Drapeau Nouvelle-Zélande

Itinéraires conseillés Nouvelle-Zélande

Durée du voyage

Les distances entre les îles du Nord et du Sud étant importantes, les sites intéressants et les possibilités de randonnée innombrables, visiter la Nouvelle-Zélande ne se fait pas en quelques jours - d’autant que l’on traverse le pays par des petites routes.
Une bonne option consiste à démarrer au nord avant de repartir en avion depuis le sud, soit en reprenant un vol intérieur pour revenir ensuite à Auckland, soit en repartant de Christchurch, où se posent aussi des vols internationaux (vers l’Australie en particulier). On peut évidemment faire le chemin inverse, du sud vers le nord, mais il peut sembler plus adapté de garder les grandioses fjords de l’île du Sud pour la fin.

Deux semaines dans l'île du Nord

Auckland

Incontournable, Auckland est une cité moderne, vivante, vibrante même, qui est jolie sans être belle, contrairement à son site tourné sur la baie d’Hauraki, semée d’îles. Le port avec les infrastructures de l’America’s Cup en est le centre névralgique. Superbe skyline. À 18h, le centre est déserté et chacun court vers les quais et les cafés, ou vers les plages de Takapuna.

Northland et Bay of Islands

Plus au Nord, on traverse des collines piquetées de moutons en direction du Northland et de la Bay of Islands : quelque 144 îles jetées sur des eaux turquoise où batifolent les dauphins et, en toile de fond, une végétation tropicale superbe, fougères arborescentes et grands pohutukawa couverts de fleurs rouges en été. C’est ici que débarquèrent les premiers colons anglais.
Dans l’intérieur des terres, des parcs préservent les dernières forêts de grands kauri, dont les plus vieux spécimens dépassent 2 000 ans. On peut pousser jusqu’au North Cape, un peu désolé, mais symboliquement important pour les Maoris. À l’Ouest, le sable s’entasse en dunes corpulentes tout au long de la 90 Mile Beach.

La péninsule de Coromandel

Au sud-est d’Auckland, la péninsule de Coromandel mérite un détour d’un ou deux jours si on a le temps : les amoureux de nature vierge et tropicale, de petites pistes terreuses et d’oiseaux migrateurs y seront aux anges. Secret bien gardé, Hot Water Beach vaut presque à elle seule le voyage en Nouvelle-Zélande : on s’y creuse une baignoire aux eaux thermales chaudes dans le sable. Un vrai bonheur !

La région de Rotorua

Dans une odeur d’œuf pourri, Rotorua (« Sulphur City ») et sa région concentrent les plus beaux phénomènes volcaniques : bains thérapeutiques en vogue depuis le XIXe siècle, site de Whakarewarewa constellé de sources chaudes, de chaudrons de boue bouillonnante éclatant en bulles visqueuses, de solfatares et, surtout, de geysers. Le Pohutu, avec sa gerbe de 20 m de haut, jaillit entre 14 et 26 fois par jour. Même chose dans la Waimangu Valley et à Waiotapu.
Plus au Sud, le Tongariro et ses trois cônes encore actifs dominent le plateau central. On peut parcourir les pentes de ce massif qui servit de décor pour le Mordor du Seigneur des Anneaux. L'Alpine Crossing est un grand classique de la randonnée néo-zélandaise.

La région de Hawke’s Bay

La région de Hawke’s Bay, à l’Est, vaut pour ses vergers et vignobles à perte de vue (caves ouvertes à la visite) et les jolies petites villes de Napier et d'Hastings, reconstruites dans un style Art Déco dans les années 1930 après un séisme. À proximité, on peut voir la grande colonie de fous de Bassan du Cape Kidnappers.

Wellington

Wellington, tout au sud de l’île, est la capitale politique et culturelle de la Nouvelle-Zélande. Un brin de nostalgie coloniale, un Parlement très original en forme de ruche (visite très intéressante), et le plus beau musée du pays, Te Papa. Le site de la baie, découvert depuis le superbe jardin botanique, est splendide.

Deux semaines dans l'île du Sud

Au départ de Wellington, le ferry largue les amarres pour l’île du Sud. 3h de traversée pour franchir le détroit de Cook et le dédale de bras de mer des Marlborough Sounds. Sympa quand le soleil est au rendez-vous.

Le parc national Abel Tasman

Blenheim est au cœur d’une zone viticole plus récente que celle de Hawke’s Bay. À l’Ouest, le parc national Abel Tasman, peut-être le plus beau du pays, se laisse explorer pendant des jours à pied, en bateau ou en kayak de mer. Pas mal de monde en été, mais des paysages vraiment époustouflants, colonisés par les fougères arborescentes. Magnifiques plages de sable noir ou doré. Plus au nord, la Golden Bay terminée par le Farewell vaut également le détour.

Côte ouest

La Côte ouest commence tout près : l’influence océanique est ici patente, les vagues vrombissent, les plages s’étirent à l’infini, seulement peuplées de quelques rares manchots bleus, ou simplement jalonnées de gros galets polis. Les Pancake Rocks de Punakaiki sont d’étranges formations rocheuses ciselées par l’érosion.

À l’Est

À l’Est, Kaikoura est le quartier général des excursions en mer : au large croisent baleines et cachalots, dauphins et globicéphales. Sur terre, on rencontre aisément otaries et lions de mer. Plus bas sur la côte orientale, les manchots font leur apparition, puis les albatros et les éléphants de mer. Près de Christchurch, le port d’Akaroa a été fondé par des Français.

Christchurch

Christchurch, la capitale de l’île du Sud, était le quartier général des expéditions néo-zélandaises en Antarctique. La ville a été ravagée par un violent séisme en février 2011. Certains bâtiments sont à terre, d'autres sont fermés par mesure de sécurité. Aujourd'hui sinistrée, cette ancienne ville so British panse ses plaies.

Les Alpes néo-zélandaises

Sur les petites routes montant à l’assaut des Alpes néo-zélandaises, les moutons défilent parfois de longues minutes. En longeant les rivières couleur d’aigue-marine, on rejoint des lacs de la même teinte, puis les glaciers qui les alimentent. Ils sont plusieurs à s’écouler jusqu’à proximité du littoral de la West Coast. En altitude, les flocons s’entassent dans les vallées jusqu’au cœur de l’été, formant des tapis épais, futurs séracs. Dominant le tout, la pyramide blanche du mont Cook culmine à 3 754 m. Elle est superbe sur son flanc occidental, en arrière plan des eaux turquoises du lake Pukaki.
Dans la même région, Queenstown est la capitale sportive de la Nouvelle-Zélande, un tantinet branchouille.

Fiordland

Le voyage s’achève dans le Fiordland, le fantastique pays des fjords. On découvre un premier aperçu depuis le Milford Sound écrasé par la masse du Mitre Peak (1 692 m). Bateaux et kayaks permettent de pénétrer ce monde isolé, où dégringolent pluies fréquentes et cascades bien fournies. Là encore, dauphins et otaries sont communs. Les randonneurs s’intéresseront à la plus belle marche du pays, le Milford Track, qui rejoint le lac Te Anau.

L'île Stewart

Ceux qui ont plus de temps pousseront jusqu’à l’île Stewart pour espérer voir un kiwi. Les paysages sauvages et l’impression de bout du monde valent largement le voyage.




On en parle sur le forum Nouvelle-Zélande

> Tous les messages Itinéraires Nouvelle-Zélande

SUJET dernier
  Durée voyage en Nouvelle-Zélande + questions générales (37 réponses) 20/09/2014
  Randonnée en Nouvelle-Zélande (2 réponses) 16/09/2014
  Nouvelle-Zélande... et les iles pacifiques (5 réponses) 15/09/2014
  Itinéraire 14 jours 2 iles en Nouvelle-Zélande (6 réponses) 14/09/2014
  Akaroa incontournable ? (1 réponse) 13/09/2014
  Circuit sur 18 jours en Nouvelle-Zélande (5 réponses) 11/09/2014
  Mount Cook en Nouvelle-Zélande incontournable ? (7 réponses) 31/08/2014
  Nouvelle Zélande de Janvier à Mars (3 réponses) 25/08/2014
  Trajet pour 21j en Norvège 31/07/2014
  Circuit île du Nord pour 14 jours en famille (18 réponses) 13/07/2014
Accéder au forum Nouvelle-Zélande
Drapeau sejours week end Nouvelle-Zélande

Partir en Nouvelle-Zélande

  • A voir, à faire en Nouvelle-Zélande
  • Réservez un trek ou une randonnée
  • Réservez votre séjour à la carte
  • Voyage en cargo
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Trouvez une location
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver votre séjour Au Pair
  • Réservez un vol + hôtel
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Réservez une escapade urbaine

Applis Routard Iphone Ipad