Les hôtels mythiques

Rio de Janeiro - Copacabana Palace

Rio de Janeiro - Copacabana Palace

Sur la plage de Copacabana, longue de près de 5 km, les Cariocas venaient rendre hommage autrefois à Notre-Dame de Copa Caguana. En 1924, le Copacabana Palace, dont les plans furent dessinés par l’architecte français Joseph Gire, donna définitivement son nom à cette plage mythique.

À l’époque, le « Copa » comme on le surnomme, avec sa façade en stuc et ses faux airs de Negrescoou de Carlton, est seul face à la mer, au milieu des palmiers. Les lieux ont été fréquentés par les grands de ce monde, Eisenhower, de Gaulle, Vaclav Havel et Bill Clinton, mais aussi des écrivains et des artistes : Blaise Cendrars, Errol Flynn, Stefan Zweig (il se suicida en 1942 au Brésil achevant Le Joueur d’échecs), Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir, Robert De Niro ou encore Edith Piaf, invitée par Oscar Ornstein, l’ancien maître des lieux, à venir profiter du climat.

Plus de 12 000 m2, 222 chambres, dont 7 suites situées au 6e étage, avec pour seuls horizons la mer et la ville, et… un bar privé ! En période de carnaval, l’hôtel donne l’un des plus beaux bals de la ville. Maurice Chevalier côtoyait Marlène Dietrich dans la programmation autrefois, quand ce n’était pas Charles Aznavour ou Orson Welles en repérages… On peut aussi tester les deux restos, notamment le Pergula, pour son high tea au bord de la piscine et sa feijoada du samedi, plat typique s’il en est, une caïpirinha à la main. Avec modération, bien sûr !

A consulter

Le site de l'hôtel www.copacabanapalace.com.br.
Notre guide de voyage en ligne Brésil.

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Bons Plans Voyage

Articles à lire