Transports et déplacements Irlande

Le stop

Si le stop était un sport national il y a quelques années, sa pratique est devenue exceptionnelle. Cela dit, dans certaines zones reculées où les transports en commun sont rares, rien n'interdit d'essayer.

Les transports en commun

En Irlande, c'est le meilleur moyen de circuler : entre Bus Eireann, compagnies privées, train et location de vélos, on y arrive. Combiner ces différents moyens de transport peut être une bonne idée.

Le train

Réseau assez peu développé, s'étendant de Dublin vers la plupart des grandes villes. Assez lent (sauf sur la ligne Dublin-Belfast), horaires peu respectés et plus cher que le bus. Il existe des forfaits kilométrage illimité en 2de classe. Parfois, un aller-retour coûte moins cher qu'un aller simple.
On peut aussi opter pour le Trekker Four Day (110 €), qui permet de voyager pendant 4 jours consécutifs à partir de la date d'achat. Ou encore pour l’Irish Explorer Rail (160 €), qui permet de voyager pendant 5 jours, sans limite, mais sur une période de 15 jours consécutifs. Bien calculer son coup et acheter ses billets sur Internet, c'est moins cher.

Le bus

- Les compagnies nationales : en Éire, la compagnie nationale s'appelle Bus Eireann ; dans le Nord, Ulsterbus. En dehors de l'été, beaucoup de lignes réduisent leur trafic ou ferment et, dans certains coins très isolés, le trajet n'est effectué qu'une fois par jour... et encore.
Le bus est moins cher que le train. Il est aussi plus rapide et son réseau nettement plus étendu. De plus, les bus s'arrêtent, même en pleine campagne, sur un simple signe.

- Les lignes locales ne sont pas aussi bon marché qu’on serait tenté de le croire, elles sont même assez chères.

- L'Open Road Pass de Bus Eireann permet un nombre illimité de voyages pendant 3 à 15 jours. C'est une bonne solution : le billet 3 jours coûtait, en 2016, 60 € ; pour 8 jours, c'était 143 € ; et pour 15 jours, 258 €. Il ne donne pas accès aux trajets à destination de l'Irlande du Nord. En revanche, il permet de voyager gratuitement dans les bus urbains de Cork, Galway, Limerick et Waterford.

- Dans le Nord, les réseaux bus et train sont chapeautés par Translink. La carte Link (Integrated Smartcard), valable pour les bus à Belfast, les trains et les bus du réseau Ulsterbus, permet de voyager sur tout le territoire d’Irlande du Nord, découpé en cinq zones. Par exemple, une carte valable une semaine avec la carte zone 4, coûte 60 £. Pour la zone 1 (le grand Belfast), c’est 22 £.

- Les compagnies privées : très nombreuses sur les longs trajets, elles proposent des liaisons beaucoup moins chères que la compagnie nationale. Dans certaines régions comme le nord-ouest du Donegal, vous n'aurez le choix qu'entre des compagnies privées, Bus Eireann n'assurant pas de service. 

Le vélo

Un excellent moyen pour visiter ce pays... à condition de ne pas craindre la pluie, ni surtout le vent.

Le revêtement des routes étant souvent en mauvais état et les pistes cyclables n'étant généralement rien d'autre que la bande d'arrêt d'urgence, les jantes étroites et les pneus minces sont à prohiber. Cependant, le VTT ou le mountain bike ne s'imposent pas. Les chemins de randonnée sont impraticables aux vélos. Il vaut mieux avoir un excellent vélo de randonneur.

En été, si vous ne réservez pas à l'avance, vous risquez d'être coincé, surtout dans les grandes villes. La location n'est pas très chère, mais les vélos ne sont en général pas terribles. En Irlande du Nord, c'est plutôt le contraire : bons vélos, mais hors de prix. On conseille donc d'emporter votre propre vélo. En avion, le vélo est inclus dans la limite de poids autorisé.
Sinon, vous pouvez essayer la société Raleigh Rent-a-Bike, qui possède de nombreux magasins de location de vélos en Irlande (compter un peu plus de 80 € par semaine tout compris ou bien autour de 20 € par jour).
Après entente préalable, on peut laisser le vélo à un point différent de celui de location.

Si vous voulez prendre le bus et que la soute à bagages n’est pas pleine, aucun problème pour que votre engin vous accompagne (en payant un supplément). Dans le train, vous êtes censé payer pour transporter votre vélo, mais personne ne le fait. Dans le Nord, c’est officiellement gratuit.

Vous verrez souvent le panneau « Loose chippings » : il indique la présence de gravillons sur chaussée, prudence donc quand une voiture vous dépasse. Attention aux moutons et aux vaches, parfois belliqueuses.
Choisissez de prendre les petites routes, tellement plus agréables même si leur revêtement est de qualité aléatoire ! Attention tout de même, elles sont souvent étroites et peuvent être dangereuses (notamment dans la péninsule de Dingle et dans le Kerry).

La voiture

Le fait d'être motorisé permet de découvrir la campagne irlandaise dans les meilleures conditions. À quatre (et même si à deux votre budget n'est pas trop serré), il est loin d'être idiot d'envisager de louer une voiture au moins pour 1 semaine.

Conduite en Irlande

On roule à gauche. Prudence, donc !

Les Irlandais sont en général assez cool au volant et, à l’inverse de chez nous, plutôt courtois. Mais le pays évolue, le trafic augmente et, avec lui, le nombre de chauffards toujours plus impatients d’arriver à destination et, donc, de doubler, parfois même sans visibilité... Remarquez, il est parfois si difficile de dépasser qu’on les comprendrait presque. Sur une petite route, il suffit de tomber derrière un camion ou un papy qui conduit deux fois l’an, et vous êtes bon pour faire du 40 km/h pendant 30 bornes !

Autre désagrément : les traditionnels bouchons dans les centres-villes. Évitez si possible les heures de pointe !

Routes

La route irlandaise est un monde en soi. Ainsi, on y trouve des voitures qui circulent, d'autres arrêtées n'importe où, des camions, des bus, des cyclistes, des grands-mères qui papotent, des enfants qui jouent, des moutons, des vaches, des pêcheurs à la ligne sur la chaussée, des tracteurs, des poules et des nids-de-poule... et on en oublie !
Europe oblige, les distances et les limitations de vitesse sont désormais indiquées en kilomètres, excepté en Irlande du Nord (même si le Royaume-Uni est officiellement « metric »). Sinon, les Irlandais rattrapent peu à peu leur retard en matière d'autoroutes à péage, et il y a de belles 4-voies toutes neuves.

Location de voiture

Pas si cher si on voyage à plusieurs.
- Le chauffeur doit avoir plus de 25 ans et posséder son permis depuis plus de 2 ans.
- Le permis de conduire français est reconnu en Irlande, mais il ne peut servir de document d'identité ou de nationalité.

Le taxi

Les taxis n'ont des compteurs que dans les grandes villes. Ailleurs, ça se négocie, de préférence avant la course ! À Belfast et à Derry, les quartiers catholiques sont desservis par des taxis collectifs (black taxis) créés par la population républicaine pour protester contre la suppression des lignes de bus pendant les « troubles ».

Services voyage



Forum Irlande

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Irlande

Vos discussions préférées du forum Transport Irlande

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Irlande

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Irlande

Agenda Irlande

Irlande Les articles à lire