Les plus belles plages du monde

Les plus belles plages d'Amérique (sauf Antilles)

De Tofino au Canada à Ipanema au Brésil, un tour des plus belles plages des Amériques (hors Antilles)…

South Beach, Miami – Floride

South Beach, Miami – Floride
South Beach © kmiragaya - Fotolia

Immortalisée à jamais dans la série Miami Vice, l’indémodable plage de South Beach (So-Be) est et demeurera toujours un lieu branché où il fait bon se montrer, de préférence torse nu. Ambiance très chaude et latino, au pied des somptueuses demeures Art déco du quartier. S’y donne rendez-vous une partie de la jeunesse de Miami, venue se frotter à l’exubérance du show-biz. On vient y frimer, jouer au volley, photographier les postes d’observation multicolores, faire du roller le long des rangées de cocotiers qui bordent le très beau front de mer, le tout au son des Harley Davidson et de la musique techno qui s’échappe des limousines.

Venice Beach, Los Angeles – Californie

Venice Beach, Los Angeles – Californie
Venice Beach © Uladzik Kryhin - Adobe Stock

Venice, ses canaux, ses peintures murales, sa plage… Créé de toutes pièces sur des marécages en 1905, ce quartier de Los Angeles est le repère des artistes, marginaux, bobos, ex-fans des beatnicks et des frimeurs de tout poil. Une balade sur Ocean Front Walk, le long de la plage, permet d’admirer un concentré de Californie : chanteurs de rue, bateleurs, artistes peintres, jongleurs, hippies, latinos, jolies pépées siliconées, grosses cylindrées, adeptes de la gonflette, joueurs de volley. Bref, c’est la cour des miracles ! On aime ou on déteste.
Pour la petite histoire, c’est ici que le roller est né. Faites comme les autres, louez-en une paire et éclatez-vous. Vous êtes à L.A. !

Cape Cod National Seashore, Massachusetts – États-Unis

Cape Cod National Seashore, Massachusetts – États-Unis
Nauset Beach © Christopher Seufert - stock.adobe.com

Au nord-est de Cape Cod, un bras de terre qui s’avance dans l’Atlantique, offrant des dizaines de kilomètres de littoral vierge. C’est ici que l’on trouve les plus belles plages de ce haut lieu du tourisme balnéaire américain. Star de cette zone protégée ponctuée de magnifiques dunes, Coast Guard Beach est idéale pour la baignade. Elle est régulièrement citée comme l’une des plus belles plages des USA, comme ses voisines Nauset Light Beach et Marconi Beach.

Tunnels Beach, Kauai – Hawaii

Tunnels Beach, Kauai – Hawaii
Tunnels Beach © Galyna Andrushko - stock.adobe.com

Difficile de faire un choix à Hawaii…. Le nom de cette plage sur la côte nord de l’île de Kauai provient de plusieurs origines. D’abord du volcanisme actif à Hawaii, qui a formé des tunnels de lave sous-marins. Puis des vagues qui se brisent à cet endroit, offrant aux surfeurs l’occasion de chevaucher leur planche dans d’immenses rouleaux. À proximité, le récif corallien ajoute la plongée avec masque et tuba aux activités pratiquées sur cette plage relativement déserte. Impossible de ne pas tomber nez à nez avec une tortue. Attention toutefois au fort courant en se baignant. Et citons aussi la mythique Waikiki, plus pour sa renommée que sa beauté.

Tofino, Colombie-Britannique - Canada

Tofino, Colombie-Britannique - Canada
Long Beach © kate_n - stock.adobe.com

Sur la façade ouest de l’île de Vancouver, où l’on trouve des forêts de résineux millénaires, la plage de Long Beach, au sud du village de Tofino, étale ses dizaines de kilomètres de sable vierge le long d’une dense forêt pluviale. Ici, la faune – en particulier les oiseaux – est exceptionnelle. À Tofino, la nature se vit à l’état brut. La bourgade la plus proche, Nanaimo, se trouve à trois heures de route. Pas étonnant que l’endroit soit devenu le coin de paradis des hippies, des alternatifs, des écolos et des surfeurs, loin, si loin, du brouhaha du monde ! Une plage inoubliable, même si l’eau du Pacifique est plutôt froide du côté de la Colombie-Britannique. Pour y aller, prendre le bus depuis Nanaimo ou Victoria : compter de 4 h à 6 h de trajet !

Zipolite, Oaxaca - Mexique

Zipolite, Oaxaca - Mexique
Zipolite © javarman - stock.adobe.com

Situé sur la côte Pacifique sud du Mexique, ce paradis perdu est devenu mondialement connu dans les années 1970, lorsque des hordes de hippies en soif de liberté investirent ce rivage autrefois sauvage… Bien que toujours aussi belle, avec son atmosphère ombrageuse, ses falaises surgissant de l’océan, ses cocotiers et cabanes en bois bordant la plage, Zipolite a succombé au tourisme.
À présent, Zipolite attire une population disparate : surfeurs, anciens babs’ nostalgiques, noctambules technoïdes ou familles mexicaines venues pour les vacances. Elle est également réputée pour être l’une des seules plages nudistes du Mexique ! 
Faites attention aux puissants contre-courants qui propulsent vers le large ! Ce n’est pas pour rien que les habitants du coin appellent cet endroit « la playa de los Muertos », retranscription de son nom issu du langage des Zapothèques…

Tulum, Yucatan - Mexique

Tulum, Yucatan - Mexique
Tulum © Jose Ignacio Soto - stock.adobe.com

Se baigner tout près d’un site archéologique mondialement connu ? C’est possible à Tulum, dans la péninsule du Yucatan. Tulum, qui signifie « forteresse » en maya, est la seule cité que ce peuple a construite en bord de mer. À ses pieds se trouve une immense plage de sable blanc qui s’étend, vierge de construction, sur des kilomètres jusqu’à Punta Allen. Grandiose ! Pour la petite histoire, c’est ici que les Mayas virent apparaître les premières caravelles espagnoles en 1518. L’entrée du site archéologique se trouve à 3 km au nord de la localité de Tulum Pueblo. On peut s’y rendre à pied ou en taxi. Depuis Cancun et Playa del Carmen, prendre le bus Mayab qui s’arrête au « Centro turistico Tulum ».

Tamarindo, Nicoya – Costa Rica

Tamarindo, Nicoya – Costa Rica
Tamarindo © Olga Gabai - Adobe Stock

Dans la région la plus sèche du Costa Rica, la péninsule de Nicoya exerce un pouvoir de séduction sur les surfeurs du monde entier. Elle figurait dans The Endless Summer II, suite du film culte de 1966, qui accompagne les surfeurs dans leur quête de la meilleure vague et d'un été sans fin. On y trouve la plage de Tamarindo, parsemée de petits bars et restaurants où se prélasser devant l'océan Pacifique. La « Californie du Costa Rica » ? Ce n'est pas exagéré. Mais gare aux crocodiles qui ont fait de la proche mangrove un lieu de prédilection.

Îles de San Andrés et Providencia - Colombie

Îles de San Andrés et Providencia - Colombie
Providencia © jkraft5 - stock.adobe.com

Situé dans la mer des Caraïbes, à 700 km au nord-ouest de la Colombie, l’archipel de San Andrés est composé d’une myriade d’îles à la végétation luxuriante et aux plages bordées de palmiers. Ces dernières sont très prisées des touristes dont la plupart ne connaissent de la Colombie que… San Andrés. La baie étant protégée par un récif de corail, l’eau, cristalline, se prête merveilleusement aux sports aquatiques. Johnny Cay, face à l’île principale de San Andrés, est l’une des destinations favorites de l’archipel pour son ambiance chaleureuse et ses fêtes nocturnes. Enfin, on adore l'île de Providencia, avec son côté caribéen et son ambiance très cool.

Arrecife, Tayrona – Colombie

Arrecife, Tayrona – Colombie
Parc Tayrona © streetflash - stock.adobe.com

Cabanes et hamacs sont les seuls équipements dont on a besoin à la playa de Arrecifes, située dans le parc national naturel de Tayrona, en Colombie. À proximité, la plage de La Piscina est un endroit où nager en toute sécurité, grâce au récif corallien. Pour le snorkeling, direction la plage de El Cabo, avec sa diversité de poissons tropicaux. C’est surtout pour l'exceptionnelle biodiversité du site qu’on vient ici. On y croise des primates titis et des hurleurs noirs, des iguanes et des condors, et même des jaguars, qui sortent la nuit pour chasser.


Jericoacoara, Ceara - Brésil

Jericoacoara, Ceara - Brésil
Jericoacoara © Kseniya Ragozina - Adobe Stock

Le paradis n’a jamais été aussi proche… Pour preuve, Jericoacoara, « le lieu où les crocodiles dorment au soleil » (en langue indienne), est loin de tout ! L’endroit est totalement préservé : à 280 km au nord de Fortaleza, « Jeri » aligne cocotiers, dunes, falaises de sable (!), lacs d’eau douce, lagons d’eau salée, plages de sable blanc, rochers sculptés par l’érosion, roche percée. Et puis quoi encore ? De sublimes couchers de soleil à admirer du haut des dunes, des étoiles filantes dans le ciel à la nuit tombée, un village où l’on danse sur le forró et où l’on peut admirer l’agilité des capoeiristes dans une atmosphère très peace & love. Enfin, pour les sportifs, du kitesurf, du sandboard ou de la planche à voile. On a le droit (et le devoir) de préférer le farniente. Le bonheur porte donc un nom : Jericoacoara.
Pour y aller, bus de Fortaleza à Jijoca (de 5 h à 7 h de trajet), puis camion-bus ou 4x4 à travers les dunes (1 h de trajet cahotant).

Ipanema, Rio de Janeiro - Brésil

Ipanema, Rio de Janeiro - Brésil
Plage d'Ipanema © Aleksandar Todorovic - Fotolia

On ne la présente plus ! Bordant les beaux quartiers de la « cidade maravilhosa », Ipanema a beau être (parfois) polluée, son nom fait rêver le monde entier. Plus chic que Copacabana, elle demeure, contre vents et marées, la plage la plus in de Rio de Janeiro. Mais surtout la plus sexy ! João Gilberto a exalté la dolce vita qui règne en ces lieux dans sa fameuse Garota de Ipanema (The Girl from Ipanema) qui a fait le tour du monde. Et des belles filles, il y en a partout ici, mais aussi des beaux gosses autour du Posto 9, épicentre de la branchitude made in Rio, où se réunissent les top models, les gays et leurs ami(e)s, sans oublier les adeptes du beach-volley et des maillots très près du corps. Bref, Ipanema, c’est chaud et pas seulement parce qu’il y fait 35°C à l’ombre !

Mangue Seco, Bahia - Brésil

Mangue Seco, Bahia - Brésil
Mangue Seco © Christophe Schmid - stock.adobe.com

Située à 133 kilomètres au nord de Praia do Forte à Bahia, Mangue Seco ressemble à une île, une parcelle de paradis bordée par les cocotiers, nichée au creux de dunes splendides. Cette immense plage de sable blanc déserte s’étend sur plus de 45 km, longée à l’est par l’océan Atlantique, à l’ouest par le Rio Real. Il s’agit d’un véritable Éden terrestre comme l’on n’en rencontre plus que très peu sur la planète. Également à Bahia, les plages de l’île d’Itaparica et de Porto Seguro.

Plage Lopes Mendes, Ilha Grande - Brésil

Plage Lopes Mendes, Ilha Grande - Brésil
Plage Lopes Mendes © silver-john - stock.adobe.com

À 150 km de Rio de Janeiro, l’île d’Ilha Grande permet d’échapper aux plages bondées d’Ipanema et de Copacabana. De toutes ses plages, celle de Lopes Mendes vaut assurément le détour. À moins d’entamer une randonnée de 2 h 30, à travers la jungle, au départ d’Abrao, on peut la rejoindre en bateau. La plage, formant comme une anse de sable fin et doux, est tellement vaste qu’on peut facilement trouver un coin à l’ombre où s’isoler. Un endroit idéal pour poser son paréo et s’imprégner de l’ambiance sauvage et authentique.

Texte : Routard.com

Bons Plans Voyage

Les plus belles plages - Les articles à lire