Les hôtels mythiques

San Francisco - Westin St Francis

San Francisco - Westin St Francis
© The Westin St. Francis

Face à Union Square entre la boutique Levi’s et Macy’s, dans le quartier des théâtres, le St Francis a fière allure. Avec son hall un poil clinquant, il voulait être, à son ouverture en 1904, le petit joyau de ce « Paris de l’Ouest ». Succès immédiat.

Le tremblement de terre de 1906 remit toutefois les compteurs à zéro. Le chanteur Enrico Caruso, qui résidait alors à l’hôtel, se cacha sous son lit. Une grande partie de l’hôtel fut détruite ou partie en fumée. Mais il réouvrit avec plus de 400 chambres en 1907, et en compte aujourd’hui presque 1 200 ! Une troisième aile est adjointe en 1908 : le St Francis devient le plus large hôtel de la côte ouest américaine. Côté record, c’est aussi en 1910 le premier hôtel de la côte ouest à autoriser aux femmes de fumer… dans le lobby et au restaurant seulement !

L’un des symboles de l’hôtel demeure son horloge mécanique, à partir de laquelle sont programmées toutes les horloges de l’hôtel. En ville, l’une des phrases typiques demeure « Tu me retrouves sous l’horloge ? », point de rendez-vous historique !

Aujourd’hui, on peut boire un verre au Clock Bar, le bien nommé. C’est ici qu’Hemingway persuada Ingrid Bergman de jouer dans Pour qui sonne le glas, Truman Capote y imbiba de champagne le manuscrit de son roman De sang froid. Quant à Jim Morrison, au temps du flower power très en vogue à S.F. dans les années 1970, il s’amusa à lancer toute une basse-cour après un concert des Doors dans le lobby !

A consulter

Le site de l'hôtel www.marriott.com/hotels/travel/sfouw-the-westin-st-francis-san-francisco-on-union-square/.
Notre guide de voyage en ligne San-Francisco.


Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Bons Plans Voyage

Articles à lire