Drapeau Roumanie

Argent Roumanie

Argent, banques, change

- L'unité monétaire roumaine est le leu (au pluriel, lei) ou RON, sur certaines étiquettes. Le leu connaît aujourd'hui une situation beaucoup plus stable que dans les années 1990, quand l’inflation démesurée avait conduit à une forte dévaluation et à l’introduction du RON (« Romanian New Leu »).
En 2014, 1 € vaut environ 4,40 lei. Attention cependant aux légères fluctuations.
Dans les hôtels et les chambres d'hôtes, il est naturel d'obtenir l'équivalent en euros du prix en lei. Nous ne donnerons que le prix en euros lorsque les hôtels les indiquent sur place en euros également.
- Ne changez qu'au fur et à mesure de vos besoins.

Banques et bureaux de change

- Si vous retirez de l'argent dans un distributeur automatique, utilisez de préférence une machine attenante à une agence bancaire.
- Évitez de changer à l'aéroport : les taux y sont très défavorables, ou alors changer une somme modique qui permettra de payer le bus ou le taxi.
- Les bureaux de change (, en roumain, au singulier : casa de schimb) assurent le change à de bons taux et souvent sans commission. Très nombreux à Bucarest et dans toutes les villes touristiques. Les banques assurent aussi ce service, mais leurs horaires sont plus restreint.
- Dans la rue, à l'abord des hôtels, on peut vous proposer de changer au noir : cela n'a aucun intérêt puisque le cours est quasiment le même qu'à la banque. De plus, c'est interdit. Enfin, vous risquez de vous faire avoir.
ATTENTION : les billets déchirés (même légèrement) sont généralement refusés.

Cartes de paiement

- L'utilisation des cartes MasterCard, Visa (avec commission) ou American Express se répand lentement mais sûrement. Dans toutes les villes, on trouve des distributeurs de billets utilisables avec les cartes internationales.
- Si l'utilisation de la carte de paiement est parfois difficile à la campagne, vous pouvez régler par carte un nombre de plus en plus important de prestations.
Même si le logo des cartes de paiement est affiché, faites-vous confirmer que la carte de paiement est vraiment acceptée.

Budget

Il n'est pas trop difficile de prévoir un budget, même si, dans ce pays, le coût de la vie augmente par à-coups. On peut s'en tirer correctement avec un budget de 80 à 160 lei (environ 20 à 40 €) par personne et par jour.
Ce qui coûte cher et peut être évité : les restaurants « frime et nouveaux riches », les hôtels de catégorie moyenne (pas toujours d'un bon rapport qualité-prix, les chauffeurs de taxi qui ne mettent pas leur compteur, etc.

Certains hôtels donnent leurs prix uniquement en euros, ce qui fait que l'on paie la facture en fonction du cours journalier du leu.

Pour le logement, les chambres chez l'habitant, même si elles ne sont pas toujours données (de 60 à 100 lei, soit 15 à 25 € en demi-pension), restent la formule la plus intéressante pour le rapport qualité-prix-contact humain. De nombreux petits hôtels et motels sont apparus, et leurs prix sont attrayants.

Si vous êtes jeune et fauché, les gens se montrent généralement compréhensifs et vous accueillent avec chaleur. Dans les villes, on voit pousser comme des champignons tout une nouvelle génération d’auberges de jeunesse privées, idéales pour les petits budgets et les fans de rencontres entre voyageurs. Les campings, encore rares, sont assez bon marché mais moins bien équipés qu’en Europe de l’Ouest.

- Le carburant coûte grosso-modo le même prix qu’en Europe occidentale : compter de 5,50 à 6 lei (1,20-1,40 €) le litre d’essence. Bizarrement, le diesel est un peu plus cher.

- Ce qui coûte cher et peut être évité : les restaurants « frime et nouveaux riches » de Bucarest ou d’ailleurs, les vieux hôtels de catégorie supérieure qui ne sont pas toujours d’un bon rapport qualité-prix, les chauffeurs de taxi qui n’annoncent pas leur prix ou ne mettent pas leur compteur, certaines agences de voyages locales, les chambres d’hôtes qui ont perdu le sens de la mesure, etc.

Hébergement

Attention, les prix pratiqués à Bucarest sont légèrement supérieurs. 

- Bon marché : moins de 120 lei (27 €).
- Prix moyens : de 120 à 200 lei (27 à 45,50 €).
- Plus chic : de 200 à 400 lei (45,50 à 90 €).
- Chic : plus de 400 lei (90 €).

Restauration

- Bon marché : moins de 35 Lei (8 €).
- Prix moyens : de 35 à 60 Lei (8 à 13,60 €).
- Plus chic : plus de 60 Lei (13,60 €).

Achats

Artisanat

Les petits métiers de village sont une des grandes richesses du patrimoine culturel roumain. Les métiers artisanaux font encore office de complément de revenus pour beaucoup de familles rurales. Si, comme partout, un certain nombre d'activités traditionnelles disparaissent, d'autres trouvent des raisons de se perpétuer grâce à l'intérêt que leur portent les visiteurs.
Vous pouvez rapporter de Bucovine un superbe traîneau en bois richement décoré, un harnachement pour votre cheval, des nappes finement brodées, des gilets de cuir brodés de fleurs, une barrique de 200 l en chêne, des clochettes pour vos chèvres, des manteaux de feutre, des couvertures en laine teintée de couleurs végétales, des bottes, des cuillères de bois sculpté, des chopes à bière en bois pyrogravé, etc.

Les œufs peints de Bucovine

On peut aussi rapporter ces petits œufs de Pâques à la décoration raffinée, dont les motifs et la coloration se font par applications successives de couches de cire, lesquelles délimitent les parties que l'on ne souhaite pas colorer. Un œuf représente 4 h de travail. C'est la spécialité des Houtsoules, ethnie slavophone des montagnes de Bucovine. Ces œufs sont vendus dans les monastères.

Broderies et vêtements traditionnels

Sur les parkings des monastères et ailleurs, on trouve des boutiques qui vendent des vêtements magnifiques, directement issus de l'armoire familiale. N'encouragez pas les gens à brader leur patrimoine. Si vous y tenez, il existe des artisans de village, en Bucovine et Maramureş, qui fabriquent encore ces vêtements.

Icônes sur verre

Imprégné de mystique orthodoxe, cet art populaire s'inscrit, comme les fresques des monastères de Bucovine, dans le quotidien. Couleurs vives, costumes paysans, paysages, motifs floraux ornent les thèmes religieux.
Le Maramureş, connu pour sa religiosité, a longtemps été un centre de création d'icônes sur verre.

Cuillères en bois

Le bois est un matériau de prédilection en Roumanie, notamment dans le Maramureş. Vous trouverez de nombreux bibelots, boîtes, crayons en bois peint ou sculpté. Une tradition plus romantique voyage à travers les cuillères en bois sculpté.




On en parle sur le forum Roumanie

> Tous les messages Argent et budget Roumanie

SUJET dernier
  Comment payer en Roumanie? (2 réponses) 10/07/2014
  Dans les magasins en rRoumanie, payer en lei ou euros (2 réponses) 24/04/2014
  Change euros/lei Roumanie (5 réponses) 18/05/2013
  Coût de la vie, hors capitale (5 réponses) 25/08/2012
  Distributeur ou change sur place en Roumanie (3 réponses) 21/08/2012
  Distributeurs en Moldavie (6 réponses) 15/07/2012
  Travellers check Amercian Express en Roumanie (3 réponses) 20/05/2012
  Coût de la vie en Moldavie (1 réponse) 21/04/2012
  Changer des euros ou retirer au distributeur en Roumanie (2 réponses) 12/04/2012
  échanger des euros contre des lei à Paris (6 réponses) 01/09/2011
Accéder au forum Roumanie
Drapeau sejours week end Roumanie

Partir en Roumanie


Applis Routard Iphone Ipad