Vie pratique sur place Vietnam

Décalage horaire

Il y a 6h de décalage - en plus - entre le Vietnam et le méridien de Greenwich. Plus concrètement, s'il est 12h à Paris, à Hồ Chí Minh-Ville et Hanoi il est 18h en hiver et 17h en été.

Électricité

Le courant électrique est du 220 volts et les prises sont identiques aux prises françaises d'avant la normalisation européenne, sauf dans le Sud où l'on trouve dans les chambres à la fois des prises américaines et des prises européennes. Par sécurité, prévoyez un adaptateur.

Dans les villages situés le long des rivières, le courant est fourni par une multitude de microgénérateurs. L'électricité est fournie dans les villes et dans les zones de tribus montagnardes par des centrales hydroélectriques, mais elles sont en nombre insuffisant et cela provoque encore régulièrement des coupures de courant peuvent survenir. Prévoyez une lampe de poche au cas où.

N'oubliez pas d'éteindre la télé de la chambre ou tout autre appareil électrique en cas de coupure d'électricité. L'absence de fiabilité du système peut avoir de graves conséquences lors du rétablissement du courant, comme l'implosion de la télé.

Langues

La langue vietnamienne

Elle fait partie des rares langues d’Asie du Sud-Est, avec le malais et l’indonésien, à s’écrire en caractères latins. À défaut de les prononcer correctement et de les comprendre, un Occidental peut donc sans difficulté lire les mots (même s’ils sont truffés de signes diacritiques !).

C'est une langue monosyllabique et tonale. Toute la difficulté du vietnamien réside dans la prononciation et l'accentuation. Un même mot peut prendre des sens totalement différents selon que vous le prononcez d'un ton aigu, d'un ton descendant, d'un ton lourd ou d'un ton interrogatif (léger).

Les 53 minorités ethniques ont chacune leur dialecte, incompréhensible pour un Vietnamien. Certains habitants des régions reculées des Hauts Plateaux ne parlent même pas le vietnamien, langue des basses plaines et des rizières !

Le français

Le français est encore parlé par les lettrés de la génération qui a connu l'époque coloniale, mais cela ne représente qu'un tout petit nombre de personnes. Il y a néanmoins un renouveau de la francophonie assez sensible ces derniers temps auprès des jeunes désireux de trouver du travail dans le tourisme ou dans les sociétés françaises qui s'implantent au Vietnam. Dans les campagnes, il est beaucoup plus difficile de trouver des francophones. Mais on a parfois des surprises étonnantes, même dans des trous perdus.

La télévision VTV2 diffuse le journal en français vers 15h et VTV1 vers 23h. Pour ceux qui ont dans leur chambre d’hôtel la TV satellite (seul lieu où elle est autorisée !), vous pouvez capter TV5 Monde. La radio La Voix du Vietnam a deux éditions de 60 mn, à 8h30 et 20h, sur VOV5 (FM 105.5) et deux autres de 30 mn, à 19h30 en AM (1242 KHz) et à 20h en FM (101.5 MHz).

Dans les musées, les brochures et feuillets d'explication en français sont loin d’être rares, mais il faut les réclamer. Vous remarquerez que les traductions proposées sont souvent déplorables, signe que la langue coloniale a tout de même perdu de son lustre.

L'anglais

L’anglais est couramment utilisé dans les hôtels et dans le secteur touristique en général. On le parle plus facilement au Sud qu’au Nord, en raison de la présence américaine pendant la guerre du Vietnam. C’est de loin la langue étrangère la plus répandue aujourd’hui.

Alexandre de Rhodes et le quốc ngữ

Le père Alexandre de Rhodes (1591-1660) fut l'un des premiers missionnaires de la Cochinchine. D'une famille juive espagnole convertie au christianisme, ce jésuite, voyageur infatigable, est l'inventeur du quốc ngữ, l'alphabet phonétique en caractères latins qu'utilisent les Vietnamiens. Le père de Rhodes a transcrit des milliers et des milliers de mots vietnamiens en caractères romains, provoquant une révolution dans la culture traditionnelle.
Avec la généralisation du quốc ngữ, le pouvoir mandarinal fut menacé. Cette « nouvelle langue vietnamienne » se rapprochait des normes européennes tout en se détachant de ses racines chinoises millénaires.

Poste

Poste se dit bưu điện en vietnamien. C'est toujours inscrit sur les plans de ville et sur les façades des immeubles.

On trouve des bureaux de poste dans toutes les villes importantes. Ils sont reconnaissables de loin à leur tour horloge, et souvent une antenne de télétransmission très élevée les côtoie.

Courrier

Il est préférable d'envoyer les lettres et les cartes postales depuis les postes centrales des grandes villes, où les délais d'acheminement du courrier vers l'étranger sont beaucoup plus courts. Évitez de mettre votre courrier dans une boîte aux lettres ordinaire, car il n’est pas sûr d’arriver à destination. Bien que cela ait tendance à diminuer, il faut quand même compter entre 2 et 3 semaines pour qu'une carte postée au Vietnam arrive en France.

- Timbre pour une carte postale pour la France : 12 000 Dg.

Téléphone et Internet

Téléphone

Téléphoner à l'intérieur du Vietnam

- Pour les appels locaux, si vous appelez d'une autre province, il faut d'abord composer le code de la province (indiqué dans le guide à l'intérieur du bandeau de chacune des villes) précédé du 0, puis le numéro de votre correspondant à 7 ou 8 chiffres.

- Les appels locaux (en ville seulement) depuis la réception des hôtels sont souvent gratuits.

Téléphone international

Outre le retour à Skype ou Viber et autres, le prix des communications du Vietnam vers l'Europe ou l'Amérique du Nord est en baisse constante. Il en coûte désormais environ 4 500-5 000 Dg la minute, sachant que toute minute entamée est due entièrement. Plusieurs options s’offrent à vous : passez votre appel depuis la poste principale, dans les cabines avec compteur. On voit défiler le montant et on paie en sortant. Très pratique.
Sinon, il existe encore des cartes prépayées, en vente dans les bureaux de poste notamment, dont le tarif tourne autour de 100 000 Dg.

C'est un peu moins cher en composant le préfixe 1719 avant votre numéro. Grâce au satellite Intelsat, les communications sont rapides et de bonne qualité. Bien sûr, évitez de téléphoner d’un hôtel (toujours plus cher).

- Du Vietnam vers la France : 00, puis 33 (code du pays), puis le numéro de votre correspondant sans le zéro initial.
- Du Vietam vers la Belgique : 00 + 32 + indicatif de la ville (2 pour Bruxelles) puis le numéro du correspondant.
- Du Vietnam vers la Suisse : 00 + 41 + indicatif de la ville puis le numéro du correspondant.
- Du Vietnam vers le Canada : 00 + 1 + indicatif régional + numéro du correspondant.

Téléphoner de la France vers le Vietnam

Composez le 00 + 84 + le code de la ville sans le 0 initial, et enfin le numéro de votre correspondant à 7 ou 8 chiffres. Pour appeler vers un portable, 00 + 84 + numéro du correspondant sans le 0 initial. Compter environ 1,14 € la minute de conversation en journée et 0,94 € après 19h, heure française. Les tarifs ont tendance à baisser d'une année sur l'autre.

Le téléphone portable au Vietnam

On peut utiliser son propre téléphone portable au Vietnam, avec l’option « International ». Renseignez-vous auprès de votre opérateur sur les conditions d’utilisation de votre portable à l’étranger.

- Acheter une carte SIM/puce sur place : une option avantageuse pour certaines destinations. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée chez l’un des opérateurs (Viettel, Vinaphone, Mobiphone...), dans les boutiques de téléphonie ou à l’aéroport. On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication.
Attention, on ne peut plus vous joindre sur votre numéro habituel mais uniquement sur ce nouveau numéro.
Avant de payer, essayez cette carte SIM dans votre téléphone – préalablement débloqué – afin de vérifier si celui-ci est compatible. Ensuite, les cartes pour recharger votre crédit de communication s’achètent facilement dans les boutiques et kiosques.

- Se connecter au wifi à l’étranger est le seul moyen d’avoir accès au Web gratuitement.
Attention, ne vous connectez pas aux réseaux 3G ou 4G, au risque de faire grimper votre facture ! Le plus sage consiste à désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »).

Internet

Quasi tous les hôtels (même bon marché) sont désormais équipés du wifi, généralement gratuit pour les clients, et disposent d’un ou plusieurs ordinateurs connectés à Internet, eux aussi le plus souvent en libre accès.
Sinon, il y a bien sûr des cybercafés, mais finalement pas tant que ça. Dans ces derniers, les tarifs oscillent entre 5 000 et 10 000 Dg de l'heure (autrement dit, rien du tout).
Attention, les claviers (qwerty) sont différents des claviers français (azerty).

Services voyage



Forum Vietnam

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Vietnam

Vos discussions préférées du forum Vie pratique Vietnam

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Vietnam

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Vietnam

Agenda Vietnam

Vietnam Les articles à lire