La Pologne, de Varsovie aux Sudètes

La Maison de la Bretagne à Poznan

La Maison de la Bretagne à Poznan
Olivier Page

L’autoroute Varsovie-Berlin, un des grands chantiers de la Pologne, verra le jour dans les années 2010-2015. Un grand tronçon est déjà ouvert, celui sur lequel je roule à présent au volant d’une voiture de location. Avec les 55 milliards d’euros que la Pologne recevra de l’Union européenne dans les prochaines années, les rêves d’hier vont se réaliser demain. Les soldats de Napoléon, qui crapahutaient 70 km par jour en traversant la Pologne sur des chemins raboteux et caillouteux, n’en reviendraient pas ! Aurait-on imaginé qu’une grande voie européenne relierait un jour la Pologne et son puissant voisin, l’Allemagne ? Le symbole est d’autant plus fort que les relations entre Berlin et Varsovie ne sont pas encore normalisées, en raison du dossier épineux de la réclamation de terres et de propriétés immobilières perdues par les Allemands de Silésie en 1945.

La région de Poznan appelée Wielkopolska (la Grande Pologne) correspond au cœur historique de la Pologne. Longtemps sous mainmise prussienne (de 1795 à 1918), la ville de Poznan, désormais polonaise, a gardé quelques monuments de style disons germanique. Je rends visite à Agnieszka Susicka, une jeune polonaise francophone qui travaille comme bibliothécaire à la Maison de la Bretagne de Poznan.

Mais que font les Bretons ici ? Agnieszka explique : « Tout a commencé au début des années 1980, du temps de l’état d’urgence et de Solidarnosc, quand la Pologne avait le moral au plus bas et manquait de tout. Lech Walesa avait rencontré une homme politique breton et lui avait dit en gros ceci : vous, les Français, vous êtes bons en parole, mais pas en action. Pour relever le défi, le conseil régional d’Ille-et-Vilaine et la ville de Rennes décidèrent d’aider les Polonais en formant des convois humanitaires réguliers pour Poznan. Puis, après le retour à la démocratie, cette action humanitaire s’est muée en action culturelle et éducative. Notre Dom Bretanii est maintenant un lieu d’échanges culturels et linguistiques entre la Bretagne et Poznan. Une initiative qui s’avère être un grand succès pour les Bretons et les Polonais ». Un bel exemple de solidarité qui perdure au-delà de l’urgence.

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Pologne Les articles à lire

Voyage Pologne

Bons Plans Voyage

Services voyage