Chine : Kunming et le Yunnan du fleuve Rouge

Itinéraire dans l'autre Yunnan

Itinéraire dans l'autre Yunnan
Forêt de Pierre - Ivan Giovanelli

Aussitôt débarqué, aussitôt reparti, tel est le souvenir que Kunming laisse à certains voyageurs, trop pressés de la quitter. Pourtant, la capitale provinciale, surnommée « ville du Printemps Éternel » (Chuncheng ; 春城) pour son doux climat, offre l’occasion de s’imprégner d’une Chine éloignée de l’académisme pékinois et de la frénésie shanghaienne.

Ensuite, cap au sud-est, pour flirter avec le fleuve Rouge en direction du Vietnam. D’abord, pour pénétrer un espace tournant le dos à 180° aux célèbres villes de Dali, Lijiang et compagnie : le Yunnan du fleuve Rouge, comme un autre pays au cœur de la province au Sud des Nuages.

Après la magie de la Forêt de Pierres de Shilin (photo), c’est au tour de Jianshui de surprendre par sa beauté typiquement chinoise, en pleine terre de « minorités ethniques ».

S’ouvre ensuite le monde surnaturel des rizières en terrasse et marchés multicolores de la région de Yuanyang. Il surplombe le fleuve Rouge qui quitte la Chine à la frontière de Hekou-Lao Cai, 155 km plus loin et à seulement 70 m d’altitude, quand au nord du Yunnan les sommets flirtent avec les 7 000 m.

Texte : Dominique Roland et Stéphanie Déro

Mise en ligne :

Chine Les articles à lire

Voyage Chine

Bons Plans Voyage

Services voyage