Canton, le dragon de la Chine du Sud

Canton, la grande rebelle du Sud

Canton, la grande rebelle du Sud
© Olivier Page

Capitale de la province du Guangdong peuplée de 104 millions d’habitants, reliée à Macao et Hong Kong en moins de 2 h de train, Canton (14 millions d’habitants) est aujourd’hui la 3e ville de Chine après Pékin et Shanghai. Une ville ? Non, plutôt une incroyable mégapole comme seule la Chine populaire peut en produire au 21e siècle.

Canton se trouve à la tête d’un immense triangle de prospérité, formé par Shenzhen, Foshan, Dongguan, Zhongshan et Jiangmen. Qui n’a pas vu la foire de Canton ne sait pas ce qu’est le commerce international ! Frémissante marmite du grand Sud, reine rebelle et industrieuse,  fébrile hypermarché de la Chine, voici bel et bien l’atelier du monde !

Canton fabrique tout ce qui peut exister, elle vend ses produits partout et à bas prix. À voir son dynamisme économique (malgré la récession de 2015), sa concentration humaine et urbaine, sa façon de foncer vers l’avenir avec optimisme, on peut dire que cette mégapole est « l’œil du dragon du Sud ».

Une ville chargée d’histoire

Il y a plus de 2 000 ans, Canton fut la capitale du Nanyue, royaume des Yue du Sud gouverné par Zhao Mo. Ce roi se considérait comme l’égal, et non le vassal, de l’empereur Han (basé à Xian au nord de la Chine). Il rêva d’immortalité et se fit inhumer dans une armure de jade !

Ville rebelle à la Chine impériale, foyer nationaliste agité, c’est à Canton aussi que le Dr Sun Yat Sen proclama en 1911 la première République de Chine. La Chine fermée comme une huître (elle a bien changé !), Canton fut le seul et unique point d’échange avec le monde extérieur.

Premier port de Chine à avoir commercé avec les Européens dès le 17e siècle, c’est à Canton il y a plus de 350 ans que s’est naturellement dessinée la première ligne de frottement et d’affrontement entre l’Empire du Milieu et l’Occident.  

Texte : Olivier Page

Mise en ligne :

Chine Les articles à lire

Voyage Chine

Bons Plans Voyage

Services voyage