Nouvelle-Zélande, le pays du bout du monde

Parc national Abel Tasman : une nature de rêve !

Parc national Abel Tasman : une nature de rêve !
Fabrice Doumergue

Au nord-ouest de l’île du Sud, s’étend l’un des parcs nationaux les plus petits de Nouvelle-Zélande, mais des plus courus pour la randonnée. Le Parc national Abel Tasman recouvre un superbe massif, dont les forêts luxuriantes plongent dans les eaux calmes de la baie de Tasman, ourlée de plages blanches.

Certaines scènes du Seigneur des Anneaux (encore lui !) furent tournées en ce lieu à la fois terrestre et maritime où l’on croise aisément des tuis, des cailles, des oies, et autres oiseaux marins de tout poil…

Le célébrissime Coastal Track relie l’entrée sud (Marahau) à l’entrée nord du parc (Totaranui). Une cinquantaine de kilomètres accessibles à tous s’offre aux godillots des marcheurs en herbe. Des camps (réservation obligatoire), bien aménagés pour un bivouac de passage, permettent de graduer la balade de un à plusieurs jours.

On peut également se faire déposer en bateau-taxi sur une plage éloignée, pour s’éviter l’aller-retour ad pedibus (des bus-navettes reliant les 2 entrées du parc, mais en haute saison seulement)… Autre mode de découverte possible : le canoë (accompagné ou pas).

Quant au clan des non marcheurs, il se la coule douce au sud du parc, sur la plage de Kaiteriteri, très prisée (à juste titre car superbe avec ses rochers et îlots de granit torturés).

Au nord du parc, l’aventure continue sur la Golden Bay, tant qu’il y a une route, jusqu’à la pointe ultime du Cape Farewell, avec ses superbes aiguilles du Pilar Point. Une côte sauvage en diable que le Farewell Spit, une barre de sable longue d’une vingtaine de kilomètres, finit en queue de poisson… ou plutôt de phoque, car ils s’ébattent souvent dans ces eaux…

Texte : Fabrice Doumergue

Mise en ligne :

Nouvelle-Zélande Les articles à lire

Voyage Nouvelle-Zélande

Bons Plans Voyage

Services voyage