Monténégro : les bouches de Kotor, un « fjord » en Méditerranée

Monténégro : les bouches de Kotor, un « fjord » en Méditerranée
Kotor © JFL Photography - stock.adobe.com

Intégrées dans le club très fermé des plus belles baies du monde, les Bouches de Kotor (Boka Kotorska) se découpent sur la côte d’un petit poucet européen : le Monténégro.

Issu de l’explosion de l’ancienne Yougoslavie, ce pays grand comme la moitié de la Bretagne épouse deux mondes : balkanique dans le chaos montagneux qui en constitue le cœur, méditerranéen sur la frange littorale, où foisonnent pins odorants, palmiers, lauriers roses et citronniers. D’un côté l’influence slave et la rudesse du continent, de l’autre la patte vénitienne et ses romances.

Ici plus qu’ailleurs, les Balkans se propulsent jusqu’à la Méditerranée en un impressionnant fatras de hauts sommets calcaires. La mer Adriatique s’y infiltre, s’y glisse tel un fjord constrictor, glissant entre leurs herses.  

Tout au fond : Kotor, héritière de mille ans d’une histoire maritime largement influencée par la Sérénissime. Puis, d’autres bourgades enchanteresses où les vieux palais blancs, se mirant dans les eaux hérissées de falaises, font écho à des campaniles et des cyprès hiératiques. Un bijou, justement classé au Patrimoine mondial par l’Unesco.

Texte : Claude Hervé-Bazin

Voyage Monténégro

Bons Plans Voyage

Services voyage