Les hôtels mythiques

New York City - The Pierre

New York City - The Pierre
© Inspired By Maps - Shutterstock

Un article du New York Times titrait le 2 février 1929 « L’hôtel The Pierre s’élèvera à l’emplacement de Gerry Home. L’immeuble de 41 étages coûtera 15 millions de dollars, et remplacera un hôtel particulier au coin de la 5e avenue et de la 61e rue. On y trouvera l’atmosphère intime d’un club ». Si les architectes se sont inspirés d’un château français, ils ont aussi construit un immeuble facilement reconnaissable alors, en granit et briques couleur crème, couronné d'une haute tour de cuivre étincelant, dans un style anglais très classique.

Le propriétaire, Charles-Pierre Casalaco, Corse, né en 1879, n’est pas novice. Son père possède l'Hôtel Anglais de Monte-Carlo, il connaît les exigences des grands de ce monde. Tout d’abord cuisinier, il découvre Londres avec Louis Sherry, qui l’entraîne à New York au Sherry’s. Charles-Pierre côtoie les argentiers new-yorkais et ouvre son resto, au 230 Park Avenue, souvent cité dans les pages « Mondanités » des grands journaux. Puis il ouvre son palace, refuge du bon goût européen. « Splendide, fastueux, et de grande classe » lit-on partout. Côté resto, Auguste Escoffier à 85 ans reprend du service… La crise de 1929 passe par là, hélas.

Revendu, sauvegardé, The Pierre, en rénovation actuellement, reste l’un des grands hôtels détenus pas la chaîne Taj. L’une des originalités de cet hôtel de luxe demeure dans ses appartements privés avec majordome et ascenseur réservé. Les ombres d’Audrey Hepburn ou Yves Saint-Laurent, qui y logeaient, laissent la trace d’une certaine élégance à la française sur la Cinquième Avenue.

A consulter

Le site de l'hôtel www.thepierreny.com.
Notre guide de voyage en ligne New-York.

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Bons Plans Voyage

Articles à lire