépasse les 20 degrés en été.

Du côté des montagnes Appalaches, le parc provincial du Mont-Carleton (Point culminant des provinces maritimes) déploie 17 000 hectares de forêt et de sommets escarpés, qui abritent 100 types d’oiseaux et 30 espèces de mammifères pour le plus grand bonheur des amoureux de la nature.

Enfin, d’autres sites sont à conseiller comme l’île de Miscou avec ses plages sauvages et son phare du bout du monde, ou la dune de Bouctouche, la plus longue dune en Amérique du Nord, qui s'étend sur 12 km dans la baie du même nom.

Le Nouveau-Brunswick : un voyage riche en sensations, tout au bout de l’immensité !

Plus d'infos sur le net : Partez découvrir le Nouveau-Brunswick avec Marco Vasco

Infos destination : Canada

Toutes les actus


Toutes les actus Canada archivées

Canada Les articles à lire

Services voyage