Le meilleur de Bangkok

Bangkok, capitale gastronomique

Les Thaïs sont des bons vivants et la cuisine un élément essentiel de la sociabilité. Une fois à table, d’ailleurs, les convives partagent les plats qui ont été commandés. Une excellente coutume pour goûter à différents plats.

L’une des meilleures cuisines du monde

L’une des meilleures cuisines du monde
Porc au basilic © Jean-Philippe Damiani

Métissée, influencée par l’Inde, la Chine et même le Portugal, la cuisine thaïlandaise, à la fois raffinée et épicée, est l’une des plus diverses et succulentes du monde. Bangkok, capitale gastronomique du pays avec Chiang Mai, est l’un des hauts lieux de la cuisine asiatique.

La ville est régulièrement distinguée par les revues spécialisées internationales, classant parmi les meilleures tables d’Asie des restaurants comme Nahm et Gaggan, ou encore Paste, dont la chef Bongkoch Bee Satongun a été élue meilleure cheffe féminine d'Asie en 2018. De la cuisine de très haut vol, pas donnée certes, mais dont vos papilles se souviendront très longtemps ! Réservation à l’avance obligatoire.

Mais la richesse de la gastronomie bangkokienne ne se décline pas seulement en version étoilée de luxe. Le nombre de restaurants au km2 est démentiel. On mange partout, de tout et à toute heure dans des restaurants en intérieur, mais aussi dans la rue…

Street food

Street food
Street food © Jean-Philippe Damiani

Manger dehors, accoudé à des échoppes dans la rue, assis près de chariots ambulants (les rot nkhen), ou devant des étals de marché… C’est l’un des grands plaisirs d’un voyage à Bangkok. On se régale pour trois fois rien, à peine quelques dizaines de baths. La cuisine de rue est un authentique mode de vie, une habitude quotidienne pour les Thaïs.

Pour en savoir plus, lire notre page sur la street food à Bangkok et nos adresses street food.

Adresses coups de coeur

- Harmonique : Charoen Krung, soi 34. Tous les grands classiques de la cuisine thaïe servie dans une maison à la décoration vintage. Cuisine soignée, bon rapport qualité-prix et accueil aimable. Repas autour de 300 baths (7,5 €). Tlj sf dim 11 h-22 h.

- Northeast Restaurant : Rama IV/Soi Sala Daeng 1. Face au parc Lumphini, ce resto populaire, qui ne paie pas de mine, sert une excellente cuisine de l’Isan (nord-est thaïlandais). C’est bon, pas cher, copieux. Une excellente adresse. Plats 60-180 baths (1,5-4,5 €).

- At-Ta-Rote : 59/3 Sukhumvit 39 (Promphong). Au coeur du quartier d'affaires de Sukhumvit, dans une rue tranquille, ce restaurant de grande qualité joue la carte du raffinement avec brio. Dans la décoration, tout d'abord, qui mêle harmonieusement le mobilier vintage aux touches design. Quant à l'assiette, c'est un pur bonheur : les grands classiques thaïs, mais aussi des recettes traditionnelles parfois oubliées, sont revisités avec soin et intelligence, en laissant la part belle à l'authenticité des saveurs. Un petit joyau à découvrir. Compter 800 baths (23 €)  environ pour un repas.

Gedhawa : 24, Sukhumvit Soi 35.  Service 11 h-14 h et 17 h-22 h, fermé le lundi. Dans une ruelle (soi) du quartier branché de Sukhumvit, ce petit resto à l'écart des foules est une perle. La carte, longue comme le bras, est une véritable encyclopédie de la gastronomie thaïe, avec une préférence pour le Nord. Compter 350-400 baths (8-10 €) pour un repas complet.

Pour les novices qui veulent vivre une expérience originale, signalons des food tours en tuk-tuk (en anglais) avec découverte de la cuisine thaïe, balade en tuk-tuk dans les différents quartiers de la ville et repas dans 4 endroits différents.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Thaïlande Les articles à lire

Voyage Thaïlande

Bons Plans Voyage

Services voyage