Dublin, nos 10 coups de cœur

Dublin, nos 10 coups de cœur
Ha'penny Bridge - Chris Hill - Tourism Ireland

Que ce soit pour un week-end festif à la Saint-Patrick (17 mars) ou le reste de l’année, Dublin la chaleureuse vous accueillera les bras ouverts… et pas que dans les pubs. Voilà une ville à taille humaine, où il fait bon se balader à pied, au fil des rues. Il faut prendre le temps – 3 jours minimum – pour découvrir toute la richesse culturelle, mais aussi humaine, de Dublin. Une ville attachante, à tous points de vue.

Découvrir les merveilles de l’architecture georgienne

Déambuler dans la ville, et plus particulièrement sur la rive sud de la Liffey, à la découverte des trésors de l’architecture classique, dite georgienne : de superbes bâtiments civils et demeures privées des 18e et 19e siècles, héritages de l’ère britannique.

Ne pas manquer évidemment Merrion Square, avec ses immeubles typiques de cette époque entourant un beau jardin à l’anglaise. Tout proche, une autre belle place de style georgien, Saint Stephen’s Green, mais aussi le quartier de Trinity College : ici se trouvent des bâtiments admnistratifs (comme la Bank of Ireland) à la belle architecture classique.

Admirer le fameux Book of Kells au Trinity College

Joyau de l’architecture classique, l’université Trinity College, fondée en 1592 par Elizabeth I, a vu passer Jonathan Swift, Oscar Wilde, John Milington Synge, Bram Stoker et Samuel Beckett. Un haut lieu de l’histoire et de la culture irlandaise.

L’impressionnante Old Library, une sorte de cathédrale dédiée aux livres, recèle un trésor : le Livre de Kells, l’un des plus somptueux manuscrits enluminés du Moyen Âge, qui contient les quatre évangiles du Nouveau Testament. Richement calligraphié et décoré, il fut réalisé par des moines au 9e siècle. Une pièce exceptionnelle, sans doute unique au monde.

Plonger dans le Moyen Âge à Dublinia

Empruntez la machine à remonter le temps au musée Dublinia, dont le parcours interactif présente 4 siècles de l’histoire de Dublin, depuis l’arrivée des Normands jusqu’à l’avènement d’Henry VIII. Ludique et très pédagogique.

Juste à côté, ne manquez pas de visiter la Christ Church Cathedral, construite au 12e s. par les Normands et restaurée en style néogothique en 1878.

Savourer la gastronomie irlandaise

Révisez vos préjugés ! Prenez le temps de savourer la cuisine irlandaise dans l’un des nombreux restaurants tendance qui se sont ouverts ces dernières années.

Longtemps ignorée, voire méprisée, elle vit aujourd’hui une véritable renaissance, notamment au rythme de la slow food. Pour en savoir plus, lire notre article sur l’Irlande gastronomique.

Arpenter le quartier des Liberties

Un autre visage de Dublin, bien différent des sages quartiers georgiens : situé à l’ouest de la vieille ville, sur la rive Sud, The Liberties a conservé son caractère populaire, en dépit d’une certaine gentrification. Peu visité par les touristes, il offre un visage authentique de la capitale irlandaise. Baladez-vous autour, rue Saint-James, Thomas, Meath (marché sympa).

Dans le quartier, la divertissante Guinness Storehouse permet de découvrir les secrets de fabrication de la fameuse bière, mais aussi de la déguster (avec modération, bien sûr).

Partir sur les traces des grands écrivains irlandais

Dublin est une capitale littéraire, distinguée à ce titre par l’Unesco. Quelle autre ville au monde peut s’enorgueillir d’avoir donné naissance à quatre prix Nobel de littérature ; George Bernard Shaw, William Butler Yeats, Samuel Beckett et Seamus Heaney ?

Une visite au Dublin Writers Museum donne un aperçu de l’importance des écrivains irlandais dans la littérature mondiale. Autres sites à voir : la statue d’Oscar Wilde à Merrion Square et la maison natale de G. B. Shaw au 33, Synge Street. En été, le Dublin Literary Pub Crawl propose tous les soirs une visite des pubs historiques en compagnie de comédiens qui lisent des œuvres de grands auteurs dublinois.

Last but not least : James Joyce, dont l’œuvre est intimement liée à la ville.

Visiter l’incroyable atelier de Francis Bacon

Attention, lieu culte ! Le légendaire atelier de Francis Bacon est hébergé à la Dublin City Gallery sur Parnell Square. Une pièce de musée unique en son genre. Il s’agit de l’authentique atelier de Bacon, qui a été transféré depuis Londres et reconstitué tel quel à Dublin en 2001. Ce chaos de journaux, livres, tubes de peintures, photos, ordures offre une formidable incursion dans la création de l’un des plus grands peintres du 20e siècle.

Si vous aimez la peinture, ne manquez pas la National Gallery, dont l’importante collection (11 000 œuvres) couvre la peinture irlandaise du 17e à nos jours, mais aussi les peintures flamande, espagnole, italienne et française.

Rendre hommage aux résistants irlandais à Kilmainham Jail

Située dans le quartier des Liberties, Kilmainham Jail est la prison où ont été détenus la plupart de ceux qui ont lutté pour libérer l’Irlande.

La visite, fort émouvante, retrace les terribles conditions de détention des prisonniers, qui sont des personnages historiques de premier plan en Irlande. Une belle (et forte) leçon d’histoire.

Assister à des courses de lévriers dans un Greyhound Stadium

Une authentique expérience dublinoise, à vivre ne serait-ce que pour l’ambiance. Les dates des courses sont annoncées dans les journaux locaux ou sur le site de l’Irish Greyhound Board.

Les Dublinois y viennent le soir, après le boulot, pour parier sur les meilleurs chiens, et boire une petite mousse entre amis. Le spectacle de cette passion populaire mérite le déplacement. Les courses ont lieu notamment à Shelbourne Park et à Harold’s Cross.

Vivre l’expérience 100 % irlandaise des pubs

Extra ! S’adonner – avec modération quand même – au pub crawling : littéralement, « ramper de pub en pub » dans le quartier de Temple Bar et aux environs. Situé au centre de Dublin, ce quartier sympa fait preuve d’une étonnante vitalité, de jour comme de nuit.

Plus qu’un simple bar, le pub est un formidable lieu de vie, une institution sociale de l’île verte. Pour le routard, le pub est avant tout un formidable lieu pour rencontrer des Irlandais. Impossible donc de faire un voyage en Irlande sans passer par la case « pub ».

Lire notre article Les meilleurs pubs de Dublin.

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Irlande.

Lire notre article Dublin, la culture en capitale

Office de tourisme irlandais

Office de tourisme de Dublin

Comment aller à Dublin ?

Dublin est reliée à Paris-CDG plusieurs fois par jour par Air France et Aer Lingus. Également des vols depuis des aéroports de province avec Aer Lingus. Trouvez votre billet d’avion pour Dublin.

Où dormir à Dublin ? Trouvez et réservez votre hôtel à Dublin

Où boire un verre ? Lire notre article Nos meilleurs pubs à Dublin

Où manger ? Lire notre article l’Irlande gastronomique

Dublin en trois jours : notre programme

Consacrer deux jours à la rive sud de la Liffey : Trinity College et le livre de Kells, le National Museum of Archaeology, la National Gallery, le quartier georgien. Le 2e jour, cap sur le quartier des Liberties, avec notamment la brasserie Guinness et la prison de Kilmainham.
En soirée, un bon resto et la tournée des pubs de Temple Bar et alentours.

Le 3e jour, explorer la rive nord, avec l’atelier de Francis Bacon, le Dublin Writers Museum et le National Museum of Decorative Arts.

À voir dans les environs

Si vous restez un peu plus longtemps à Dublin, visite du Malahide Castle (à 12 km de la ville) et excursion de 2 jours aux monts Wicklow avec notamment le site enchanteur de Glendalough.

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Irlande.

Playlist Routard Irlande

Texte : Routard.com

Irlande Les articles à lire

Capitale de la République d’Irlande, Dublin est une des destinations urbaines les plus...

Services voyage