Argent et budget Sardaigne

Argent, banques, change

Banques

Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 13h30 et de 15h à 16h. Elles sont fermées les week-ends et jours fériés, mais la plupart disposent d'un distributeur de billets. Certains bureaux sont ouverts le samedi matin, mais c'est plutôt rare.
Il faut souvent s’armer de patience, car le service peut être très long.
Nos amis francophones, en particulier les Suisses et les Québécois, peuvent convertir leurs devises en euros dans les bureaux de change : ouverts tous les jours, même les jours fériés.

Cartes de paiement

- L’immense majorité des restaurants, hôtels et stations-service les accepte. Nous vous signalons, dans la mesure du possible, les adresses qui les refusent.

- Attention, certains loueurs de voitures refusent les cartes de paiement marquées « Debit », même si elles font quand même crédit.

- En zone euro, pas de frais bancaires sur les paiements par carte. Les retraits sont soumis aux mêmes conditions tarifaires que ceux effectués en France (gratuits pour la plupart des cartes).

Budget en Sardaigne

Hébergement

Pour établir un budget, il faudra tenir compte de la saison. La Sardaigne est une île très prisée des Italiens en été et connaît une augmentation des prix entre juin et septembre avec une explosion au mois d’août. De 10 à 20 % entre juin et juillet, mais il arrive fréquemment que les prix doublent ou triplent au mois d’août dans les stations balnéaires les plus fréquentées ! Après, les prix connaissent une décrue significative et rapide.
Même chose pour les campings.
En pleine saison, il faut souvent débourser près de 45 € pour 2 personnes avec une tente et une voiture contre 15-25 € hors saison.

Les B & B et agriturismi proposent des prix globalement un peu moins élevés et globalement plus stables sauf à proximité immédiate des stations balnéaires les plus en vogue.
Pour trouver des adresses moins chères, mieux vaut explorer l’arrière-pays, y compris pour les campings (certains agriturismi proposent en effet quelques emplacements et les tarifs pratiqués varient plutôt entre 15 et 30 € pour 2).

Quelques remarques :
- Les prix des chambres sont rarement affichés et quand ils le sont, ils n’ont en général aucun rapport avec la réalité, en tout cas dans les hôtels.
- Les personnes voyageant seules sont désavantagées, le prix des chambres simples différant très peu de celui des doubles.
- Un grand nombre d’hôtels proposent des chambres familiales.
- Globalement, on peut dire que la basse saison s’étale d’avril à mi-juin et de mi-septembre à fin octobre-début novembre. La grande majorité des hébergements (sauf dans les villes d’une certaine importance) ferme en novembre pour rouvrir à Pâques. Hors saison, n’hésitez pas à vérifier les prix pratiqués par les adresses chics, car il n’est pas rare qu’elles cassent les prix.
- De même, il se peut que les prix très élevés du mois d'août diminuent un poil en fonction du taux de remplissage, mais ça, on ne le sait qu’au dernier moment.
- Entre juin et septembre, réservez votre hébergement le plus tôt possible.
- De plus, vous bénéficierez souvent de prix plus attractifs en réservant directement auprès des hébergements (car ces derniers n’hésitent pas à répercuter sur les prix les commissions souvent très élevées qu’ils doivent verser aux intermédiaires.
- En cas de réservation par téléphone (surtout celles faites très à l’avance), demandez toujours une confirmation par e-mail.
- Enfin, le petit déjeuner étant le plus souvent inclus dans les prix des B & B, hôtels et pensions, nous l’indiquons uniquement pour celles de nos adresses qui ne le proposent pas ou qui demandent un supplément.

Voici les fourchettes de prix selon les catégories, sur la base d’une double pour les chambres.
- Campings : 15-45 € pour 2 personnes avec tente et voiture.
- Bon marché : moins de 60 €.
- Prix moyens : 60-100 €.
- Chic : 100-150 €.

Restaurants

- Attention, un restaurant qui affiche un menu à 15-20 € le midi peut doubler son prix le soir.
- Demandez toujours s’il y a un menu et/ou qu’on vous apporte la carte. Car faire confiance au patron peut présenter quelques risques (et l’addition se révéler douloureuse).
- Cela dit, il arrive que la carte n’existe pas. C’est souvent le cas, par exemple, dans les établissements proposant pour tout le monde le même menu à prix fixe (menù fisso), notamment dans les fermes-auberges ou tables d’hôtes (agriturismi).
- Faire attention aux poissons, souvent facturés au poids, en fonction du prix du jour (60 €/kg en moyenne). L’addition peut monter très vite.
- Les antipasti sont des entrées que, traditionnellement, la tablée se partage.
- Les secondi (viande ou poissons) sont quelquefois plus chers que les primi (les pâtes), tandis que l’accompagnement (contorni) est facturé aussi.
- Le soir, les pizze sont un excellent moyen de manger à prix doux.
- Enfin, pour les routards au budget un peu serré, un plan sympa consiste à aller dans un negozio di alimentari (magasin d’alimentation).

- Très bon marché (ou sur le pouce) : moins de 12 €.
- Bon marché : de 12 à 25 €.
- Prix moyens : de 25 à 35 €.
- Plus chic : de 35 à 50 €.

Service, couvert et pourboire

Ne vous étonnez pas de voir votre addition majorée du traditionnel pane e coperto (pain et couvert ; appliqué dans la majorité des restos). Il varie entre 1 et 3 €, et peut même atteindre plus de 4 € dans les lieux chics ou très touristiques. Ajoutez à cela une bouteille d’eau minérale (autour de 2 €), et vous comprendrez rapidement pourquoi l’addition grimpe vite.

Quant au pourboire, personne ne vous obligera à en donner, mais si le service ou le repas vous a particulièrement plu, on ne vous reprochera certainement pas d’en laisser un ! L’usage, en somme, est assez comparable à ce qui se passe en France.

Location de voiture et carburant

Visites des musées et églises

- Beaucoup d’églises demeurent gratuites (sauf les accès aux sacristies, salles capitulaires ou cryptes recelant des « trésors »), il est cependant de plus en plus fréquent de devoir payer pour les visiter : 3-4 €. En ce qui concerne les grands sites ou musées, leur tarif varie entre 4 et 10 € et selon que s’y déroule une exposition temporaire (et elles sont fréquentes en été !) ou pas. Les musées et sites secondaires présentent généralement des tarifs comparables, entre 3 et 8 €.

- Les étudiants de moins de 25 ans, de même que les jeunes de 18 à 25 ans, à condition d’être ressortissants de l’Union européenne, ont souvent droit à une réduction, voire la gratuité selon les musées.

- Les moins de 18 ans, les étudiants et enseignants en architecture et en histoire de l’art bénéficient de la gratuité dans les musées d’État seulement. Munissez-vous donc de votre carte d’identité et de votre carte d’étudiant le cas échéant. Les musées n’acceptant pas toujours les cartes de paiement, prévoir des espèces.

- Certains lieux culturels nationaux sont gratuits pour tous le 1er dimanche du mois.

- Certaines villes proposent d’intéressants billets cumulatifs offrant des réductions non négligeables pour pousser le visiteur à voir plusieurs sites et musées.

Artisanat sarde

Les artisans savent magnifier les simples matières travaillées pour créer de modestes mais réels objets d’art. Il suffit de regarder les statuettes en bronze « à la Giacometti » de l’époque nuragique pour comprendre le raffinement de l’artisanat sarde.

Voici une petite liste de courses...

- Les bijoux en argent (un peu partout).
- Les terres cuites et vernies aux dessins et couleurs évoquant la mer et les terres sardes (à Gallura).
- Les petites maisons en trachyte rouge (à Oristano), avec parfois un discret mais élégant motif en argent...
- Les tapisseries rustiques en laine (à Mogoro).
- Les tessuti : : lin, soie et laine (orbace) sont tissés pour confectionner nappes, couvre-lits et tapis (à Aggius, Sumugheo et Mogoro).
- Les corbeilles en paille de blé (à Campidano).
- Les couteaux en corne de bélier sculptée (Arbus, Pattada).
- Les bijoux de corail rouge (à Alghero), surnommé le « sang pétrifié de Méduse », épousant harmonieusement l’or filigrané ou l’argent. Beaux, mais chers, car le corail se fait rare. Méfiez-vous des bijoux vendus dans les boutiques de souvenirs, fabriqués quasi systématiquement en corail chinois teinté. Les objets réalisés à Alghero sont en principe dûment signalés. Achat bien peu écologique ; nous, on déconseille.
- Et puis, les nappes en lin ou coton, les châles brodés, les coffrets en liège, les sculptures sur bois, les sacs en forme de besace de berger...
- Côté plaisirs de la table, du vin, bien sûr, avec quelques cépages sardes d’excellente qualité, mais aussi de l'huile d'olive, une bonne liqueur de myrte en digestif, de la charcuterie, des pâtes, etc.

Voyage Sardaigne

Bons Plans Voyage Sardaigne

Services voyage



Forum Sardaigne

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Sardaigne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Sardaigne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Sardaigne

Agenda Sardaigne

Sardaigne Les articles à lire