Londres, pour Monsieur et Madame

Londres, pour Monsieur et Madame
© michael spring - Fotolia

Aller à Londres, c’est bien ; en amoureux, c’est encore mieux ! Et pour ne pas faire de jaloux, on vous a concocté une virée qui plaira autant à Monsieur qu’à Madame. De quoi en profiter pleinement, avant de se retrouver dans quelques adresses… à moins que l’on décide d’y aller en solo !

Londres pour Monsieur

Se faire une beauté

Pour se faire tailler la barbe, voire pour un « buzzcut » (boule à zéro), direction  Johnny’s Chop Shop (33 Marshall St) en plein centre touristique, à deux pas de Carnaby Street. Atmosphère gentiment régressive avec distributeur de bonbons à la caisse, et petit banc dehors pour attendre son tour. A partir de 15 £.

Mais la grande tendance du moment, c’est d’aller au pub ET de se faire tailler la barbe ! Deux adresses super : à l’est, Barber and Parlour (64-66 Redchurch St), et vers Victoria, Greenwood (170 Victoria St). Pour ne rien manquer de son match de rugby une bière à la main.

Pour se retrouver avec soi-même, rien de tel, au cœur de Carnaby Street qu’un bon cours de yoga chez Triyoga (Kingly Court, Carnaby St). Studios assez grands et propositions de cours variées.

Johnny's Chop Shop
© Gavin's Clemente Ruiz

Shopping au masculin

Prêts pour le shopping, on débarque en voisin chez Norton (47 Beak St), dans le centre de Soho, la célèbre marque anglaise de motos, qui expose quelques modèles et proposent des cuirs souvent soldés. La bonne affaire ! Chez PS by Paul Smith (Covent Garden, 9-11 Langley Ct), couturier so british, on peut même faire customiser ses jeans.

Vous êtes adepte du sur-mesure ? Frappez à la porte de Mark Powell (2 Marshall St), un personnage haut en couleurs. Il vous faudra quand même 4 à 6 semaines d’essayage et compter… 3000 £ ! Les aficionados adorent.

Plus sage, quoique, ne pas hésiter à s’arrêter chez The Great Frog (10 Ganton St), derrière Carnaby St, pour repartir avec une bague métallique que les férus de Métal ne renieront pas. On y a vu des têtes de mort mais aussi des… Mickey !

Dirty Bones
© Dirty Bones

Lunch & co

À l’heure du déjeuner, passer se faire une bourriche d’huîtres chez Wright Brothers (Kingly Court, 13 Kingly St) ou Bonnie Gull (‪22 Bateman St), à moins que vous ne cédiez au concept Burger and Lobster (36 - 38 Dean St), dans l’une des artères les plus trépidantes de Soho : que du homard et des burgers !

Et si on mangeait avec les doigts ? Deux adresses côte à côte à Carnaby St : Dirty Bones (Kingly Court, Top Floor, Carnaby St), avec des ribs dégoulinants (on oublie le régime) sur une musique bien forte , ou bien Le Bab (Kingly Court, Top Floor, Carnaby St), premier « kebab gourmet ». On oublie la rôtissoire à broche, troquée pour un cadre élégant avec céramiques d’Iznik. Ledit kebab est servi dans sa pita ouverte qu’on referme rapidement pour s’en mettre plein les doigts. Un régal très épicé.

Cocktails exclusifs

Pour finir la journée, un petit cocktail. Soit chez Jinjiu (15 Kingly St), la nouvelle mode des bars coréens, avec une boisson à base de soju, un alcool de riz.

Soit chez Cahoots (Kingly Court, 13 Kingly St), notre coup de cœur ! Toujours près de Carnaby St., dans un angle caché de Kingly Court, ce bar joue la carte du secret. Un chef de gare vous accueille avant d’embarquer dans les entrailles d’une fausse station de métro qui serait restée fermée depuis la Seconde Guerre mondiale. Même les serveurs sont habillés à la mode rétro des fifties. Déco géniale avec son vieil habitacle de rame, et cocktails extra, qu’on siffle tranquille au bar, ou sous les abat-jour qu’on rêve de remettre droit.

Allez, on file retrouver Madame…

Londres pour Madame

Se faire une beauté

Pour commencer le séjour londonien, mettons nous en condition, et expérimentons Sweaty Betty (21 Beak St), l’une de ces nouvelles salles de yoga réservées aux femmes. On passe par la boutique pour s’acheter le nécessaire, être à l’aise et ensuite on enchaîne sur le cours. Système d’abonnement très pratique.

Pleine d’énergie, on s’installe chez Dry By (74 Mortimer St, dans le quartier de Fitzrovia, au nord du centre touristique), autour d’une grande table en bois accueillante pour une version sobre et design du brushing et de la manucure à la carte. Bien réservé avant sur le Net.

Shopping
© jovannig - Fotolia

Shopping

Pour le shopping, saviez-vous qu’on peut se faire faire des Dr. Martens  (Seven Dials London, 17-19 Neal St, pas loin de Covent Garden) sur mesure ? La tendance est au floral et au bandana. Qu’on se le tienne pour dit ! Plusieurs boutiques dans Londres, notamment sur Oxford St et à Covent Garden.

Bien armée de vos Dr. Martens préférées, vous voilà prête à arpenter Hackney Walk (Morning Lane, tout à l’est de la ville). Près de 70 % de réduction sur certaines pièces de marques comme Zadig et Voltaire, Ugg ou Nicole Fahri. Ça vaut le coup.

À moins que vous ne craquiez pour les créations de Joy Everley (7 Newburgh St, près de Carnaby St), des bijoux aux lignes très graphiques. Un petit souvenir londonien !

Barrafina
© Greg Funnell - Barrafina

Lunch & co

À midi, on essaie de se hisser sur l’un des tabourets de Barrafina (26-27 Dean St), qui vient d’emménager dans de nouveaux locaux plus grands, plus spacieux et lumineux sur Dean St. À nous les tapas exquises, fraiches et savoureuses, concoctées sous nos yeux !

Pour le goûter, dilemme. Crosstown Doughnut & Coffee Bar (4 Broadwick St, en plein Soho) propose d’excellents beignets très colorés et bien remplis de confiture (et les tenues affriolantes du fils de Vivienne Westwood juste à côté, chez Agent Provocateur) à manger sur le pouce. Ou bien l’afternoon tea tellement girly du Sketch (9 Conduit St, près de l’artère commerçante de Regent St., en centre-ville), au décor rose poudré et  loufoque à souhait, tout en restant très élégant. Avec ou sans champagne, autre dilemme. Pas donné mais tellement londonien dans l’esprit.

Enfin, la nouvelle tendance consiste à embarquer pour un Afternoon Tea Bus Tour (plusieurs départs quotidiens, soit 8 Northumberland Av., près de Trafalgar Square, soit près de la gare de Victoria). Près d’une heure trente pour apprécier la vue depuis ce double decker vintage, avec les pâtisseries de Brigit’s Bakery ! Attention, pas de toilettes à bord.

Sketch
© Sketch

Un dernier verre

Enfin, avant de se retrouver, on s’octroie un dernier verre de vin bio en terrasse, chez Antidote (12A Newburgh St, à deux enjambées de Carnaby St), ou une coupe de champagne au Vertigo 42, dans Tower 42 (25 Old Broad St, dans la City), au… 42e étage ! Un des buildings les plus hauts de la ville.

Allez, on file retrouver Monsieur !

Fiche pratique

Consulter notre guide en ligne Londres

Comment y aller ?

Partir en Eurostar reste le meilleur moyen. Plein de réducs très fréquemment sur Eurostar.com.

Et connaissez vous SNAP ? Le principe ? Le voyageur se connecte au service en ligne via son compte Facebook, choisit sa destination et sa date de voyage en indiquant sa préférence pour un départ le matin ou l‘après-midi. Deux jours avant le départ, Eurostar lui envoie ses horaires. Les réservations ouvrent 7 jours avant la date de départ et les billets depuis Paris vers Londres sont maintenant mis en vente à 33 euros l’aller simple. Plus d’infos sur snap.eurostar.com

Pour dormir 

http://www.easy-rental-services.com On vous accueille dans des appartements de particuliers, en français. Tous les budgets, tous les quartiers.

Trouvez votre hôtel à Londres

Équipez-vous pour votre voyage

Consultez la boutique du voyageur pour bien préparer vos vacances, vos week-ends, vos séjours : Tous les Guides du Routard, les produits santé & hygiène pour le voyage, le matériel Rando & Trek, les bagages et sacs à dos, Équipement & Vêtements voyage, Accessoires de voyage, mais aussi les produits Insolite & idées cadeaux pour voyageurs...

Texte : Gavin's Clemente-Ruiz

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Services voyage