Le Centre du Vietnam : de Hué à Hoi An

Le Centre du Vietnam : de Hué à Hoi An
Pont de Thanh Toan © Dominique Roland

Entre le Tonkin (nord Vietnam) et la Cochinchine au sud, l’administration coloniale française crée en 1884 la province d’Annam, afin de mieux contrôler ce « pays Dragon » long de plus de 1 500 km. Issu d’« An Nan » (安南) – ou «  Sud Pacifié » vu de Chine –, ce terme s’employait jusque-là pour l’ensemble du pays et ses habitants, les Annamites.

Poussé jusqu’à l’océan par le parc national de Bach Ma, le Col des Nuages (Hai Van ; altitude 500 m) sert de pivot au centre du Vietnam : 130 km du nord au sud, entre Hué l’impériale et Hoi An l’élégante, en passant par la moderne Da Nang, l’ancienne Tourane, et sa langoureuse baie sablonneuse.

De la cordillère annamitique, qui sépare le pays du Laos, moins de 100 km à l’est, dévalent de nombreuses rivières. Elles irriguent les plaines régionales, avant de sculpter les deltas semés d’îles bucoliques, grêlant un littoral souligné de lagunes.

Histoire, patrimoine matériel et immatériel (arts, coutumes, cuisine), nature à apprécier en mode farniente, balnéaire ou plus sportif (vélo, trek, surf), métissages culturels, traditions et modernité… la région s’étendant de Hué à Hoi An, au centre du Vietnam, ne manque pas d’atouts pour séduire le voyageur.

Texte : Dominique Roland

Mise en ligne :

Vietnam Les articles à lire