Le meilleur de Bangkok

Bangkok vintage

Disons-le franchement : la préservation du patrimoine urbain n’est pas vraiment la première préoccupation de Bangkok. Ici, on est résolument tourné vers l’avenir, n’hésitant pas à détruire, comme l’ancien Night Market, pour reconstruire en plus grand, plus moderne, plus efficace. Bel exemple d’architecture moderne, le Bangkok Arts & Culture Center (BACC) évoque l’édifice du musée Guggenheim de New York.

Toutefois, il reste encore des lieux et des édifices, qui invitent, en toute quiétude, à la recherche du temps perdu et d’un Siam révolu.

Bienvenue chez Jim Thompson

Bienvenue chez Jim Thompson
Maison de Jim Thompson © coward_lion - Fotolia

À mi-chemin du stade national et des centres commerciaux de Siam square, la ravissante maison de Jim Thompson est le plus connu des sites vintage. Lovée dans la verdure d’un jardin luxuriant, il s’agit de l’une des dernières demeures traditionnelles en teck de Bangkok, avec le Palais Vimanmek du parc Dusit (actuellement fermé).

Le magnat de la soie Jim Thompson, son ancien propriétaire, a construit cette maison rouge dans les années cinquante en assemblant des pans de maisons en ruines du centre de la Thaïlande. Les pièces abritent une magnifique collection d’objets d’art, de porcelaine et de bouddhas venant de toute l’Asie. À voir absolument.

D’autres sites à visiter

D’autres sites à visiter
M.R. Kukrit’s Heritage Home © Jean-Philippe Damiani

À quelques encablures de l’imposante Tour Baiyoke (309 m), le Suan Pakkad Palace est un ensemble de huit maisons thaïes traditionnelles, au cœur d’un adorable petit jardin. Le pavillon de laque est vieux de cinq siècles. Contraste assuré avec le quartier environnant ! Il abrite un petit musée archéologique regroupant des pièces (dont des poteries de 4 000 ans) issues du site de Ban Chiang, dans le nord-est de la Thaïlande (Isan).

Une curiosité : le Phyathai Palace, un manoir de style européen, construit par le roi Rama VI dans les années 30, où l’on peut prendre un verre dans un café Art déco « viennois », le Norasingha Cafe. Le tout, à deux pas des stands de rue de Victory Monument !

Autre belle demeure, M.R. Kukrit’s Heritage Home, dans le quartier de Silom, comprend cinq pavillons traditionnels en teck, nichés autour d’un étang dans un jardin luxuriant. À l’intérieur, on peut y admirer les collections d’art de l’ancien propriétaire des lieux qui fut écrivain et premier ministre de Thaïlande.

Dans le quartier voisin de Bangrak, le Bangkok Folk Museum, installé sur la rue Charoen Krung (où subsiste des maisons de style sino-thaï) dans une demeure des années 30, fait découvrir, à travers objets et souvenirs, le mode de vie de l’époque. Un petit voyage dans le temps.

Deux bijoux vintage sur le fleuve Chao Phraya

Deux bijoux vintage sur le fleuve Chao Phraya
Chakrabongse Villas © Jean-Philippe Damiani

Sur les rives du Chao Phraya, deux résidences aristocratiques ont été transformées en petits bijoux hôteliers, deux havres de paix qui nous font remonter dans le temps, sur les traces des fastes du Royaume de Siam :

- Chakrabongse Villas : à proximité du Wat Pho, au cœur du Vieux Bangkok et sur les rives du Chao Phraya, cette ancienne demeure princière, érigée en 1908 par le prince Chakrabongse, a été transformée en un hôtel-boutique à la décoration raffinée. L’héritière vit toujours dans le bâtiment principal, tandis que les chambres, aménagées avec goût dans un style oriental avec des meubles en bois précieux, sont disposées autour d'un jardin luxuriant agrémenté d’une piscine. Petit déj’ servi sur la terrasse ou dans un pavillon au bord du fleuve, avec vue sur le temple iconique de Bangkok, le Wat Arun. L’établissement fait aussi resto sur réservation. Une adresse vraiment exceptionnelle et une oasis de sérénité au cœur de l’agitation bangkokienne, parfaite pour un séjour romantique. Doubles à partir de 5600 baths (140 €). 396 Maharaj Road, Tatient, Bangkok 10200.

Praya Palazzo : coup de cœur également pour ce vénérable hôtel particulier, construit au début du 20siècle dans le style des villas Renaissance italiennes. Transformé en boutique-hôtel, il se trouve sur les rives du Chao Phraya, du côté de Thonburi, accessible uniquement par bateau, depuis le quai de Phra Athit (embarcadère de Khao San Road). Atmosphère un brin surannée et déco d’époque, chambres confortables et bon petit déj. Jardin et piscine. Doubles à partir de 3 800 baths (95 €) sur Internet. 

Texte : Jean-Philippe Damiani

Thaïlande Les articles à lire

Voyage Thaïlande

Bons Plans Voyage

Services voyage