Climat, saisons et météo États-Unis

Du fait de l’immensité du territoire et des grandes différences d’altitude, les températures et les précipitations sont assez variables.

Climat d'Ouest américain

Globalement, dans l'Ouest, le climat est continental. Les hivers sont froids, particulièrement dans les Rocheuses - sauf lorsque souffle le chinook, un vent chaud et sec.

Les étés sont partout chauds et souvent orageux.

En Californie, ces dernières années, la sécheresse est devenue un véritable fléau. De monstrueux incendies ont emporté des dizaines de milliers d’hectares de forêt, notamment près du Yosemite National Park, dans la région de Napa et Sonoma, ainsi qu’à Mendocino.

En Arizona et au Nouveau-Mexique, c'est même franchement la canicule. Visiter la Death Valley à cette période relève du défi ; allez-y plutôt en automne ou au printemps si vous avez le choix. En effet, certains secteurs sont transformés en fournaise et des panneaux invitent à ne pas s’y balader entre 10h et 17h.

En revanche, en hiver, emportez une grosse polaire, voire une doudoune, car les températures sont froides, avec de fréquentes chutes de neige. À cette époque, renseignez-vous auprès des Visitor Centers notamment, pour vous assurer que les routes d’accès ne sont pas fermées.

Au printemps (mars-avril), les températures sont assez imprévisibles. On a vu de gros flocons tomber sur Monument Valley en plein mois d’avril ! Même cas de figure pour les parcs nationaux de Grand Teton et Yellowstone, plus au nord, et dans certains secteurs des Rocheuses du Colorado, avec des routes inaccessibles jusqu’à fin avril ou mai, voire juin certaines années ! Les hivers y sont d’ailleurs très rudes, et le printemps ne fait véritablement son apparition qu’à partir de juin. De manière générale, toutes les routes ouvrent entre mi-mai et début juin.

Climat en Californie

Du fait de l’immensité du territoire californien, les climats sont très variés. Ces dernières années, la sécheresse est devenue un véritable fléau. De monstrueux incendies ont emporté des dizaines de milliers d’hectares de forêt, notamment près du Yosemite National Park, dans la région de Napa et Sonoma, ainsi qu’à Mendocino.

Golden Gate brouillard © ApertureFoto - Adobe Stock

C’est à San Francisco qu’il fait le plus frais : faibles écarts de température d’une saison à l’autre et un bon ensoleillement général d’avril à septembre. Pluies fréquentes en hiver. Méfiez-vous, cependant, du fameux brouillard qui surprend nombre de voyageurs, en particulier en été : il peut persister parfois toute la journée et donner la désagréable impression d’être en novembre en France.

Pour Yosemite : renseignez-vous avant de vous y aventurer en dehors de la période estivale. Au printemps, par exemple, les températures sont très variables, imprévisibles et peuvent être franchement froides. On en a vu mettre les chaînes en plein mois d’avril !

Dans les Rocheuses, le climat est continental (hivers très froids, étés chauds) alors que le climat du sud de la Californie est de type méditerranéen (hivers doux, étés secs et chauds). Notez que la température de la mer atteint à peine 19 °C au cœur de l’été à Los Angeles et 16 °C à San Francisco. À cette même période, les brouillards sont fréquents sur la côte et le vent froid.

Le nord-est de L.A. est désertique ; il est préférable de visiter Palm Springs, et surtout la Death Valley, à l’automne ou au printemps car l’été est torride. En effet, certains secteurs de la Vallée de la Mort sont transformés en fournaise, et des panneaux invitent à ne pas s’y balader entre 10h et 17h.
Pour éviter l’insolation, buvez beaucoup d’eau, munissez-vous de lunettes de soleil, d’un chapeau et enduisez-vous d’écran total.

Climat en Floride

Cas à part aux États-Unis, la Floride bénéficie, au sud, d’un climat subtropical : c’est le seul État du pays où l’on se baigne toute l’année. L’été y est chaud et humide, marqué par de courtes et fortes pluies (parfois même bienvenues, ouf !).

L’hiver est sec et plus frais, avec quelques gelées certains jours dans l’extrême nord de l’État et des journées bien fraîches vers Orlando. Là, le matin, la petite laine ne se refuse pas... À cette époque débarque une importante clientèle de retraités fuyant le froid du reste des États-Unis et du Canada.

Au printemps et en automne, douceur et humidité sont au rendez-vous.

Cyclones (hurricanes) en Floride

L’automne, plutôt agréable, est la saison des cyclones. Sans être fréquents, ils sont récurrents et peuvent se montrer ravageurs. À chaque ouragan, on relève quelques morts, victimes de chutes d’arbres ou frappés par des objets emportés par le vent, et une lourde facture de dégâts. Miami a été identifiée par un groupe de scientifiques comme la ville la plus vulnérable face aux cyclones, en raison de sa situation géographique et de la faible élévation de ses côtes.

Si vous êtes en camping, au moindre signe suspect, on conseille de ranger le matériel et de se réfugier à l’hôtel, le personnel étant au courant des manœuvres à suivre en cas d’urgence. Les alertes passent du stade de hurricane watch (danger d’ouragan dans les 36h) à celui de hurricane warning (arrivée dans les 24h). À ce degré, les autorités décrètent, dans les cas les plus graves, l’ordre d’évacuation des côtes. On vous suggère de reporter vos vols intérieurs en cas de mauvais temps, car les compagnies n’hésitent pas à partir, même dans des conditions météo ahurissantes.

Au cas où vous seriez pris dans un cyclone, le mieux est de vous mettre à l’abri dans une cave (évacuez tente, voiture, maison en bois qui ne deviennent plus que des fétus de paille, et éloignez-vous surtout des fenêtres, qui peuvent exploser et envoyer des projectiles de toutes sortes).

Climat en  Lousiane

Le climat du sud-est des États-Unis est presque subtropical, avec des étés chauds et très humides et des hivers relativement doux et secs.

La période idéale pour visiter cette région est le printemps ou l'automne. En été, il peut faire horriblement chaud et humide, surtout à La Nouvelle-Orléans, ce qui rend les balades en ville peu agréables (mais les prix bien plus bas).

Les cyclones peuvent parfois sévir, surtout vers la fin de l'été et le début de l'automne.

Climat dans le Nord-Est des États-Unis

Gare à ne pas se faire avoir par la rigueur des hivers. On n’est pas loin du Canada, après tout (à l’échelle du continent, entendons-nous bien) ! Chicago, surnommée « Windy City » (la ville des vents), voit le lac du Michigan geler partiellement chaque hiver, et les chutes du Niagara gelées sont un spectacle à ne pas manquer. Boston et Washington passent une partie de l’hiver sous la neige.

Quant aux étés, ils sont chauds, voire très chauds (la chaleur doublée de l’humidité de Washington vous rappellera qu’il s’agit d’un climat subtropical humide !), et ils se prolongent parfois par un bel été indien.

Voyage États-Unis

Bons Plans Voyage États-Unis

Services voyage



Forum États-Unis

Voir tous les messages
Climat

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Climat États-Unis

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces États-Unis

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus États-Unis

Agenda États-Unis

États-Unis Les articles à lire