- Papiers (UE) :

  • passeport valide pendant au minimum 6 mois après le retour prévu, et disposant de 3 pages vierges (dont 2 face à face) ;
  • visa :
    • e-Tourist visa (30 jours maximum ; visa à une entrée ; formalités en ligne) ;
    • ou Regular Visa (visa à entrées multiples, et qui permet aussi de demander les permis spéciaux pour le Sikkim).

Les changements de règles pour l'obtention d'un visa pouvant intervenir à tout moment, il est fortement recommandé de consulter le site de VFS.

- Vaccins conseillés :

  • vaccins universels (DTCP, hépatite B) ;
  • rougeole, oreillons, rubéole (ROR) ;
  • hépatite A (vivement recommandée) ;
  • typhoïde (conseillée) ;
  • en cas de séjour prolongé dans le nord de l'Inde, méningite à méningocoque (A + C) (recommandée, en particulier aux voyageurs de moins de 40 ans) ;
  • pour les expatriés et/ou les séjours ruraux (en Inde du Sud, pour des séjours supérieurs à un mois) : encéphalite japonaise.

- Meilleures saisons : de mi-novembre à fin mars.
- Durée de vol direct depuis Paris : pas de vol direct vers Cochin, mais vers Bangalore (Karnataka) ; compter 9h de vol.
- Décalage horaire : + 3h30 en été, + 4h30 en hiver.

Kerala

Guide voyage Inde du Sud 2018

Autant vous prévenir tout de suite : le Kerala, on adore. D’abord, les Kéralais sont accueillants et chaleureux. Ensuite, au « pays des cocotiers » (c’est le sens du mot kerala en malayalam, la langue locale), la nature est généreuse et variée.
Les backwaters, vaste réseau de rivières, lagunes et de canaux, sillonnent la région pour le plus grand plaisir des touristes (bien qu’ils soient désormais victimes de leur succès) ; les plages du sud Kerala sont balnéaires, et les montagnes, sculptées par endroits de plantations de thé, très belles, représentent la partie un peu plus « sauvage » de la région. Enfin, cet État, formé de la réunion de ceux de Travancore et de Cochin en 1956, demeure très particulier d’un point de vue historique, politique et démographique.
La tolérance y a une longue histoire. Animistes, dravidiens, indo-aryens, jaïns, bouddhistes, hindous (évidemment), juifs, chrétiens fuyant la persécution de Perse et de Babylone, jacobites, anglicans s’y sont succédé. Le tout en bon ordre, chaque rite se colorant d’une teinte locale. Dans une période plus agitée, Vasco de Gama tenta d’y briser le monopole arabe sur le commerce des épices avant de trépasser à Cochin.
Plus près de nous, de 1957 à 1991, ce sont les marxistes qui ont administré cette région. Aujourd’hui, le Kerala est de nouveau dirigé par une alliance menée par le parti communiste local, toujours très populaire. L’État kéralais détient l’indice de développement humain le plus élevé du pays. La pauvreté y est moins visible et l’économie dynamisée par l’apport des Kéralais partis travailler à l’étranger, en particulier dans les pays du Golfe.
Paradoxalement, si la densité de population de l’État est l’une des plus élevées, le taux de fécondité ne dépasse pas 1,8 enfant par femme, une rareté dans le pays.
Enfin, le Kerala possède une culture originale qui s’exprime notamment à travers le kalarippayat et le kathakali, respectivement art martial et théâtre dansé.

Services voyage



Actus Kerala

Agenda Kerala

Kerala Les derniers articles

Forum Kerala

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Kerala

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...