Vie pratique Kerala

Formalités d'entrée

Pour les représentations diplomatiques et les formalités d'entrée en Inde, voir les formalités d'entrée en Inde.

Monnaie

La monnaie indienne est la roupie (Rp, ou ₹). La roupie est divisée en 100 paisas. 1 € = environ 74,1 ₹, et 10 ₹ = 0,13 €, taux sur lequel nous avons basé les conversions en euros des prix indiqués. Attention, ce taux est indicatif, vérifiez bien le cours de la roupie avant votre départ, il fait le yoyo régulièrement.

Carte de paiement

Ce n’est pas encore un mode de paiement très répandu en Inde : seuls les hôtels chics, certains restos (chic aussi) et boutiques de luxe acceptent les cartes de paiement internationales. À nuancer cependant dans les capitales régionales et dans le Sud très touristique, comme à Kerala, où les commerçants les acceptent plus fréquemment.

Budget au Kerala

On ne vous apprendra rien en vous disant que l’Inde est un pays bon marché. Mais certains endroits ou États particulièrement touristiques sont aussi assez chers au regard du rapport qualité-prix. C’est le cas du Kerala, où, dans certaines villes (Kochi – Cochin –, Varkala et Kovalam notamment), les prix volent haut !

En gros, un routard à petit budget peut dormir (dans des hôtels sommaires), manger (simplement) et se déplacer dans le pays (sans trop regarder au confort) avec 700-1 000 ₹ (10-14 €) par jour, soit 400-600 ₹ pour la chambre, 200-300 ₹ pour la nourriture et les boissons (bière non comprise), et 100 ₹ en moyenne pour les transports. Mais c’est sans compter le droit d’entrée aux sites qui, proportionnellement, constitue un poste budgétaire important.

En saison creuse, les fourchettes pourront être revues à la baisse (- 20 à - 50 % en moyenne). À l’inverse, durant la période des fêtes de fin d’année (de mi-décembre à mi-janvier) et certains festivals religieux, les hébergements des catégories « Chic » ont tendance à alourdir les prix de façon significative, et dans cette région très prisée, quasiment toutes les catégories sont concernées.

Pour ce qui est des établissements de luxe, ils ont considérablement augmenté leurs tarifs ces dernières années si bien qu’ils ne sont plus systématiquement, à standing égal, d’un prix inférieur à ce qu’on trouve en Europe.

Hébergement

Les tarifs indiqués ci-dessous se rapportent à une chambre double en haute saison (sauf fêtes de fin d’année pendant lesquelles certains hôtels doublent, voire triplent leurs tarifs !), occupée par deux personnes, taxes incluses en général.

Dans ces taxes figure la luxury tax qui est de 5 à 15 % selon les États. Celle-ci est en vigueur dans les établissements de catégorie supérieure et applicable à partir de 800, 1 000 ₹ ou plus. Il arrive aussi que le service charge, de 5 à 10 % soit inclus dans le tarif de la chambre. Si vous voyagez seul ou hors saison, enlevez environ 25 %.

Précisons que l’utilisation de la climatisation (AC) fait souvent l’objet d’un supplément conséquent (300 à 600 ₹ en moyenne), ce qui augmente le prix de la chambre. Au-delà, la clim est souvent comprise dans le tarif. Enfin, seuls les hôtels de luxe ou certains B & B un peu chic incluent le petit déjeuner dans leurs tarifs.

Très bon marché : jusqu’à 600 ₹ (8,20 €).
Bon marché : 600-1 000 ₹ (8,20-13,60 €).
Prix moyens : 1 000-2 000 ₹ (13,60-27,30 €).
Chic : 2 000-4 000 ₹ (27,30-54,60 €).
Très chic : 4 000-9 000 ₹ (54,60-122,80 €).
Beaucoup plus chic : au-delà de 9 000 ₹ (122,80 €).

Restaurants

Les fourchettes de prix ci-dessous s’entendent pour un repas complet pour une personne, sans autre boisson qu’une bouteille d’eau. Dans les adresses les plus économiques, ce qui fait finalement vraiment la différence, c’est de manger végétarien ou non. Ainsi, dans la catégorie « Très bon marché », les restos non veg’ sont assez rares.

Très bon marché : moins de 160 ₹ (2,20 €).
Bon marché : 160-400 ₹ (2,20-5,50 €).
Prix moyens : 400-800 ₹ (5,50-11 €).
Chic : 800-1 600 ₹ (11-22 €).
Très chic : plus de 1 600 ₹ (22 €).

Musées et monuments

Pour la visite des sites et monuments, il existe un tarif spécial touristes étrangers, payable en roupies (ou parfois en dollars), l’objectif étant de réunir des fonds pour sauvegarder les sites et monuments.

Dans la plupart des sites, les étudiants (sur présentation de la carte internationale d’étudiant) et les moins de 15 ans (parfois 12 ans) bénéficient de réductions. Vous aurez aussi en général à vous acquitter d’un supplément (parfois conséquent) si vous désirez prendre des photos ou filmer... y compris avec un smartphone ou une tablette.

Faire ses courses

Vous vous rendrez vite compte, en voulant acheter une bouteille d’eau ou un savon, que les magasins étiquettent (très) rarement leurs produits.

Pour éviter de payer trois fois trop cher, vérifiez donc le MRP (Maximum Retail Price), le prix de vente maximal autorisé, indiqué sur chaque produit manufacturé en Inde, généralement à côté de la date de conditionnement.

Achats et souvenirs du Kerala

L’Inde est un pays à l’artisanat très riche : pour en avoir une idée, il suffit de se promener dans les emporiums (magasins officiels qui présentent les produits des différents États de l’Inde). Tout au long de votre voyage, vous serez tenté d’acheter à tout va.

Dans le Kerala, on trouve principalement des épices (poivre, cardamome, vanille, cannelle, noix de muscade, anis étoilé, etc.), des produits ayurvédiques, des savons, et des huiles de massage d’une grande finesse.

Quelques recommandations :

- Vêtements : se méfier des articles en nylon, en viscose ou en soie mélangée qu’on vous fera passer pour de la soie véritable. Un seul truc : faire brûler un fil, si ça crame vraiment et que ça sent le roussi, c’est de la soie ! Si ça fond et que les fibres se replient en boule, c’est du synthétique. Près des grands hôtels, vous trouverez des tailleurs d’excellente qualité. Certains tailleurs de rue se débrouillent bien aussi. Pensez à emporter la robe ou la veste que vous adorez : elle sera dupliquée en 48h, dans le tissu de votre choix.

Les emporiums gouvernementaux : magasins d’État un peu plus chers que les autres magasins. Chaque État indien décline les siens (présents ou non dans d’autres États), mais on y trouve souvent aussi quelques pièces d’artisanat du reste du pays. Avantages : les prix sont fixes et la qualité garantie. Inconvénient : les prix sont parfois fixés un peu haut...

Attention, nombre de commerçants n’hésitent pas à intituler leur boutique « emporium ». Arnaque assurée dans ce cas. Une autre combine consiste à écrire aussi sous l’enseigne : « Approved by the government » (approuvé par le gouvernement). En fait, cela ne veut strictement rien dire. Tout le monde peut le faire sans risque de poursuites.

Dans les spots touristiques du Sud (Kovalam ou Varkala, entre autres), les vendeurs ont un sacré bagou et vous vendraient un morceau de plastique pour une authentique peau de cobra royal, jurant qu’« à ce prix-là, ils vendent à perte malgré toute la famille à nourrir ».

Services voyage



Forum Kerala

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Vie pratique Kerala

Vos discussions préférées du forum Vie pratique Kerala

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Kerala

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Kerala

Agenda Kerala

Kerala Les articles à lire