Canton, le dragon de la Chine du Sud

Qing Ping, le marché de la médecine chinoise traditionnelle

Qing Ping, le marché de la médecine chinoise traditionnelle
Marché de Qing Ping © Olivier Page

Marché de Qing Ping ! Voici sans doute la plus grande pharmacie chinoise du monde, qui abrite des dizaines de boutiques et d’échoppes dans un immeuble moderne de 9 étages.

Depuis l’épidémie de SRAS en 2003,  les grossistes en médecine traditionnelle chinoise se sont regroupés dans cet édifice mis aux normes sanitaires internationales. On se croirait dans un centre commercial moderne et propre, desservi par des escaliers mécaniques. Il y règne une odeur à la fois végétale et animale, étrange combinaison de plantes, d’épices et d’animaux.

Hippocampes, bile d’ours et pénis de cerf

On y trouve du ginseng sous toutes les formes, un fortifiant de l’organisme, des hippocampes desséchés recommandés contre les goitres, des lézards aplatis comme des crêpes, des mille-pattes, des scorpions vivants ou séchés, conseillés contre la laryngite du fumeur. Ici, des tas d’ailerons de requins, des étoiles de mer et les traditionnels serpents, bons dit-on aussi pour la santé. Certains champignons médicinaux du Yunnan sont aussi larges que des roues de bicyclette !

Ce vendeur propose des nids d’hirondelle (yen wo), confectionnés à partir de la bave des martinets. Ce produit fortifiant se prend en soupe. Il serait utile contre la fièvre, la grippe, l’asthénie, faciliterait la cicatrisation, et freinerait la prolifération des cellules cancéreuses.

Les écologistes n’aiment pas toujours ce marché de Qing Ping en raison de certains produits issus d’espèces en voie d’extinction comme la bile d’ours ou les pattes de tigre du Tibet, qui sont d’ailleurs officiellement interdits à la vente.

On vend toujours légalement des bois, des pattes et des pénis séchés de cerf. Réputé pour être un aphrodisiaque efficace, le haut du bois du cerf est la meilleure partie et la plus chère : compter environ 30 000 Yuans le kg (soit environ 4 200 €).

Attention, certains produits sont interdits dans les pays d’Europe et confisqués par les douanes de l’Union européenne.  

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Chine Les articles à lire

Voyage Chine

Bons Plans Voyage

Services voyage