Le meilleur de Bangkok

Les marchés de Bangkok

Dans les rues de Bangkok, tout se vend et tout s’achète (ou presque…). Les marchés, disséminés un peu partout dans la ville, ne sont pas réservés aux accros du marchandage. Ce sont également des lieux de promenade où l’on se régale du spectacle offert par les étalages et les marchands.

Objets domestiques, bibelots, vêtements de qualité inégale, tissus, outils, épices, fruits exotiques, on y trouve absolument de tout pour pas cher. Marchandage obligatoire et attention aux contrefaçons !

Il ne reste plus beaucoup de marchés flottants à Bangkok. Ces vestiges d’un temps révolu sont devenus des pièges à touristes, à de rares exceptions près, comme le Talin Cham Market, à Thonburi, ou, à 1 h de route au sud de Bangkok, le traditionnel marché de Tha Kha et le populaire marché Amphawa.

Chatuchak

Chatuchak
Marché Chatuchak © joyt - Fotolia

À voir absolument, le marché du week-end de Chatuchak, situé au nord de la ville, est l’un des plus grands marchés à ciel ouvert du monde. Entre la foire et le marché aux puces, Chatuchak draine en moyenne près de 250 000 chineurs chaque semaine, mais aussi des promeneurs. On peut y déjeuner dans l’un des nombreux restos en plein air.

Divisé en 27 sections, ce petit village de 18 hectares compte plus de 15 000 magasins et stands. Chatuchak est ouvert les samedis et dimanches de 6 h à 18 h. Bref, un sacré mastodonte !

Les marchés thématiques

Les marchés thématiques
Marché aux fleurs © Jean-Philippe Damiani

Les marchés spécialisés sont légion : ne manquez pas les superbes marchés aux fleurs de Thewet et, surtout, du Pak Khlong, qui est actif de nuit. Un festival de parfums et de couleurs. Au pied de la tour Baiyoke, le Pratunam Petchaburi ravira les amateurs de fripes et de tissus pas chers.

À Rattanakosin, un festival de gadgets bouddhistes et insolites vous attend au marché aux amulettes. Dans un autre genre, le marché de nuit de Patpong aligne les stands envahis d’objets (des contrefaçons le plus souvent) en face des sulfureux bars de go-go danseuses. Une vraie cour des miracles.

Dernier venu, Asiatique The Riverfront s’est installé en bordure du fleuve, sur la rue Charoenkrung, dans d’anciens docks réhabilités. Dominé par une grande roue, c’est un marché moderne et plutôt aseptisé, que l’on pourrait trouver en Amérique du Nord. Mais les touristes asiatiques adorent cet endroit assez cher…

Chinatown

Chinatown
Chinatown © Jean-Philippe Damiani

Le quartier de Chinatown a des allures de gigantesque marché. Dans le dédale de ses ruelles grouillantes de monde, s’entassent les stands, les boutiques, les étals, les gargotes fumantes, débordant d’objets de toutes sortes et de victuailles en tout genre.  Une section du quartier s’appelle même Nakhom Kasem, le marché aux voleurs… manque plus qu’Ali Baba !

À l’ouest de Chinatown, changement d’atmosphère avec le marché de Pahurat avec ses épices et ses bijoux indiens. Bienvenue à Little India !

Les shopping malls

Les shopping malls
Siam Paragon © jyt

Version moderne (et climatisée) des marchés de rue, les malls, gigantesques centres commerciaux à l’américaine, sont l’une des spécialités (et des attractions touristiques) de Bangkok. Cap vers les quartiers de Siam Square et de Sukhumvit pour faire chauffer sa carte bleue dans ces temples de la consommation ayant pour nom Siam Paragon, Terminal 21, M Quartier, Central World et, en version plus popu, le MBK, authentique souk climatisé.

C’est aussi l’occasion de découvrir l’une des activités favorites de la classe moyenne aisée et de la high so (élite) bangkokiennes : flâner dans ces mastodontes climatisés où l’on trouve, outre des boutiques de luxe, des restos, des cinés, un gigantesque aquarium, des musées, une succursale de Madame Tussauds et des voitures de sport de concessionnaires de luxe, exposées dans les étages. On ne sait pas comment elles sont arrivées là…

Texte : Jean-Philippe Damiani

Thaïlande Les articles à lire

Voyage Thaïlande

Bons Plans Voyage

Services voyage