En cargo vers New York

" L'homme a su hisser les voiles avant de savoir seller un cheval. Il a ramé et pagayé le long des rivières, et navigué en pleine mer bien avant de voyager sur roues ou le long d'une route. " Thor Heyerdal Jusqu'à la fin des années soixante, il était possible de voyager sur un cargo. Colons, fonctionnaires ou aventuriers gagnaient ainsi les tropiques ou regagnaient la métropole sur des bateaux que l'on appelait " mixtes ", car ils transportaient frêt et passagers. Et puis l'avion est arrivé avec ses tarifs très compétitifs, presque imbattables et cette faculté de vite annuler les distances. Aujourd'hui, le cargo revient et c'est une chance pour nous terriens. Non seulement parce que le cargo bat en authenticité et en cachet le paquebot, mais aussi parce que sa lenteur permet de voir la terre et la mer autrement. Parce qu'il s'avère une fascinante micro-société, un lieu à part entière et un milieu attachant. Parce que les marins, enfin, ont des choses à raconter et qu'il est grand temps d'en profiter.

Texte : Sibylle Eschapasse

Mise en ligne :

États-Unis Les articles à lire

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage

Services voyage