Idée week-end : Osez Milan !

Envoyer à un ami
Osez Milan !

A priori, la capitale économique de l’Italie ne fait pas partie des destinations de loisirs. Funeste erreur ! Musées, restaurants, shopping, vie culturelle : la cité lombarde a beaucoup à offrir, particulièrement aux amoureux des villes. Dynamique, contrastée et moderne, Milan est LA grande métropole italienne. Elle gagne à être connue !
Nouveau : le Routard sort un guide entièrement consacré à Milan.



Milan, un bain d'énergie


Balade architecturale et artistique


Les temples de la mode et du shopping


Aperitivo, bonne bouffe et opéra


Fiche pratique


:: Milan, un bain d'énergie

Occupée au cours de l’histoire par les Espagnols, les Autrichiens et les troupes bonapartistes, Milan fait figure de cas à part en Italie. Voici une cité plus proche de ses consœurs mitteleuropénnes — Vienne ou Budapest — que de ses compatriotes Naples ou Rome.

Cœur économique du pays, cette agglomération de 4 millions d’habitants, autrefois fief de la famille Visconti, dispute à Rome le titre de capitale médiatique et intellectuelle du pays : quatre quotidiens nationaux (dont le Corriere della Sera) et de prestigieuses maisons d’édition (Mondadori) y ont leur siège. Et, évidemment, d’Armani à Gucci, en passant par Dolce & Gabbana, les couturiers de Milan rivalisent avec les grandes maisons parisiennes ou new-yorkaises.

Le dynamisme lombard — c’est l’une des régions les plus riches du monde — a transformé Milan en une métropole internationale. Les immigrés venus d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique latine succèdent à ceux venus du Mezzogiorno. Milan est une ville cosmopolite et ouverte sur le monde.

Certes, vous y trouverez difficilement le charme quelque peu indolent (insolent ?), presque provincial, de Rome. Mais les amateurs de vie urbaine se laisseront prendre au jeu du maelström milanais qui réserve toutefois, dans le dédale de sa vieille ville, de petits oasis de tranquillité. Mais n’oubliez pas : Milan, c’est l’Italie, mais pas tout à fait.


:: Balade architecturale et artistique

Tout le monde le connaît. Luchino Visconti l’a immortalisé dans Rocco et ses frères. Au cœur de la ville, le Duomo fait preuve d’une indéniable splendeur. Troisième plus grande église du monde, cet édifice de style gothique tardif, commencé en 1386, ne fut achevé que 500 ans plus tard. Ornée de plus de 2 000 statues et de 135 flèches, cette cathédrale de marbre force l’admiration et le respect. Au coucher du soleil, le Duomo est somptueux. Il faut monter sur ses toits pour se promener au milieu de cette dentelle marmoréenne et jouir d’un splendide panorama sur la piazza Duomo et les toits de la ville.

De là, Milan peut se visiter à pied. Une fois sorti du Duomo, la galleria Vittorio Emmanuele II s’offre à la promenade. Achevée en 1867 et recouverte par une voûte de verre et d’acier, elle compte parmi les plus beaux passages d'Europe. Au bout se trouve la fameuse Scala de Milan, l’opéra le plus prestigieux du monde, dont Verdi, Puccini et Toscanini furent les directeurs. Derrière la Scala, voici le vieux quartier de Brera, l’un des plus sympas de la ville, avec son dédale de ruelles, ses boutiques d’antiquités, ses cafés et ses petits restos à l'écart de l’agitation milanaise.

À voir absolument : la Pinacoteca di Brera, fondée sous l’ère napoléonienne, présente une très belle collection de peintures, dont les chefs-d’œuvre sont Le Christ mort de Mantegna, La Cène d’Emmaüs du Caravage et Les fiançailles de la Vierge de Raphaël. Une visite à compléter par celle de la Pinacoteca Ambrosiana, l’autre grande galerie milanaise. Autre musée incontournable : le museo del Novecento, sur piazza Duomo, consacré à l'art italien du 20e siècle (futuristes, de Chirico, arte povera...)

Non loin du quartier de Brera, s’élève le Castello Sforzesco, forteresse militaire du XIVe transformée en résidence par les ducs de Sforza au XVe siècle. Aujourd’hui, ce bâtiment austère et gigantesque est le siège de plusieurs musées d’arts et d’histoire.

À quelques minutes du Castello, le réfectoire de l’ancien cloître dominicain de Santa Maria delle Grazie abrite la fameuse fresque de La Cène, l’une des œuvres les plus connues de Léonard de Vinci. Attention, pour pouvoir admirer cette merveille, il faut réserver son billet plusieurs jours (voire semaines) à l’avance ! C’est, en effet, le must du Milan touristique.


:: Les temples de la mode et du shopping

Milan est l’une des valeurs sûres du shopping en Europe. Capitale italienne de la mode et du design, la ville est la Mecque des fashionistas du monde entier. En se promenant dans le quartier de Montenapoleone, derrière la piazza Duomo, on comprend aisément pourquoi : c’est ici que les grands noms de la mode italienne ont installé leur QG.

La zone autour de la via Montenapoleone, entre le via della Spiga et la galleria Vittorio Emmanuele II, vaut le coup d’œil, même si on n’est pas un fou de la fringue de luxe. C’est dans ce quadrilatère doré que s’affiche, avec retenue et distinction, l’élégance du Milan chic. Il n’est pas rare de croiser mannequins et fashion victimes devant les boutiques Prada, Gucci et tutti quanti… Mention spéciale à l’immeuble Armani de la via Manzoni, vaisseau amiral de cet empire du luxe regroupant mode, prêt-à-porter, décoration, librairie et CD — et bientôt un hôtel — sur trois étages d’un édifice très design.

Enfin, comme on pense à vous, sachez que l’on peut goûter aux joies du shopping à la milanaise sans forcément être riche comme Crésus. Faites un tour au grand magasin La Rinascente sur la piazza Duomo (les Galeries Lafayette locales), du côté du Corso Buenos Aires ou Corso Genova, ou dans les magasins d’usine comme Dmagazine Outlet (via Montenapoleone).

Les boutiques de jeunes créateurs « tendance » se trouvent du côté du Corso Como et le design dans le quartier de la piazza San Babila. Les fringues vintage se dénichent du côté de via Torino et porta Ticinese.


:: Aperitivo, bonne bouffe et opéra

En soirée, il faut absolument s’adonner aux délices de l’aperitivo, une tradition locale des plus sympas. Dans tous les bars, les boissons sont accompagnées entre 18 h et 21 h d’amuse-gueules aussi variés que copieux (crostini, charcuterie, fromages, olives…), servis à volonté… et surtout gratuits ! On peut carrément en faire son dîner ! Idéal pour accompagner son Negroni, cocktail milanissime fait de Campari, de gin et de Martini.

Le quartier des Navigli, avec ses bars et ses restos au bord d’antiques canaux qui évoquent Venise, est l’un des plus agréables pour passer la soirée. Les meilleures adresses pour prendre un verre se trouvent du côté de la Porta Ticinese tout proche. Pour s'initier à la gastronomie milanaise, cap sur le quartier de Brera, où moult restaurants servent osso-buco et risotto. Quant aux meilleurs clubs, ils sont dans les environs du branché Corso Como ( Hollywood, Alcatraz ou, dans le genre underground Atomic, dans le quartier Repubblica).

Envie d’une soirée inoubliable à Milan ? Pourquoi ne pas assister à un opéra ou à un ballet dans la somptueuse salle à l’italienne du mythique Teatro alla Scala ? La programmation est généralement d’excellent niveau. Les places sont en vente environ deux mois à l’avance sur le site de la Scala mais aussi deux heures avant le spectacle à la billetterie, via Filodrammatici. Si l'on trouve des billets à 10 €, il faut compter au moins 60 € pour de bonnes places (au-dessous de ce prix la visibilité risque d’être réduite), et jusqu’à 200 € pour le parterre et les loges. Mais, quand on aime, on ne compte pas !

Jean-Philippe Damiani
Photo : Jean-Philippe Damiani
Mise en ligne le 7 décembre 2012

Fiche pratique

Le Routard sort un guide entièrement consacré à Milan : adresses, bons plans, anecdotes, itinéraires, cartes... Tout ce qu'il vous faut pour découvrir à fond la capitale lombarde !

Consultez notre fiche destination Italie.

Aller à Milan

- Le TGV relie Paris-Gare-de-Lyon à Milano Centrale trois fois par jour en 7 heures. Tarif à partir de 35 €.

- Vols directs depuis Paris CDG, Paris-Orly et d'autres villes françaises avec Alitalia et Air France. L'aéroport de Milan-Linate est le plus proche du centre-ville.

Où dormir ?

Les meilleurs tarifs se trouvent près de la gare de Milano Centrale. On peut faire de bonnes affaires le week-end, certains hôtels bradant leurs chambres.

Trouvez votre hôtel à Milan.

Où manger ?

- Luini : via S. Radegonda, 16. Tél. : (39) 02-86-46-19-17. Derrière le Duomo, une institution depuis plus d’un siècle. On s’y presse pour acheter les panzerotti, délicieux beignets des Pouilles à la tomate et à la mozzarella vendus à partir de 2,50 €. Un must !
- La Latteria : via san Marco, 24. Tél. : (39) 02-659-76-53. Du côté de Brera, cette trattoria familiale, qui sert une cuisine lombarde savoureuse, rencontre un grand succès.

Où prendre l’aperitivo ?

- Trattoria Toscana : corso Porta Ticinese, 58. Tél. : (39) 02-89-40-62-92. L’un des meilleurs bars du quartier cool et branché de la Porta Ticinese.

Liens utiles


Drapeau sejours week end Italie

Partir en Italie

  • A voir, à faire en Italie
  • Réservez un trek
  • Réservez votre croisière
  • Réservez votre randonnée
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Allez en Italie en covoiturage
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Réservez une chambre d'hôtes

Applis