Chypre, l'île d'Aphrodite

Des dentelles et du cuir

Des dentelles et du cuir
Anne-Marie Minvielle

Il faut savoir faire le tri pour retrouver l’âme chypriote entre le vrai et le faux artisanat. Un tour au musée d’art folklorique de Lefkosia permettra d’en mieux juger. Les motifs géométriques, parfois austères mais colorés, sont la base de toute décoration. Poterie, gravure sur bois, cuir et dentelles se retrouvent un peu partout, l’orfèvrerie étant restée surtout la spécialité de la Chypre du Nord.

L’occupation turque de 1974 a provoqué une réorganisation du savoir-faire artisanal, avec un service d’artisanat chypriote gouvernemental garantissant l’authenticité des produits dans certains magasins. Les coffres en bois de pin ou noyer, se trouvent plutôt du côté de Lefkosia. La dentelle blanche de Lefkara près de Larnaka, réalisée avec du lin, a fait la renommée du village. Les textiles Phythkiotes, brodés de motifs géométriques colorés sont plus rares et chers. Pour mettre tous ces trésors, rien ne vaut un tsestos, panier plat aux motifs stylisés, facile à emporter.

Les bazars et les souks, toujours animés et amusants à visiter, proposent allègrement toute la gamme de copies de sacs en cuir de grandes marques. Un Prada pour 20 € ? Un chemisier en coton pour 15 €… ? Et encore, on discute du prix ! Les icônes restent le privilège de certains antiquaires, sachant que la douane est féroce sur l’exportation. Attention !

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Chypre Les articles à lire

Services voyage