Transports et déplacements Espagne

Le train

Le transport ferroviaire espagnol a subi une véritable mutation ces deux dernières décennies et affiche aujourd’hui des performances comparables à celles d’autres grands pays européens comme la France ou l’Allemagne.
Ainsi l’AVE (Alta Velocidad Española, qui au passage signifie aussi « oiseau » en espagnol), le fleuron de la RENFE, relie désormais en un temps record Madrid à Valence et Albacete (via Cuenca) à Saragosse et Barcelone, à Séville et Málaga (via Cordoue), ainsi qu’à Valladolid via Ségovie. Trois fois plus rapide que les trains classiques, mais précisons qu’il est aussi nettement plus cher...
Depuis 2005, il existe également un service de trains de proximité rapides, nommé Avant, qui relie notamment Madrid à Tolède, Barcelone à Tarragone ou encore Séville à Cordoue.

- Les tarifs des billets peuvent dépendre du moment de la réservation et du jour, de la date ou de l’heure du voyage... Il existe également des réductions selon l’âge (enfants, jeunes et seniors), et enfin, sachez que prendre un aller-retour revient quasiment toujours moins cher que de prendre l’aller et le retour séparément. Sans oublier les forfaits et autres formules avantageuses, comme les cartes de 10 trajets (Bono 10) sur certains types de ligne.

- Les détenteurs de la carte InterRail peuvent emprunter tous les trains ou presque, moyennant toutefois un supplément si le train est à réservation obligatoire, comme c’est le cas pour les lignes AVE ou Avant. En fait, vu les réductions que la RENFE accorde, la formule InterRail n’est pas nécessairement très intéressante pour l’Espagne.

- Sur certaines lignes, les lignes AVE en particulier, prévoir une bonne marge pour vous rendre à la gare, car les bagages sont passés dans des machines de sécurité : cela prend forcément un peu de temps !
- Dans la plupart des gares, en plus des guichets de vente normaux, on trouve un guichet de atención al cliente de la RENFE (Red Nacional de Ferrocarriles Españoles). C'est le service commercial de la compagnie auprès duquel vous pourrez obtenir toutes les informations utiles.
Il est généralement très pro et peut même vous sortir un listing.

L'avion

Iberia et Air Europa sont les compagnies régulières intérieures présentes en Espagne. Nombreuses liaisons entre les villes principales. Côté low-cost, Vueling domine le marché, et développe aussi des liaisons dans le pays, proposant de nombreux vols intérieurs au départ de Madrid et Barcelone.
Une autre compagnie, filiale low-cost d'Iberia, est en train de se faire une place au soleil : Iberia Express, qui propose des vols nationaux et internationaux et assure également quelques liaisons intérieures depuis l'aéroport de Saragosse.

Les routes

Le réseau est bon dans l'ensemble, voire excellent, d'innombrables autoroutes (autopistas) ayant été construites ces dernières années grâce aux subventions européennes. Les jours de pluie (oui, ça arrive), il convient de redoubler de prudence, même sur les autoroutes, l’écoulement des eaux s’effectuant parfois assez mal. Conséquence : de gros risques d’aquaplaning. Et il arrive parfois que, dans les sierras, on s’embarque sur de petites routes qui ne semblent pas avoir été conçues pour l’automobile...
Côté budget, il n'est pas rare que les autoroutes soient gratuites; en revanche, quand elles ne le sont pas, leur prix est aussi élevé qu'en France, si ce n'est plus. Les autovías, majoritaires, qui correspondent à nos « voies express » (4-voies avec un terre-plein central), restent gratuites.

L'autobus

Un excellent moyen de transport, sûr et économique. Un grand nombre de petites compagnies desservent les routes secondaires. C’est de loin la meilleure formule de transport quand on n’a pas de véhicule à soi. Et les Espagnols l’utilisent largement.
Les véhicules sont modernes et confortables. Et comme c'est un mode de transport très populaire, les gares routières et les compagnies de bus sont toujours très bien organisées. Parfois unique recours sur les axes transversaux, le bus revient souvent plus de deux fois moins cher que le train (dans toutes les liaisons entre le Pays basque, Barcelone et Madrid, par exemple) - avec souvent une réduction supplémentaire de 10 % sur les allers-retours.
En revanche, il est plus lent que les trains rapides.

La voiture

- Comme en France, sont obligatoires dans tous les véhicules (y compris étrangers) circulant en Espagne un gilet fluorescent (à conserver dans l’habitacle), ainsi que deux triangles de signalisation (à positionner devant et derrière le véhicule). Le gilet devra être utilisé par tout automobiliste amené à quitter son véhicule sur le bord d’une route, sous peine d’une amende de 90 €.

- Pour la plupart, les stations-service acceptent les cartes de paiement internationales.

- Les limitations de vitesse ne sont pas toujours les mêmes qu'en France et les respecter est parfois difficile, car elles tendent à changer sans crier gare (et sans que l'on comprenne vraiment pourquoi). En ville, nous vous conseillons un petit 40 km/h. Sur autoroute elle est de 120 km/h et de 100 km/h sur les 4-voies. Important également : les stops ne sont pas toujours matérialisés par une bande blanche au sol.

- Le taux maximum autorisé d'alcool est de 0,5 g/l (0,3 g/l pour les conducteurs possédant le permis depuis moins de 2 ans).
- Il est interdit de téléphoner au volant même avec un kit mains libres.

- Dans l’ensemble, circulation difficile dans les villes : sens uniques, nombreux secteurs piétons, etc.

- Les Espagnols conduisent plutôt bien et sont respectueux du Code de la route. La conduite est civilisée, les klaxons et les insultes sont rares. En revanche, sur autoroute, méfiez-vous des chauffards arrivant à grande vitesse qui collent les véhicules en train de doubler pour forcer le passage.

- Beaucoup de vols dans les voitures, voire de braquages (à Madrid, notamment). Choisissez de préférence des parkings gardés et, surtout, ne laissez rien traîner sur les sièges ou la plage arrière. Les bris de glace, même pour voler quelques livres, sont fréquents dans les voitures immatriculées à l'étranger.

Conseils pour la location de voiture

Attention : les compagnies de location espagnoles, notamment Goldcar, sont pointilleuses sur les exigences à remplir pour le conducteur principal.

Attention aussi au choix de votre couverture. Il est recommandé d'opter pour une protection complète. Méfiez-vous des scooters se faufilant et des démarrages anticipés aux feux, et aux vols d'objets laissés dans la voiture.
Quant au stationnement, dans certaines villes, il est autorisé sur certains côtés de la route seulement.

L’Espagne possède l’un des meilleurs réseaux routiers d’Europe, du moins sur les grands axes.

Les limitations de vitesse sont de 100 km/h sur routes. On signale un nombre croissant de radars.

Avant de partir, vérifiez que vous avez dans l'habitacle gilet jaune et triangles de signalisation.

La moto

C'est un moyen de transport génial pour visiter l'Espagne. On peut s'arrêter facilement et admirer les points de vue, surtout sur la côte.
Faites attention quand il pleut : les revêtements ne sont pas terribles. Ne roulez pas avec un sac sur le dos et portez toujours un casque, de bons gants et même s'il fait chaud une bonne veste de moto.

Services voyage



Forum Espagne

Voir tous les messages
Transport

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Transport Espagne

Vos discussions préférées du forum Transport Espagne

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Espagne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Espagne

Agenda Espagne

Espagne Les articles à lire