Argent et budget Éthiopie

Argent, banques, change

Monnaie

La monnaie est le birr éthiopien (ETB), aussi appelé « dollar éthiopien ». Longtemps l’une des devises africaines les plus fortes, le birr a vu depuis 2009 sa valeur divisée par deux face au dollar américain du fait d’une dévaluation progressive.

En avril 2018, 1 euro = 33.82 Br et 100 Br = 2.96 €.

Change

- L’aéroport d’Addis-Abeba est l’endroit le plus pratique et le moins coûteux pour obtenir des birrs. Il y a deux guichets de change : avant et après le contrôle des passeports. Ils permettent aussi de reconvertir ses birrs en dollars ou en euros avant de partir.

- Les banques prennent presque toutes en charge le change d’euros, mais leurs taux sont assez variables selon les frais qu’elles retiennent. La carte bancaire, pour le retrait comme pour le paiement, offre un taux de change souvent plus avantageux.

- Les grands hôtels ont parfois un service bancaire. Là encore, les frais et le taux de change sont à surveiller.

Les banques

Il n’y a pas de banques étrangères en Éthiopie et on croisera le plus souvent la Banque commerciale d’Éthiopie, publique, ou la banque Dashen, privée. Dans les campagnes, où elles sont de plus en plus présentes, la plupart effectuent des opérations de change. Mais toutes les villes n’ont pas toujours de banque et celles-ci ne sont pas toujours équipées.

Pour les opérations de change ou les retraits d’argent, mieux vaut donc privilégier les grandes villes du pays : Addis-Abeba, Lalibela, Axoum, Gondar, Bahar Dar,  Dire Dawa, Harar, Awassa, Gambela, Jimma, Arba Minch, Debre Zeit, Nazret, Mekele.

Les banques ouvrent généralement de 8h à 12h et de 14h à 16h (parfois sans pause le midi). Elles prennent également en charge les transferts d’argent Western Union.

Paiement par carte

Mis à part quelques grands hôtels d’Addis-Abeba, Lalibela, Axoum, Gondar ou Bahar Dar et les paiements à Ethiopian Airlines, l’utilisation de la carte bancaire reste très limitée. Le liquide est donc la meilleure garantie en dehors d’Addis, en particulier si vous partez vers le grand Sud où les banques et distributeurs sont plus rares.

Que cela soit pour un retrait ou un paiement, n’oubliez pas que des frais bancaires pourront être retenus à chaque transaction. Ils varient selon votre type de carte. Renseignez-vous auprès de votre conseiller avant le départ.  

Devises étrangères

Il arrive que le dollar, voire l’euro, soient acceptés dans les hôtels, restaurants et établissements de la capitale fréquentés par des étrangers. Certains commerçants, notamment dans les boutiques de souvenirs, aéroports et sites touristiques les acceptent aussi. Cela peut être une bonne solution de secours.

Chèques de voyage

Les traveller’s cheques sont quasiment inutilisables en Éthiopie, à Addis comme dans les campagnes.

Budget en Éthiopie

Malgré une inflation galopante, le coût de la vie en Éthiopie reste très avantageux pour les Occidentaux et accessible aux budgets restreints, à condition de faire quelques sacrifices de confort. On peut se nourrir pour moins de 15 € par jour et par personne et se loger pour 20 €. Le coût du transport dépend de la durée du séjour et de l’option choisie, allant du minibus à l’avion en passant par le tuk-tuk. Les prix à Addis-Abeba sont souvent supérieurs à ceux que l’on trouvera dans les campagnes et autres villes du pays.

Agences de voyage

Il est souvent conseillé de passer par un tour-opérateur pour organiser son voyage, d’autant que l’autorisation de visite de certaines régions (l’Omo, le Danakil) est parfois soumise au passage par une agence reconnue par l’État. Les informations étant assez rares en dehors d’Éthiopie, ces agences font de plus gagner beaucoup de temps lorsqu’on n’a qu’une semaine ou 10 jours pour tout visiter. Sur place, ces tour-opérateurs sont pratiquement tous basés à Addis-Abeba.

Il est aussi tout à fait possible d’organiser son voyage soi-même, et chaque hôtel a généralement un réseau de guides tout aussi compétents que ceux des agences.

Hébergement

Le prix de la chambre double dépendra du confort voulu, mais aucun problème pour se loger à moins de 500 birrs par nuit (20 €).

- Bon marché : 5 à 25 €. Les chambres les moins chères peuvent avoir une salle de bains collective ou ne pas avoir d’eau chaude.
- Modéré : 30 à 50 €.
- Chic : 60 à 120 €, jusqu’à 200 € pour les hôtels les plus luxueux de la capitale.

Les prix du camping varient beaucoup. Comptez 5 à 20 € par nuit par personne. Le camping sauvage est déconseillé pour des raisons de sécurité.

Restauration

- Bon marché : 2 à 5 €.
- Modéré : 6 à 10 €.
- Chic : 11 à 15 € (il est rare que l’on dépasse cette somme).

Transports

Sur les longues distances, 3 options :

- Bus : il couvre la plupart des grandes routes du pays mais reste réservé aux routards patients et aguerris. Un trajet coûte entre 50 et 500 birrs (2 à 20 €), selon la distance.

- Voiture de location : pour se rendre dans les parcs nationaux et circuler dans les lieux reculés ou montagneux, le 4x4 reste le moyen le plus rapide, le plus sûr… et le plus cher ! Comptez de 100 à 180 € par jour pour le groupe (jusqu’à 4 personnes), chauffeur et essence compris.

- Avion : il fait gagner beaucoup de temps. Le problème est de trouver une voiture de location une fois arrivé (pas d’agences en dehors d’Addis). Les prix des vols intérieurs sont assez abordables et tournent autour de 50 € (2 fois moins si on est arrivé en Éthiopie avec Ethiopian Airlines).

En ville ou sur de petites distances, sans voiture, le transport se fait surtout en taxi (100 à 200 birrs), en minibus (1 à 5 birrs) ou en tuk-tuk (1 à 10 birrs).

Plus d'infos sur les transports en Éthiopie.

Pourboire

Bien que le pourboire soit largement répandu en Éthiopie, il doit rester un geste spontané et non obligatoire, proportionnel au montant et à la qualité du service. On laissera 3 à 10 birrs dans un restaurant, jusqu’à 15 pour les plus chics. Il est aussi d’usage de laisser quelque chose aux porteurs de bagages et livreurs (quelques birrs suffisent), aux guides et aux chauffeurs. Là encore, chacun est libre de donner ce qu’il souhaite.

Plus d'infos sur les pourboires dans le monde.

Achats et souvenirs

Tous les souvenirs achetés lors du voyage peuvent être exportés, à l’exception des antiquités. Celles-ci comprennent tous les objets perçus comme anciens, en particulier les croix de procession, les bijoux d’argent, bibles ou rouleaux anciens. Pour tous ces achats, demandez systématiquement un reçu et un certificat, voire, lorsque cela s’applique, un permis d’exportation. Cela vous permettra de respecter le patrimoine éthiopien tout en vous évitant des ennuis au retour ou lors des contrôles.

Marchandage

Comme dans beaucoup de pays africains, les commerçants éthiopiens sont adeptes du marchandage. N’hésitez pas à faire baisser le prix, voire à le diviser par deux dans les boutiques de touristes. Surtout, prenez du temps pour marchander et ne cédez pas trop facilement : les Éthiopiens sont durs en affaires, surtout avec les étrangers.

Il est aussi possible de négocier le prix avec les bons hôtels, en particulier pour les groupes.

Bons Plans Voyage Éthiopie

Services voyage



Forum Éthiopie

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Éthiopie

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Éthiopie

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Éthiopie

Agenda Éthiopie

Éthiopie Les articles à lire