100 sites à voir en France

Sites à voir : Sud de la France

Les lieux à ne pas manquer en Provence, sur la Côte d'Azur, en Corse, dans le Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées.

Marseille et le massif des Calanques (Bouches-du-Rhône)

Marseille et le massif des Calanques (Bouches-du-Rhône)
© joseph_hilfiger - Fotolia

Dominée par la basilique Notre-Dame-de-la-GardeMarseille possède de nombreux quartiers qui méritent d’être découverts. Le plus fameux d’entre eux est le Vieux-Port, qui en est le cœur depuis 2 000 ans ! Entre Marseille et Cassis, le massif des calanques s’étend le long de la Méditerranée. De hautes falaises quasiment dépourvues de végétation qui tombent à la verticale dans la mer, d’abondantes criques… Magnifique !

Lire notre idée week-end Marseille

Aix-en-Provence et la Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône)

Aix-en-Provence et la Sainte-Victoire (Bouches-du-Rhône)
© neirfy - Adobe Stock

Élégante ville riche en hôtels particuliers des 17e et 18e siècles, notamment au bord du cours Mirabeau, et de splendides fontaines, Aix-en-Provence est une étape obligée quand on visite la région. De même que la Sainte-Victoire, massif dont les paysages alternativement alpins et méditerranéens ont inspiré le peintre Paul Cézanne - point culminant à 1 011 m. C’est une terre de randonnée très prisée.

Lire notre idée week-end Aix-en-Provence

Arles et la Camargue (Bouches-du-Rhône)

Arles et la Camargue (Bouches-du-Rhône)
© Boris Stroujko - Adobe Stock

Comme Nîmes sa voisine, Arles a préservé ses arènes romaines. De plus, cette ville possède de vieux quartiers où l’on prend grand plaisir à flâner. Elle est traversée par le Rhône, fleuve qui forme au sud un delta bien connu sous le nom de Camargue. Cette vaste zone humide qui tutoie la Méditerranée donne à découvrir des paysages variés : marais salants, rizières, prairies, étangs, plages…

Avignon et le Palais des Papes (Vaucluse)

Avignon et le Palais des Papes (Vaucluse)
© samott - Adobe Stock

La ville ancienne d’Avignon possède toujours ses remparts. En son cœur s’élève le Palais des papes, à la fois demeure et forteresse qui fut le centre de la chrétienté au cours du 14e siècle. Cette imposante construction gothique est à deux pas du Rhône, qu’enjambe à moitié le pont Saint-Bénézet (12e siècle), rendu célèbre par la chanson « Sur le pont d'Avignon ».

Lire notre idée week-end Avignon médiéval

Le Luberon et Roussillon (Vaucluse)

Le Luberon et Roussillon (Vaucluse)
© papinou - Adobe Stock

Le massif du Luberon est une des attractions majeures de la Provence avec ses milieux naturels diversifiés selon que l’on se trouve sur son flanc nord ou sud (point culminant : 1 125 m). Il fait se succéder garrigue, chênaies, forêts de cèdres, champs de lavande… On y découvre aussi des villages de charme. En face se trouve le massif des Ocres dont les sols sont colorés de rouge, jaune ou violet, comme en atteste le site de Roussillon, lequel dispose d’un parcours à visiter.

Les gorges du Verdon (Alpes-de-Haute-Provence, Var)

Les gorges du Verdon (Alpes-de-Haute-Provence, Var)
© photlook - Adobe Stock

Rivière venant des Alpes, le Verdon s’écoule dans un canyon très impressionnant. En certains points, des parois s’élèvent à 700 m. Les routes et sentiers de randonnée qui les surplombent sont semés de belvédères. Les fans de sports d’eau vive s’en donnent à cœur joie en contrebas.

L’île de Porquerolles (Var)

L’île de Porquerolles (Var)
© PHOTOPOLITAIN - Adobe Stock

C’est l’une des plus belles îles d’Hyères, une sorte de paradis méditerranéen : une végétation sauvage remarquable, des vignes, des calanques, des falaises, des plages de sable fin, ce à quoi s’ajoute un port. On sillonne Porquerolles avec bonheur à pied ou à vélo le long de sentiers balisés.

Le massif de l’Esterel (Var)

Le massif de l’Esterel (Var)
© zm_photo - Adobe Stock

Les petites montagnes teintées de rouge du massif de l’Estérel, grâce à la présence massive de la roche porphyre, présentent des paysages contrastés : garrigue, forêts, pics, ravins, gorges ou criques et calanques en bord de mer. La nature est ici pleinement préservée. Un vrai festival, à quelques kilomètres de Cannes !

Lire notre idée week-end sur l’Estérel

Nice (Alpes-Maritimes)

Nice (Alpes-Maritimes)
© LiliGraphie - Adobe Stock

Certes, la promenade des Anglais qui fait face à la mer est un des immanquables de Nice, la capitale de la côte d’Azur. Mais le Vieux-Nice aussi, avec ses rues qui fleurent bon l’Italie, la ville ayant fait partie de ce pays jusqu’en 1860. Il faut prendre le temps de savourer tous ses attraits : petites places, palais, églises baroques, marché du cours Saleya…

Lire notre idée week-end Nice

Les corniches de la Riviera, d’Eze à Menton (Alpes-Maritimes)

Les corniches de la Riviera, d’Eze à Menton (Alpes-Maritimes)
© photographyttl - Adobe Stock

Prendre la route de la Grande corniche, c’est s’offrir un spectacle inoubliable : la Méditerranée vue de haut et l’arrière-pays de la Riviera. Parti de Nice, on passe, selon la route choisie, par Èze, La Turbie où se trouve le majestueux trophée d’Auguste, vestige romain, avant de rejoindre la mer à Roquebrune-Cap-Martin, puis Menton.

Lire notre idée week-end de star sur la Côte d’Azur

Le parc du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence)

Le parc du Mercantour (Alpes-Maritimes, Alpes-de-Haute-Provence)
© Tomfry - Fotolia

Vaste parc national, le Mercantour se constitue de glaciers, de gorges, de lacs, ainsi que de vallées où des villages donnent notamment à voir des églises remarquables - point culminant : 3 143 m. Parmi les nombreux sites étonnants que recèle le parc figure la vallée des Merveilles où des roches présentent 40 000 gravures rupestres datant de trois milliers d’années.

Lire notre reportage sur la vallée des Merveilles

Collioure et la côte Vermeille (Pyrénées-Orientales)

Collioure et la côte Vermeille (Pyrénées-Orientales)
© PHB.cz - Adobe Stock

Charmant petit port niché dans une crique, Collioure est le point de jonction entre les montagnes des Pyrénées et la mer Méditerranée. Un château et plusieurs forts rappellent son passé de ville stratégique, située près de la frontière espagnole. C’est l’une des perles de la côte Vermeille, portion de littoral aux décors rocheux et sauvages qui file jusqu’à Portbou via Port-Vendres, Banyuls et Cerbère.

Lire notre article sur la Côte Vermeille

Carcassonne (Aude)

Carcassonne (Aude)
© Iuliia Sokolovska - Adobe Stock

Ses remparts sont hérissés de 52 tours : la vue sur la cité médiévale de Carcassonne est phénoménale. À l’intérieur, on se promène dans des rues chargées d’histoire : château comtal, basilique Saint-Nazaire… En face, sur l’autre rive de l’Aude, on flâne dans la bastide Saint-Louis, laquelle est riche en hôtels particuliers de diverses époques.

Peyrepertuse et les châteaux cathares (Aude)

Peyrepertuse et les châteaux cathares (Aude)
© bjul - Fotolia

Les vestiges du château de Peyrepertuse rappellent la guerre qui, au 13e siècle, fut menée contre les Albigeois ou cathares, qualifiés d’hérétiques par l’Église. Implanté au sommet d’une falaise, il fut l’une des places fortes de ces derniers. On y a une très belle vue sur les environs. Une trentaine d’autres « châteaux cathares » sont à découvrir dans la région, dont celui de Montségur en Ariège.

Le canal du Midi (Haute-Garonne, Aude, Hérault)

Le canal du Midi (Haute-Garonne, Aude, Hérault)
© thieury - Adobe Stock

Le canal du Midi traverse le sud de la France, de la Garonne à la mer Méditerranée, à Sète qui fête son 350e anniversaire ette année comme le canal. Cette voie navigable a été conçue sous Louis XIV, comme en témoignent des ouvrages d’art, écluses et ponts de cette époque. Quand elles sont bordées d’arbres, notamment des platanes, les rives de ce canal donnent l’occasion de faire de très belles balades.

Lire notre reportage sur le canal du Midi

Montpellier (Hérault)

Montpellier (Hérault)
© Fred - Fotolia

Depuis la place de la Comédie, qui est située au cœur du centre piétonnier de cette belle ville très animée qu’est Montpellier, on aime se balader dans des rues pleines de charme, par exemple celles du quartier de L’Écusson, dont les plus anciens bâtiments remontent au Moyen Age.

Lire notre idée week-end Montpellier

Saint-Guilhem-le-Désert et les gorges de l’Hérault (Hérault)

Saint-Guilhem-le-Désert et les gorges de l’Hérault (Hérault)
© M. Bavoillot - Hérault Tourisme

C’est à un voyage dans le temps qu’invite Saint-Guilhem-le-Désert, magnifique village ancien situé au pied de hautes falaises. Il se trouve dans les gorges de l’Hérault, lesquelles donnent à voir de formidables paysages : vignes, oliveraies, châteaux, mégalithes…

Nîmes et le Pont du Gard (Gard)

Nîmes et le Pont du Gard (Gard)
© Ferenc - Adobe Stock

La présence romaine a laissé des traces remarquables à Nîmes : des arènes, un temple nommé Maison Carrée, un vestige de remparts appelé tour Magne… Non loin de la ville, on est saisi par la vue qu’offre le Pont du Gard, qui enjambe la rivière Gardon et est environné de garrigue et de bois de chênes verts. Cet aqueduc, comme nombre d’autres sites antiques de la région, est très bien conservé.

Lire nos articles sur Nîmes et le Pont du Gard

Le causse Méjean et les Cévennes (Lozère)

Le causse Méjean et les Cévennes (Lozère)
© Georges Maurice - Fotolia

Une grande partie du causse Méjean ressemble fort à une steppe. On y croise des bergers et leurs troupeaux dans un paysage ponctué de quelques fermes ou mégalithes… C’est l’une des pièces maîtresses des Cévennes, pays qui comprend aussi des zones montagneuses et boisées, ainsi qu’une plaine méditerranéenne qui file au sud dans le Gard.

Les gorges du Tarn (Lozère, Aveyron)

Les gorges du Tarn (Lozère, Aveyron)
© lamax - Adobe Stock

Alternant d’étroits défilés et de grands cirques, le canyon que forment les gorges du Tarn est impressionnant. La route qui suit son parcours fait s’enchaîner de superbes et saisissants points de vue. L’un des plus renommés est en toute logique appelé Point sublime !

Le pic du Midi de Bigorre et le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées)

Le pic du Midi de Bigorre et le cirque de Gavarnie (Hautes-Pyrénées)
© Elonore H - Fotolia

On prend un téléphérique et voilà que l’on se trouve à 2 877 m d'altitude, au sommet du pic du Midi où, depuis des terrasses, l’on a une vue exceptionnelle sur toute la chaîne des Pyrénées. À ce spectacle s’ajoute celui qu’offre le cirque de Gavarnie, situé non loin. C’est une vallée donnant sur une muraille haute de 1 500 m et ornée d’une cascade de 427 m !

Lire notre article sur le Pic du Midi de Bigorre

Toulouse (Haute-Garonne)

Toulouse (Haute-Garonne)
© Fred - Adobe Stock

Surnommée « ville rose » en raison d’un matériau de construction traditionnel dans la région, la brique, Toulouse est une très ancienne cité qui a préservé nombre de ses joyaux : la basilique romane Saint-Sernin, l’église et le cloître gothiques des Jacobins, quantité d’hôtels particuliers… Immanquable est la place du Capitole, vaste et majestueux espace situé au centre de cette ville dynamique.

Lire notre idée week-end Toulouse

Cordes-sur-Ciel (Tarn)

Cordes-sur-Ciel (Tarn)
© NoraDoa - Fotolia

Magnifique village perché de style médiéval, Cordes-sur-Ciel se savoure au gré de flâneries dans des ruelles où l’on admire des maisons gothiques aux façades sculptées. Elles contribuent à faire de cette bastide un site qu’on ne manque sous aucun prétexte quand on est dans la région.

Lire notre dossier 30 beaux villages de France

Albi et sa cathédrale (Tarn)

Albi et sa cathédrale (Tarn)
© stephanemedina81 - Adobe Stock

Le centre ancien d’Albi est constitué d’un réseau de ruelles où l’on découvre notamment des maisons à pans de bois, des hôtels particuliers en briques de différentes époques ou des édifices religieux. Le plus fameux d’entre eux est la cathédrale Sainte-Cécile, elle aussi bâtie en briques. Elle en impose avec son aspect rappelant l’architecture des châteaux forts et son clocher culminant à 78 m.

Rocamadour (Lot)

Rocamadour (Lot)
© bjul - Fotolia

Accroché à une falaise située en surplomb de la rivière Alzou, Rocamadour se compose de bas en haut d’une grande rue, de chapelles et enfin d’un château. Cet ensemble d’origine médiévale est un lieu de pèlerinage dédié à la Vierge noire et un site touristique très attractif étant donné sa beauté.

Lire notre reportage sur la Voie de Rocamadour

Saint-Cirq-Lapopie (Lot)

Saint-Cirq-Lapopie (Lot)
© Freesurf - Fotolia

Perché sur une falaise à 100 m au-dessus du Lot, Saint-Cirq-Lapopie ressemble au décor d’un film. Mais non, c’est bien un authentique village médiéval. Au programme : ruelles escarpées bordées de maisons en pierre ou à pans de bois, église fortifiée, châteaux…

Lire notre reportage sur la vallée du Lot

Conques (Aveyron)

Conques (Aveyron)
© Sylvain Cordier - Adobe Stock

Importante étape sur la route de CompostelleConques est réputée pour son abbatiale romane, dont les vitraux ont été conçus par Pierre Soulages au 20e siècle. Son trésor d'orfèvrerie médiévale est des plus réputés. S’étendant sur le flanc d’une hauteur, le village est très bien conservé. On y voit quantité de belles maisons médiévales au fil de ruelles.

Lire notre idée week-end sur Conques et l’Aveyron

Le viaduc de Millau (Aveyron)

Le viaduc de Millau (Aveyron)
© Lukas - Adobe Stock

Le viaduc de Millau enjambe le Tarn à 343 m d’altitude ! Depuis 2004, l’autoroute A75 y fait passer du causse Rouge au causse du Larzac sur une distance de 2,5 km. Ses haubans aux allures de voiles de bateau donnent une impression de légèreté à cet ouvrage conçu par Michel Virlogeux et Norman Foster.

Le cap Corse (Haute-Corse)

Le cap Corse (Haute-Corse)
© santu20 - Adobe Stock

Le cap Corse se trouve au nord de l’île de Beauté. Cette presqu’île de 40 km, entre mer et montagne, se découvre au départ de Bastia, via une route en corniche (la D80) qui en fait le tour. En chemin, on croise  criques secrètes, plages tranquilles, villages accrochés aux montagnes, marines discrètes et à-pics plongeant dans l’azur.

Lire notre reportage sur le cap Corse

Les calanques de Piana (Corse-du-Sud)

Les calanques de Piana (Corse-du-Sud)
© pixomatose - Fotolia

Les calanques de Piana, ou calanche di Piana en corse, sont des rochers de teinte rouge, dont les formes sont aussi variées que surprenantes. On explore ce site extraordinaire ponctué de maquis depuis une route ou le long de sentiers de randonnée ou encore depuis les eaux du golfe de Porto. L’occasion de constater que ces calanques offrent un hébergement gratuit à de nombreux oiseaux.

Bonifacio (Corse-du-Sud)

Bonifacio (Corse-du-Sud)
© hardyuno - Fotolia

La citadelle de Bonifacio, qui domine la mer du haut d’une falaise, est un mélange de constructions militaires et de maisons ou églises bordant de petites rues au charme fou. Le spectacle se poursuit dans les alentours de la ville : criques, calanques, plages…

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Saine et métissée : la palette des saveurs vénitiennes puise dans sa richesse...

Bons Plans Voyage