Hong Kong, 5 raisons d’y aller

Hong Kong, 5 raisons d’y aller
© Premium Collection - Fotolia

Surnommée « Asia’s World City, » Hong Kong fait cohabiter Orient et Occident, modernisme high tech et traditions ancestrales. Architecture, shopping, culture, gastronomie et même espaces verts : autant de raisons de jeter l’ancre dans le port de cette autre ville qui ne dort jamais.

Une métropole fascinante

Un choc ! C’est ce qui vous attend en débarquant à Hong Kong, face à la forêt des gratte-ciel de Central, le quartier des affaires, qui s’élève sur les flancs du pic Victoria. Près de 2 millions de personnes (sur les 7 que compte le territoire) habitent sur l’étroite bande de terre de Central, dans le nord de l’île de Hong Kong, coincée entre le port (Victoria Harbour) et la montagne (Victoria Peak).

Dans le genre trip urbain, seules New York et Shanghai peuvent rivaliser avec Hong Kong, surnommée Asia’s World City et 2e puissance financière d’Asie. De jour comme de nuit, il y a du monde partout, travaillant, achetant, mangeant, bavardant.

Les perspectives et l’échelle européennes ne sont plus de mise à Hong Kong. À Central, certaines rues et avenues sont dédoublées par des passerelles : on peut passer d’une tour de bureaux à l’autre sans mettre le pied sur un trottoir. Des kilomètres d’escaliers roulants permettent ainsi de survoler la ville !

La nuit, c’est encore mieux. Hong Kong brille de mille feux. Tous les soirs à 20 h, la belle se met en scène avec la Symphony of Lights, l’un des plus extravagants sons et lumières urbains qui soient : plus de 30 buildings s’illuminent des deux côtés de la baie.

Prenez le funiculaire jusqu’au Victoria Peak, culminant au-dessus de Central. Du sommet, la vue plongeante sur l’habit de lumière des gratte-ciel est époustouflante !

Le paradis du shopping

Ici, tout se vend et tout s’achète. Hong Kong revendique la plus grande densité de magasins au monde. La ville étant un port franc, les prix sont de 20 à 30 % moins cher qu’en France ! Hifi, informatique, DVD, confection, vêtements sur-mesure… Hong Kong est un véritable paradis pour le shopping.

On vous conseille, outre les centres commerciaux de Central, Causeway Bay et le quartier de Kowlooon (Tsim Tsa Thui), où se mêlent centres commerciaux d’envergure et marchés spécialisés (Ladie’s Market, Temple Market, etc.). Les amateurs d’objets traditionnels chinois trouveront leur bonheur au Chinese Arts and Crafts. Lors de vos achats, pensez à vérifier la présence du label Quality Tourism Service (QTS), attestant de la qualité du produit.

Les marchés traditionnels forment l’un des spectacles de rue les plus fascinants de Hong Kong. On en trouve partout, mais les plus pittoresques se trouvent du côté de Kowloon, dans les quartiers populaires de Yau Ma Tei et Mongkok (l’un des endroits les plus densément peuplés de la planète).

On y trouve une incroyable succession de marchés en plein air, débordants de monde : Ladie’s Market (tout pour les filles !), Jade Market, GoldFish Market, Flower Market, Bird Market, il y en a pour tous les goûts…

East meets West

Commerce des biens, brassage des hommes, mélanges de cultures… Rendue à la Chine en 1997, Hong Kong, qui appartenait à la couronne britannique, demeure une ville où Orient et Occident  se rencontrent.

Peu de traces du passé ici, même si Le « Port aux Parfums » (Hong Kong en chinois) possède quelques beaux restes de l’époque coloniale britannique, comme l’hôtel Peninsula, à Kowloon, ou, sur Central, l’Old Supreme Court Building qui accueille le conseil législatif hongkongais, la St John’s Cathedral, église anglicane de 1849 ou l’Old Dairy Farm Building.

Les vieux tramways à impériale, le ferry du Victoria Harbour, les rues aux noms anglais et la conduite à gauche nous rappellent que la ville, où les Européens représentent pourtant moins de 3 % de la population, continue à cultiver sa différence : ici, Sir, vous êtes à Hong Kong, et non en Chine !

Du côté  de l’Asie éternelle, signalons, au pied des buildings, les temples de Man Mo (à Central) ou de Tin Hau (à Yau Ma Tei) qui rend hommage à la déesse de la mer. À l’intérieur, à l’abri de l’agitation environnante, le temps semble s’être arrêté dans les vapeurs d’encens.

Autre survivance d’un mode de vie traditionnel : les jonques et les sampans d’Aberdeen, au sud de l’île de Hong Kong, où vivent encore des pêcheurs, issus des communautés chinoises Hoklo et Tanka. Il est possible de visiter le village de sampans en bateau à moteur pour la somme de 60 $ (6 €).

Une ville verte (eh oui !)

Étonnant ! À une demi-heure de bus ou de ferry de Central, la nature reprend tous ses droits. Hong Kong dévoile son visage le moins connu avec des plages désertes, des sentiers de randonnée à travers la forêt luxuriante et des temples nichés dans la montagne. En fait, la population se concentre sur le tiers du territoire, qui compte pas moins de 260 îles, dont la majorité sont inhabitées.

Hong Kong possède 24 parcs naturels, couvrant 40 % de la superficie de son territoire. Ces parcs sont sillonnés par des sentiers de randonnée, comme le MacLehose Trail (100 km) ou le Hong Kong Trail (70 km) filant à travers vallées boisées, sommets balayés par le vent et côtes rocheuses. On peut y croiser des singes, des tatous et de très nombreuses espèces d’oiseaux.

Plusieurs ferries desservent les îles depuis Central ou Kowloon. Cheung Chau ou Lamma, peuplées de pêcheurs et de paysans, sont des havres de verdure et de paix.

L’île la plus facile d’accès demeure Lantau, que l’on rejoint en périphérique. Une merveille à ne pas manquer : le monastère bouddhiste de Po Lin, perché à plus de 500 m d’altitude face à la plus grande statue de Bouddha assis au monde (26 m de haut).

Gastronomie et vie nocturne

Avec près de 11 000 restos officiellement recensés et plusieurs étoilés, Hong Kong est l’une des capitales gastronomiques de l’Asie. Autre option : les dai pai dong, des étals de rue proposant de la nourriture. Idéal pour déguster des nouilles sautées.

Profitez-en pour vous régaler des spécialités locales comme la tarte aux œufs (Egg tart), les nouilles en soupe ou sautées, les wonton (ravioli), le congee (porridge de riz), ou ces divines bouchées à la vapeur que sont les dim sum. Un must !

Chaque année en novembre, Hong Kong organise un grand festival consacré à la gastronomie, le Wine & Dine Month  auxquels participent de nombreux restos de la ville.

Après le repas, cap sur Lan Kwai Fong et SoHo (à Central) pour prendre un verre dans l’un des bars branchés, des pubs et des boîtes qui ne jureraient pas à Londres ou à New York. Atmosphère endiablée bien qu’un tantinet élitiste.

Pour admirer Hong Kong de nuit, prenez un verre au Bar Ozone, dans la plus haute tour de la ville, l’ICC, du côté de Kowloon. La vue, du 118e étage de la tour, est sublime !

Fiche pratique

Nouveau ! Le Routard publie un guide entièrement consacré à Hong Kong (Macao, Canton) : bons plans, hébergements, restos... Tout ce qu'il faut savoir pour visiter le port aux parfums !

Préparez  votre séjour avec notre guide en ligne Hong Kong

Office du tourisme de Hong Kong

Comment y aller ?

Vols directs quotidiens depuis Paris CDG avec Air France et Cathay Pacific

Réservez votre billet pour Hong Kong 

Se déplacer

En savoir plus sur les transports à Hong Kong

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel à Hong Kong

Bonnes adresses

- Street Food : les dai pai dong de Temple Street, à Kowloon pour déguster dans la super ambiance du marché de nuit des nouilles sautées, des saucisses grillées, des boulettes de poisson… Une vraie expérience hongkongaise.

- Yung Kee Restaurant : 32-40 Wellington Street (Central). Toujours une institution de la ville pour le porc, le canard et les oies. La carte fait 5 pages et les portions sont copieuses.

- Lung King Heen : Four Season’s Hotel, 8 Finance St., niveau 4 (Central). Le chef Chan Yan Tak est triplement étoilé par le Michelin.  Exquises spécialités cantonaise (dim sum à se damner !). Vue magnifique sur le port. Chic et cher (menu à 500 HKJ$, 50 € le midi).

- Lan Kwai Fong : LA rue des bars et des pubs à Central, fréquentés essentiellement par des expats.

- Bar Ozone : Ritz Carlton Hotel, 118e étage de l’International Commerce Center (ICC), à Kowloon. Un bar perché à 490 m d’altitude à la déco futuriste et à la vue exceptionnelle sur Hong Kong. Tout simplement vertigineux.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Hong Kong Les articles à lire

Services voyage