Cheyenne Frontier Days : rodéo dans le Wyoming

Cheyenne Frontier Days : rodéo dans le Wyoming
Mike Kalush

Du 21 au 30 juillet 2017 se tient à Cheyenne, dans le Wyoming, le festival de rodéo « Cheyenne Frontier Days ». L’occasion de voir combien les traditions du Far West sont toujours bien implantées dans l’Ouest américain. Le cow-boy, armé de son lasso, ne court pas après sa monture uniquement dans les films de John Wayne, mais aussi dans les grandes plaines ! Gros plan sur un sport national qui déplace les foules et déchaîne les passions.

Au commencement…

Le rodéo, toujours aussi populaire dans l’Ouest américain, trouve ses origines... en Espagne ! Au tout début du XIXe siècle, des troupeaux de chevaux sauvages furent en effet constitués par les missions espagnoles au Mexique et en Californie. Ils remontèrent vers le Nord, où la nature était particulièrement généreuse. Les bêtes, ravies, s'y reproduisirent en masse.

Lorsque le gouvernement espagnol donna à ses soldats, à la fin de leur engagement, une parcelle de terre, la situation se compliqua. En effet, il était impossible de garder les troupeaux sur des espaces privés, leur périmètre étant beaucoup trop important pour établir des clôtures. Il fallut les marquer au fer rouge.
Et c’est là que les choses sérieuses commencèrent, car les bêtes, à moitié sauvages, ne se laissaient pas faire. Les vaqueros devaient alors les attraper au lasso. De plus, le seul moyen de calmer un troupeau emballé était de le faire tourner en rond, « rodear » en espagnol. D’où la naissance du rodéo qui, au fil du temps, devint une tradition emblématique du Far West, en se transformant en une compétition sportive entre cow-boys…

L’art du rodéo

Furieux, impétueux, ardent, déchaîné… le cheval sauvage entre en scène. Il fulmine, bouillonne, est prêt à exploser. Le cow-boy arrive à son tour et se doit de tenir au moins 8 secondes afin d’apprivoiser sa monture. La confrontation entre le mustang, cherchant à se défendre, et l’homme, voulant apprivoiser la bête, commence.

Avant d’entamer cette danse endiablée, le cow-boy chausse ses « chaps », abréviation de « chaperreros ». Ces sur-culottes en cuir étaient nécessaires pour se protéger des épines des maquis lorsque les hommes couraient après leurs bêtes. Et quant au fameux chapeau de cow-boy, il servait à protéger des intempéries : pluie, soleil… Il servait également de soufflet pour attiser le feu ou de récipient pour donner de l’eau aux chevaux !

Selon le climat, le chapeau est haut et à larges bords dans les pays chauds et bas et peu large dans les régions plus froides. Pour un bon chapeau, digne des plus grands cow-boys, la matière à utiliser est le « felt », constitué de poils de castors et de lapins. À cette tenue, ajoutez une chemise à carreaux, un bandana, et de nos jours un jean… Le cow-boy, son lasso à la main, est fin prêt à se lancer à l’assaut de son mustang enragé !

Le rodéo à Cheyenne

Du 21 au 30 juillet 2017 se tient à Cheyenne, comme chaque année, le plus grand et le plus ancien rodéo du monde. La capitale du Wyoming est située dans les plaines du sud-ouest de l’État, à l’est des Medicine Bow Mountains. C’est par Cheyenne que passaient les transhumances de bétail au XIXe siècle.
La ville se trouve également au milieu de parcs nationaux reconnus dans le monde entier : le Yellowstone National Park et la région du mont Rushmore, le Grand Teton National Park, le Rocky Mountain National Park ou encore les Black Hills. Bref, un authentique décor de western !

Pour la petite histoire, le premier grand rassemblement pour fêter le rodéo à Cheyenne eut lieu en septembre 1897. Suite à un hiver désastreux et à une rude dépression qui secoua l’économie américaine, de nombreux cow-boys se retrouvèrent sans emploi et sans ressource.
Pendant le même temps, la compagnie de chemins de fer, l’Union Pacific, cherchait à attirer des clients dans ses trains qui traversaient les Grandes Plaines du Wyoming. Alors pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ? Attirer de nombreux visiteurs autour du sport national du Wyoming tout en récoltant de l’argent : Cheyenne Frontier Days est né !

Les manifestations

Dix jours d’épreuves se succèdent autour du thème du rodéo. Parades, courses de chariots, nuits de spectacles, concerts, le tout dans un rythme endiablé, à l’image des mustangs de rodéos ! Chaque soir, des concerts de musique country font se trémousser des milliers de cow-boys ou d’apprentis cow-boys…

Chaque après-midi, les cow-boys et leur monture font le show. Les épreuves se déclinent : exercices de capture au lasso, seul ou en équipe, mise à terre d’un bouvillon, monte de mustangs sellés, monte de taureaux et de chevaux sauvages... De quoi enthousiasmer petits et grands, et assurer de belles cascades !

L'espace Old Frontier Town fait revivre les commerçants et artisans comme au temps de Buffalo Bill. Un village indien investit aussi le site. Des danses, des fanfares, des concerts de flûtes et autres animations font découvrir la richesse de leur culture. Des histoires d’indiens sont même contées aux enfants.
Le Carnaval Midway permet de s'adonner aux plaisirs de la fête foraine, tandis que lors de la Grande Parade, des chevaux défilent au trot dans les rues de Cheyenne.

Alors, si des envies à la John Wayne dans La Rivière rouge vous prennent, direction le Wyoming et le Cheyenne Frontier Days !

Fiche pratique

Site du festival
www.cfdrodeo.com

Bon à savoir
Mieux vaut y aller en début de manifestation, car pendant les 3 derniers jours, il y a un monde fou !

Hébergement
Nous vous conseillons de réserver le plus tôt possible si vous ne voulez pas vous retrouver à 80 km, voire 100 km de Cheyenne.
- AB Camping : 1503 College Dr. 634-7035. Emplacement pour 15-20 $.
Le camping le plus proche du centre-ville, dans un environnement arboré.
- The Pioneer Hotel : 209 W 17th Street. Doubles autour de 40 $ : un tarif imbattable en centre-ville (attention : pas de CB).
Hôtel-pension à la déco des années 1950, tout droit sortie de Twin Peaks.
- The Historic Plains Hotel : doubles de 80 $ hors saison jusqu'à 150 $ en été.
En plein centre, dans un grand bâtiment historique de 1910 entièrement rénové. Déco western.

À faire dans les environs du festival :
- Devil’s Tower National Monument (Wyoming): un énorme bloc stratifié de 264 m de haut. Impressionnant !
- Rapid City et le mont Rushmore (Dakota du Sud):
un endroit mondialement connu pour les têtes colossales de présidents américains sculptées dans le granit.

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Texte : Laurène Vitoux et Marie Borgers

Mise en ligne :

États-Unis Les articles à lire

Services voyage