Consulter notre guide en ligne Ethiopie

Comment y aller ?

L’Éthiopie, à 6h30 de vol de Paris, est desservie en vol direct par Ethiopian Airlines .

La compagnie nationale fait certes payer un peu plus cher que les autres le billet (autour de 850€), mais elle accorde des réductions de 2 à 3 fois le prix sur les vols intérieurs si l'on a voyagé avec elle depuis la France. Une fois sur place, l’avion offre un bon gain de temps aux plus pressés, et il permet d’admirer de haut les paysages du Nord éthiopien !

Pour se rendre dans le Nord, la voiture reste la solution optimale, puisqu’elle permet une flexibilité et une liberté totales. Elle se loue auprès d’une agence à Addis. La présence du chauffeur est fortement conseillée, obligatoire pour certaines agences.

Le bus est une autre option envisageable, à condition d’avoir un peu plus de temps, et de la patience. De nombreuses lignes desservent le Nord depuis Addis-Abeba.

Quand y aller ?

L’air du Nord est chaud et sec, et la température tourne autour de 20°C toute l’année. La saison des pluies est cependant à éviter, car elle rend la circulation sur les pistes plus difficiles et certains sites montagneux plus dangereux.

Cette saison s’étend généralement entre mi-juin et mi-octobre même si la « petite » saison des pluies commence dès mars-avril.

Sites à voir sur la « route historique » 

  • Addis-Abeba (2-3 jours)

- Cathédrale de la Sainte-Trinité

-  Université d'Addis-Abeba, musée ethnologique et palais d'Hailé Sélassié

-  Musée national (squelette de Lucy)

- Mont Entoto et palais de Menelik II

  • Lalibela (2-4 jours)

- Visite des églises rupestres de Lalibela

- Visite de Yemrehanna Krestos

-  Eventuellement, visite d'autres églises de la région

  • Région du Tigré oriental (3-4 jours)

- Visite de Mékélé

- Exploration des églises rupestres du Tigré, aux fresques exceptionnelles

- Excursion dans les montagnes de Gueralta

  • Axoum (2-3 jours)

- Champ de stèles (plus de 75 stèles)

- Musée archéologique

- Cathédrale Sainte-Marie de Sion, 1ère église d'Éthiopie

- Réservoir de May-Shum (légendaire piscine de la reine de Saba)

- Temple de Yeha

  • Parc national du Simien (3-5 jours)

- Excursion en 4x4, à pied ou à dos de mule à travers le parc

- Observation des babouins gelada, de l'ibex walia et des oiseaux

- Possibilités de trek à pied ou à vélo

- Possibilité d'ascension du Ras Dashen, point culminant du pays (4 543m)

  • Gondar (2 jours)

- Bains de Fasiladas

Fasil Ghebi, cité impériale de la dynastie gondarienne

- Eglise de Debré Birhan Sélassié et ses peinture murales

  • Bahar Dar et lac Tana (2 jours)

- Excursion sur l'île de Dek et visite des églises

- Possibilité d'explorer d'autres îles du lac Tana

- Chutes du Nil Bleu et pont Tisoha Dildil

  • Retour à Addis (2 jours)

- Quartier Piazza et ses boutiques de cuir et de bijoux

- Visite du Merkato

Si vous n'avez pas autant de temps, vous pouvez éliminer l'étape de Bahar Dar, la visite des églises du Tigré et/ou réduire le temps aux Simiens.

Où dormir?

L’industrie touristique connait une croissance excellente depuis quelques années en Éthiopie. A certains endroits comme Lalibela, les hôtels sortent de terre comme des champignons, et l’on commence à s’adresser à tous les types de budget.

Ainsi, il n’est pas difficile de se loger pour moins de 400 birrs (16€) par nuit. Le camping est aussi une solution et quelques hôtels vous laisseront planter votre tente. Au Simien, vous pourrez vous arrêter dans les refuges de randonneurs qui ont des lits et de l’eau et sont des étapes appréciées des plus sportifs faisant des treks de plusieurs jours.

Trouvez votre hôtel en Ethiopie

Où manger ?

La cuisine éthiopienne peut parfois s’avérer monotone, car elle s’accompagne matin, midi et soir de l’injera, sorte de crêpe spongieuse au goût aigre, dont on se sert pour disposer et manger les plats en sauce. Mais ces plats sont extrêmement variés : végétariens, épicés, doux, à l’agneau, au bœuf ou au poulet, t il y en a réellement pour tout le monde.

Du côté des restos, il y en a là aussi pour tous les goûts et pour tous les porte-monnaie. On peut tout de même conseiller quelques belles découvertes :

- Lalibela : Susan, d’origine écossaise, a planté au sommet de la montagne un restaurant surréaliste aux airs de soucoupe volante : Ben Abeba . Nourriture locale très bien préparée et surtout un cadre à couper le souffle. Un incontournable.

- Gondar : le restaurant ‘Four Sisters’ , tenu par 4 sœurs, est aussi  une adresse bien connue . On y est accueilli avec un verre de tedj, ce vin au miel de fabrication traditionnelle. La cuisine traditionnelle y est servie sur l’injera, sorte de crêpe à la base de l’alimentation locale. On finit le repas par une cérémonie du café. Le meilleur moyen de découvrir les plats les plus célèbres de la cuisine éthiopienne : doro wat, teps, tilapia…

- Addis-Abeba : bien sûr Addis regorge de restaurants de tous les types. Mais Habesha 2000  procureune expérience à part. On y mange des plats traditionnels en profitant de danses et de musique traditionnels. On y est entouré d’Ethiopiens qui boivent, chantent et dansent dans une bonne humeur contagieuse. A essayer absolument !

Liens utiles

Organisation Éthiopienne pour la Conservation de la Biodiversité : site de l’institution chargée de la préservation de la vie sauvage et gérant les parcs nationaux.

"Toi qui viens d'Éthiopie"  : Un site destiné aux enfants adoptés désireux d'en apprendre plus sur leur pays d'origine, mais très utile aussi aux voyageurs intéressées par la culture et les peuples d'Éthiopie.

Unesco  : liste des 9 biens classés par l’Unesco au patrimoine mondial de l’humanité. En français.

 

Road Trips : 40 itinéraires sur les plus belles routes du monde

Road Trips : 40 itinéraires sur les plus belles routes du monde, 312 pages, 29.90 €

 

Texte : Evélia Mayenga

Éthiopie Les articles à lire

Voyage Éthiopie

Bons Plans Voyage

Services voyage