Catalogne, au pays de Salvador Dalí

Catalogne, au pays de Salvador Dalí
Cadaquès © innakireenok - Fotolia

Salvador Dalí, superstar !  À Cadaquès, Figueres et Púbol, musées et demeures perpétuent la mémoire du maître surréaliste. Visite du triangle dalinien, au cœur d’une région splendide entre Costa Brava et arrière-pays.

Le pays de Dalí

Le pays de Dalí
Port Lligat © nito - Fotolia

"Ce pays est mon inspiration permanente. Je suis inséparable de ce ciel, de cette mer, de ces rochers : lié à jamais à Port Lligat où j’ai défini toutes mes vérités crues et mes racines. Je ne suis chez moi qu’en ce lieu : ailleurs je campe". Tout est dit, et par Dalí lui-même.

C’est donc ici, dans le petit village de pêcheurs de Port Lligat, à deux pas de Cadaquès, que se trouve la matrice de l’œuvre de Dalí. Ce paysage austère, à deux pas des montagnes et des rivages taillés par la tramontane du cap Creus, a bercé l’enfance de ce trublion de génie.

Icône du surréalisme encensée dans le monde entier, Salvador Dalí est resté lié à cette région jusqu’à la fin de sa vie. Sa maison de Port Lligat fut son port d’attache des années 30 à la mort de Gala, en 1982. Il s’installa ensuite dans la demeure de celle-ci, le château de Púbol, en 1984.

Dans les années 60, Dalí travailla à la transformation d’un ancien théâtre de Figueres en un musée à sa gloire. Un lieu tout aussi surréaliste que ses tableaux. Aujourd’hui, ces trois sites sont ouverts à la visite. Le "triangle dalinien" offre l’incroyable occasion de plonger dans l’univers d’un génie de la peinture. Et, ce qui ne gâche rien, dans une région splendide, de l’autre côté de la frontière franco-pyrénéenne.

Le théâtre-musée Dalí de Figueres

Le théâtre-musée Dalí de Figueres
Théâtre-musée Dalí de Figueres © elophotos - Fotolia

On vous conseille de débuter par ce site unique au monde. Un musée-théâtre complètement délirant que Dalí a édifié à sa propre gloire en plein cœur de Figueres. Pendant 10 ans, le maître transforma l’ancien théâtre de Figueres en une sorte de château kitsch aux murs rouges, coiffé de globes blancs. C’est d’ailleurs ici qu’il repose depuis sa mort, en 1989, sous une dalle de marbre blanc.

L’imagination a pris le pouvoir en ces lieux qui composent une sorte d’espace mental. Dalí voulait ériger un "grand objet surréaliste" et un "musée absolument théâtral". On y retrouve toutes les obsessions du peintre – les fourmis, les montres molles, les œufs, le sexe, les corps en putréfaction, les mannequins… –, mais aussi quelques-uns de ses chefs-d’œuvre (Leda Atomica, Galarina, Le Spectre du sex-appeal…).

La scénographie et les fameuses créations surréalistes de Dalí donnent l’impression de traverser, sinon un rêve, du moins un tableau du peintre. De la Cadillac pluvieuse du patio à la salle Mae West, en passant par la salle du Trésor tapissée de rouge, le visiteur déambule dans une pure création artistique.

Œuvre d’art totale, le Teatre-Museu Dalí attire les foules. C’est l'un des 5 musées les plus visités d'Espagne : réservation plus que conseillée en été, au moins un mois à l’avance ! En sortant, n’oubliez pas de visiter l’annexe Dalí-Joies, pour découvrir un autre aspect de l’œuvre de Dalí : la création de bijoux. Ils sont splendides !

La maison-musée de Port Lligat

La maison-musée de Port Lligat
Maison-musée de Port Lligat © nito - Fotolia

Sans doute le lieu le plus intime de Dalí. Il a vécu régulièrement à Port Lligat, de 1930 à la mort de Gala, en 1982. De sa fenêtre, il apercevait le cap de Creus, qui a bercé son enfance. Située à 1 km au nord de Cadaquès, la maison de Dalí est en fait un ensemble de baraques de pêcheurs toutes blanches, qu’il a rachetées et reliées entre elles au fil des ans.

Cette demeure labyrinthique de 500 m2, recouverte d’étranges œufs blancs, ne se découvre que sur visite guidée (réservation obligatoire). Après avoir été accueilli par un grand ours empaillé, on découvre l’atelier de Dalí, sa bibliothèque, ses appartements privés et son jardin en terrasse avec vue sur la Méditerranée. 

Dalí était un décorateur génial. Le maître se cache dans les détails, entre animaux empaillés et objets loufoques. On admire la salle ovale réservée à Gala, le bric-à-brac hétéroclite de la chambre des modèles et la chambre à coucher où un miroir permettait à Dalí de voir le lever du soleil sans quitter son lit. Le cap de Creus étant le point le plus oriental de la Péninsule Ibérique, Dalí se vantait d’être ainsi le premier Espagnol à voir le soleil chaque matin !

Dans le jardin, une oliveraie domine la baie de Port Lligat et, sur le pigeonnier, trône le Christ des déchets, une œuvre réalisée à partir de matériel de récupération. La piscine, inspirée par les fontaines de l’Alhambra de Grenade, côtoie des publicités pour les pneus Pirelli et un canapé zèbre. Encore une fois, l’art du raccourci surréaliste !

Aux alentours, les sentiers de randonnée du Parc naturel du cap de Creus, entre criques secrètes et montagnes, s’offrent à vous. Quant au village de Cadaquès, ses maisons blanches dévalant, telle une médina, vers le bleu de la mer ont séduit Picasso, Éluard ou encore Duchamp. Hors saison, on comprend pourquoi. Ce coin de la Costa Brava, demeuré authentique, est une pure splendeur.


Le château-musée de Púbol

Le château-musée de Púbol
Château-musée de Púbol © JackF - Fotolia

Le château-musée de Púbol est le site le plus émouvant du triangle dalinien. Situé au cœur d’un petit village médiéval, à quelques kilomètres de Gérone, ce castel du XIe siècle fut acheté en 1969 par Dalí. Il l’offrit à son épouse Gala pour qu’elle puisse y passer les dernières années de sa vie.   

En fait, elle n’y venait que de temps en temps en utilisant la Cadillac qui se trouve encore dans le garage. Dalí ne s’installa à Púbol qu’après la mort de sa muse, en 1982, et n’y séjourna que 2 ans.

L’endroit est intime, presque secret. Il fut la dernière demeure de Gala, qui est enterrée dans la crypte. Une girafe, deux chevaux et un lapin veillent sur sa tombe.

À Púbol, le bric-à-brac surréaliste se teinte de sobriété : tapisseries, candélabres multicolores, trône, salle à manger rustique, robes de soirée… Le décor a été pensé pour la "reine" Gala, à l’image de cette femme fantasque et réservée qui vivait presque recluse.

Dans le jardin à l’anglaise, des têtes de Wagner (compositeur préféré de Gala) entourent un bassin, tandis qu’entre les arbres surgissent d’étonnantes sculptures d’éléphants. La touche inimitable de Dalí qui, bien qu’enterré dans son musée de Figueres, est le dernier marquis de Púbol.

Fiche pratique

Catalogne, Valence 2017Retrouvez les infos pratiques, bons plans et adresses dans le Routard Catalogne en librairie

Pour préparer votre voyage, consulter notre guide en ligne Catalogne

Toutes les infos pratiques et les réservations sur le site de la Fondation Salvador Dalí 

Théatre-musée de Figueres 

Maison-musée de Port Lligat

Château-musée de Púbol 

Office de tourisme de Catalogne

Comment y aller ?

TGV depuis Paris-Gare de Lyon jusqu’à Figueres (via Montpellier et Narbonne).

Aéroports les plus proches : Perpignan et Gérone

Barcelone se trouve à une centaine de km.

Location de voiture conseillée pour se déplacer. Pas de bus pour Púbol.

Où dormir ?

- Hostal Cristina, à Cadaques. Au cœur de Cadaquès, une vingtaine de chambres basiques et propres.

- Hotel Canet, à Castello d’Empuries. Pourquoi ne pas dormir dans cette superbe bourgade médiévale, à 10 km de Figueres ? Choisissez ce bel hôtel familial, avec une terrasse panoramique et une piscine installée dans un ancien couvent !

Trouvez votre hôtel en Catalogne

Où manger ?

-  La Cala : avda. Caritat Serinyana, 4, à Cadaquès. Tél. : 972-25-85-04. Une cantine familiale, toute simple, où l’on sert une savoureuse cuisine catalane. Compter 15-20 € le repas.

-  La Taverna del Barri Vell : carrer Tints, à Figueres. Tél. : 972-50-57-76. Petit resto à la cuisine à la fois traditionnelle et inventive, pas loin du musée Dalí.

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Catalogne Les articles à lire

Services voyage