Trois jours à Madrid

Trois jours à Madrid
Gran Via- Office Espagnol du Tourisme

Vibrante, envoûtante et festive, Madrid ravira les amateurs d’art comme les adeptes de fiesta, les gourmets tout autant que les accros du shopping, les branchés et les alters. La grande rivale de Barcelone n’a pas la Méditerranée à ses portes, mais elle n’en demeure pas moins une superbe destination de week-end. À 2 h d’avion de Paris, allez vous réchauffer dans cette ville des plus calientes. Viva Madrid !

Jour 1 : Prado, Guernica, tapas

Jour 1 : Prado, Guernica, tapas
Parc del buen Retiro © Robin82

Commencez par le must de Madrid : une visite au musée du Prado, l’un des plus grands musées au monde. Au menu, un fantastique panorama de la peinture espagnole du 15e au 18e s. ainsi que des chefs-d’œuvre des écoles italienne et flamande : Goya, El Greco, Velázquez, Zurbaran, Bosch… quelle affiche ! Comptez une bonne demi-journée de visite (réservation à l’avance conseillée).

Avant de continuer votre périple culturel dans le quartier des musées, oxygénez-vous au parc del buen Retiro, très agréable au printemps. Ensuite, consacrez votre après-midi à l’art moderne et contemporain au fantastique Museo Centro de Arte Reina Sofia, où l’on trouve le fameux Guernica de Picasso, mais aussi des Dalí, Picabia, Miró, Tàpies…

Après cette journée studieuse, place à  la fiesta. Partez du côté de la plaza Santa Ana et musardez de bar en bar pour goûter aux tapas et aux bons vins espagnols. Au fil des verres, bifurquez vers le quartier de La Latina voisin – le plus animé de Madrid ! – en passant par la splendide plaza Mayor et ses arcades voûtées.

Jour 2 : Thyssen-Bornemisza, Vieux Madrid, Movida

Jour 2 : Thyssen-Bornemisza, Vieux Madrid, Movida
Palacio Real © ZhuLi

Si vous n’avez pas trop fait de folies la veille, cap vers le museo Thyssen-Bornemisza, pour découvrir son exceptionnelle collection de peinture du 13e au 20e siècle. C’est le 3e musée à voir absolument à Madrid (résa conseillée). Dans le quartier, la Caixa Forum programme souvent d’intéressantes expos d’art contemporain.

Derrière le musée, les ruelles du sympathique barrio de las Letras s’élancent vers la plaza de la Puerta del Sol, cœur de la ville et haut-lieu de rassemblement des Madrilènes. À deux pas, faites une pause pour savourer un délicieux chocolat  crémeux à la Chocolateria San Ginés.

De là, on peut rejoindre le Palacio Real, le palais royal avec ses salles ouvertes à la visite.  En chemin, halte obligatoire au Convento de las Descalzas Reales, un splendide couvent Renaissance caché derrière une façade de monastère assez austère. L’un des joyaux cachés de Madrid. Là encore, réservation à l’avance conseillée (ou venir tôt le matin).

En soirée, partez humer l’atmosphère alternative du quartier de Malasaña en faisant la tournée des bars à tapas. L’esprit de la Movida résiste encore. Juste à côté, l’ambiance se fait almodovarienne dans le quartier branché de Chueca, cœur de la vie gay madrilène. Vie nocturne du tonnerre !

Jour 3 : explorez « votre » Madrid

Au cours des deux premières journées, vous avez vu l’essentiel de Madrid. Profitez de cette troisième journée pour approfondir votre visite ou vivez pleinement l’ambiance de cette ville unique en arpentant ses rues.

- Si vous êtes plutôt musée :

On vous conseille le beau Museo naval, le Museo Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, le museo Cerralbo (bel hôtel particulier), le museo Lázaro Galdiano ou le museo Sorolla, installé dans la jolie demeure-atelier du peintre.

- Si vous êtes un amateur de trek urbain :

Explorez le quartier de Lavapiés, avec ses immeubles typiques du Madrid populaire, sa population cosmopolite et son atmosphère villageoise.

- Si vous aimez le shopping :

Faites du lèche-vitrines le long de la Gran Via (photo), où se trouvent les grands noms de l’habillement pour tous budgets. Profitez-en pour admirer les beaux édifices des années 1930 qui bordent cette artère. 

Plus au nord, Triball rassemble les boutiques les plus branchées de la ville, notamment sur Fuencarral.

Enfin, le dimanche, ne manquez pas le formidable bric-à-brac des puces du Rastro.

En savoir plus sur le shopping à Madrid.

Fiche pratique

Pour préparer votre voyage, consultez nos guides en ligne Madrid et Espagne

Office national du tourisme espagnol

Office de tourisme de Madrid

Comment y aller ?

Nombreux vols quotidiens vers Madrid au départ de Paris Orly et Paris CDG, mais aussi de la plupart des aéroports de province (Lyon, Nice, Marseille, Toulouse…) avec Iberia, Air France, Air Europa, Vueling, EasyJet…

Réservez votre billet d’avion

Où dormir ?

Pas trop de problèmes d'hébergement à Madrid : la ville regorge de pensiones et hostales. Pourtant, on vous conseille de réserver à l’avance, car les week-ends sont très chargés.

En savoir plus sur l’hébergement à Madrid.

Trouvez votre hôtel à Madrid

Où manger ?

Pour les tapas, privilégiez les alentours de la Plaza Santa Anna et, surtout, le quartier de La Latina.

- Taverna de Dolores : plaza de Jesus, 4. Dans le Barrio de las Letras, l’un des plus anciens bar à tapas de la ville (1908). Beau comptoir de marbre et de bois sculpté, tapas de qualité, la vraie bonne adresse de quartier. Tapas 2-3 €.

-Taberna Txakolina : c/ Cava Baja, 26. Un petite taverne basque moderne dans le quartier de la Latina, en pointe sur les tapas. Une excellente adresse abordable  et souvent bondée. Pintxos délicieux 3-5 €.

- Taverna Maceira : c/Huertas, 66. L’un des restos populaires les plus authentiques de Madrid, en plein cœur du Barrio de las Letras. Bonne cuisine galicienne à prix doux. Menus 10-17 €, repas 20-25 €.

Où prendre un verre ? Où sortir ?

La Latina (plaza San Andrés, calle de la Moreria), Malasaña et Chueca comptent parmi les quartiers les plus animés de Madrid le soir. En savoir plus sur la nuit à Madrid.

- La Via Lactea : c/ de Velarde, 18. L’un des hauts-lieux de la Movida, ce bar de copas a conservé son décor et son esprit rock.

- La Lupe de Huertas : c/ de las Huertas, 51. Un bar tout rouge, qui attire les noctambules du Barrio de las Letras pour prendre un verre et danser. Mar-sam 21 h-3 h.

- Why not : c/ de San Bartolomé, 7. L’un des insubmersibles (décor façon bateau) de la vie gay de Chueca. Ouvert à tous et hyper festif.

- Cool : c/ Isabel de la Catolica, 6. Boîte sur 3 niveau à la déco psyché et high-tech pour une fiesta d’enfer toute la nuit. Jeu-sam minuit-6 h. Entrée 15 €.

- Joy Eslava : c/ del Arena, 11. Un ancien théâtre reconverti en boîte de nuit un peu sélect. L’un des incontournables de la nuit madrilène. Tlj. 23 h 30-6 h. Entrée : 12-18 €.

Où boire un bon chocolat ?

- Chocolateria San Ginés : pasadizo de San Ginés, 5. Au fond d’un passage du vieux Madrid, une institution du chocolate con churros madrilène depuis 1894 ! Ouvert 24h/24.

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Espagne Les articles à lire

Services voyage