Tours et détours en Sardaigne

Sud-Est : porphyre, grottes et cascades

Sud-Est : porphyre, grottes et cascades
Anne-Marie Minvielle

Le détour montagneux par Ulassai offre quelques sites d’intérêt géologique. La Sardaigne est une véritable palette de roches où se succèdent basalte, calcaire, granite et autres reliefs érodés par l’eau et le vent. Si la grotte Su Marmuri est l’une des nombreuses richesses du souterrain sarde à visiter, la magnifique cascade de Santa Barbara, à sept kilomètres à l’ouest d’Ulassai, mérite un détour et nous regretterons de ne pouvoir continuer par cette belle route de montagne vers Ussassai et les lacs du centre… La prochaine fois, peut-être ?

Le temps nous presse pour le retour et nous suivons le littoral vers le Sud jusqu’aux rochers jumeaux de Cea : deux dents de porphyre sortant de la mer. Rouge encore pour cette côte jusqu’à Cocco Rocci et ses plages idylliques (photo), sans doute un peu trop envahies en saison… car déjà Allemands et Hollandais sont sur place.

La S 125 doublant la prochaine autoroute , nous arrivons sans encombre à Villasimius, station balnéaire réputée au milieu des cultures d’oliviers et de tomates. En saison, des excursions en bateau rejoignent facilement les îles granitiques qui lui font face. Un clin d’œil au parc géo-marin du cap Carbonara permet de faire nos adieux sous les derniers rayons du soleil, près de la Fortezza Vecchia, bastion de guet contre les pirates. Encore quelques orchidées sauvages violettes, et encore quelques griffes de sorcières roses… Ce seront mes dernières photos avant le retour à l’aéroport de Cagliari par la corniche du littoral.

Texte : Anne-Marie Minvielle

Mise en ligne :

Sardaigne Les articles à lire

Voyage Sardaigne

Bons Plans Voyage

Services voyage