Visite de Jianshui
Temple de Confucius - Dominique Roland

Jianshui a conservé bon nombre de monuments, de traditions et de vieilles demeures.

Vestige des fortifications de la fin du 14e s., la majestueuse Tour Face au Soleil  (Chaoyang Lou ; 朝阳) est surnommée la « petite Tiananmen » pour sa ressemblance avec la porte de la Cité interdite. Sa terrasse domine une place animée.

À l’opposé, l’axe principal de la vieille ville (Lin'an Lu ;临安路) mène au temple de Confucius Kong Miao (孔庙) - photo -,  le 3e plus grand de Chine ! La Mer du Savoir y précède de vénérables portiques de pierre, panneaux de bois sculptés et pavillons.

La perpendiculaire Hanlin jie (翰林街) dessert la Résidence des Zhu (Zhujia Huayuan,主家花园). Construits fin 19e s par de riches négociants, ses 20 000 m2 de pavillons, cours, théâtre et jardin donnent une idée du luxe d’antan. D’autres temples jalonnent le centre historique, tandis que des bâtisses reconstruites à l’ancienne se fondent dans le décor.  

Les habitants restent attachés à leurs traditions, comme celle de tirer l’eau à l’un des vieux puits, aux margelles entaillées par les cordes. Celui de Ximenjing (西门井) alimente l’une des fabriques du délicieux chou tofu de Jianshui.

Pour une excursion dépaysante, cap sur le photogénique Pont du Double Dragon (双龙桥 ; Shuanglong Qiao). Doté de 3 arches à sa naissance au 17e s, il en gagna 14 quand la rivière changea de cours.

Plus loin, le village de Tuanshan (团山), au patrimoine protégé, est comme figé dans son jus. De simples cours cachent parfois de véritables œuvres d’art. Ne pas manquer les portes du village et le temple Da Cheng Si (大成寺) pour ses superbes portes sculptées.

Quant à la fameuse poterie de Jianshui, polie au galet, elle est fabriquée dans le village de Wan Yao Cun (碗窑村), 2 km à l’ouest du centre.

Texte : Dominique Roland et Stéphanie Déro

Mise en ligne :

Chine Les articles à lire

Voyage Chine

Bons Plans Voyage

Services voyage