Les plus belles plages du monde

Les plus belles plages d’Europe

Des dunes de Maspalomas à la célèbre crique de Navagio en Grèce, notre sélection de plages coups de cœur à travers l’Europe.

Plage de la Corniche, dune du Pilat – France

Plage de la Corniche, dune du Pilat – France
Dune du Pilat © antoine_ede - Adobe Stock

Derrière la plage de la Corniche se dresse un monument naturel : la plus haute dune d'Europe. Avec ses 2,9 km de longueur et ses 110 m de hauteur, la dune du Pilat est née de l'accumulation de grains de sable (60 millions de mètres cubes) déposés par les vagues, puis transportés par le vent vers l'intérieur des terres. Au pied de la dune, on aperçoit au large le Banc d'Arguin, réserve naturelle et zone de repos comme de reproduction pour des milliers d'oiseaux, comme la sterne caugek et le courlis cendré.

Plage de Rondinara, Corse – France

Plage de Rondinara, Corse – France
Plage de Rondinara © Samuel B. - stock.adobe.com

À égale distance de Bonifacio et de Porto-Vecchio (environ 18 km), la plage de Rondinara est idyllique. Les deux presqu'îles qui l'encadrent se touchent presque et forment pour la plage comme une anse. Ce qui en fait un endroit idéal de mouillage pour les bateaux. La baie aux allures de coquillage est bercée par des eaux turquoise et limpides. Pour y accéder, à partir du parking (payant : 5 €), il faut marcher environ 2 km, le temps d'apprécier le paysage méditerranéen. À l'arrivée, une paillote permet de se restaurer.

Retrouvez d'autres belles plages de Corse.

Côte ionienne (Porto Cesareo, Porto Selvaggio), Pouilles– Italie

Côte ionienne (Porto Cesareo, Porto Selvaggio), Pouilles– Italie
Plage de Porto Cesareo © vololibero - stock.adobe.com

Au pied de la « botte italienne », la côte ionienne a des airs de Caraïbes en Europe. Sur une centaine de kilomètres, de Leuca à Tarente, se succèdent des plages (souvent) de sable, petites et plutôt sauvages. Au sud de Gallipoli, voici la grande plage aux eaux transparentes de Lido Marini ou, mieux encore, les criques plus secrètes de Lido Pizzo et la Punta della Suina. Au nord, Porto Cesareo, avec sa sublime Spiaggia del Tabù, est la station balnéaire la plus populaire. Dans le parc naturel de Porto Selvaggio à Nardò, citons la baie d’Uluzzo, dominée par une tour aragonaise, ou Palude del Capitano que l’on rejoint après une balade à travers une pinède protégée. 

Plages de Maratea, Basilicate – Italie

Plages de Maratea, Basilicate – Italie
Plage de Maratea © Roberto Lo Savio - stock.adobe.com

Des criques, des petites plages et des calanques qui s'étendent sur une trentaine de kilomètres le long du Golfe de Policastro, isolées du reste de l'Italie par des montagnes recouvertes d’une végétation luxuriante… Maratea compte de superbes plages comme la Nera au sable noir d’origine volcanique, la Secca aux petites criques rocheuses, Fiumicello et Porto restent plus accessibles. Cersuta et La Lupa-Acquafredda s’étendent sous de spectaculaires falaises.

Scala dei Turchi, Sicile – Italie

Scala dei Turchi, Sicile – Italie
Scala dei Turchi © Roberto Lo Savio - stock.adobe.com

À une vingtaine de kilomètres d’Agrigente, la crique de Scala dei Turchi abrite l’une des plus belles plages d’Italie, immortalisée au cinéma par le film Kaos, contes siciliens de Paolo et Vittorio Taviani. L’érosion a formé un amphithéâtre d’argile et de craie en escaliers, offrant un sublime contraste entre le blanc des falaises, l’or du sable, l’eau turquoise et le ciel d’un bleu intense.

Piscinas, Sardaigne – Italie

Piscinas, Sardaigne – Italie
Piscinas © julien - stock.adobe.com

La plage de Piscinas, dans la partie du centre-ouest de l’île de la Sardaigne, sur la Costa Verde, est un paradis pour surfeurs. Un vent favorable aux sports nautiques y attire même l'hiver les amateurs de surf. Les arbustes renforcent l'atmosphère sauvage des lieux. Des buissons de genévrier parsèment les dunes aux chatoiements dorés. On attribue à ce lieu le surnom de « désert en mini-format ». Côté faune, on peut observer la présence du cerf sarde et de la tortue marine Caretta Caretta, qui apprécie particulièrement la plage pour venir y pondre ses œufs.

Île de Caprera, Sardaigne – Italie

Île de Caprera, Sardaigne – Italie
Cala Coticcio © Elisa Locci - stock.adobe.com

Au nord de la côte d’Émeraude, rivalisant de beauté avec ses voisines de l’archipel della Maddalena, se trouve la belle petite île de Caprera. Un lieu qui ravit un des pères de l’indépendance italienne, Giuseppe Garibaldi. L’anecdote ne dit pas si ce grand homme se rendait à la petite plage de Caprera, un lieu en tout cas très fréquenté par les touristes.
Dalí aurait adoré ! Ici les roches granitiques et torturées, modelées pas l’action conjointe du vent et de la mer, contrastent avec l’eau d’un vert cristallin intense et troublant. Ici et là, des petits tas de végétation sont autant de petits ornements verdâtres qui ponctuent la roche couleur sable. Le soir venu, les chèvres sardes reprennent possession de ce lieu d’une beauté sauvage.

Playa Monsul et Cabo de Gata, Andalousie – Espagne

Playa Monsul et Cabo de Gata, Andalousie – Espagne
Playa Monsul © Q - stock.adobe.com

En Andalousie, dans la province d'Almeria, à l’intérieur du Parc naturel de Cabo de Gata, une petite plage de 300 m, la playa Monsul, donne l'impression d'être hors du temps. Vierge de toute activité humaine et entourée de formations volcaniques, elle semble avoir traversé les siècles sans changement. Un paysage naturel qui a servi de décor à un film de Steven Spielberg. Indiana Jones (Harrison Ford) et son père (Sean Connery) y ont joué une scène dans Indiana Jones et la dernière croisade (1989). Le long des rochers, dans des eaux peu profondes, on enfile masque et tuba pour admirer les poissons.

Ses Illetes, Formentera – Espagne

Ses Illetes, Formentera – Espagne
Ses Illetes © borjalaria - stock.adobe.com

Eau claire et limpide aux reflets verts, turquoise et bleus, sable blanc, végétation protégée… La plage de Ses Illetes est l’une des plus photogéniques des Baléares. Elle fait partie des salines des Pityuses, classées au Patrimoine mondial par l’Unesco en 1999.

Plage de Maspalomas, Gran Canaria – Espagne

Plage de Maspalomas, Gran Canaria – Espagne
Dunes de Maspalomas © pixtour - stock.adobe.com

La plage de Maspalomas sur l'île de Grande Canarie, plus précisément dans la commune de San Bartolomé de Tirajana, bénéficie d'un climat clément : les précipitations y sont rares et la température annuelle est en moyenne de 23,5 °C, sans compter un nombre important de jours d'ensoleillement. Bordée par des dunes atteignant jusque 8 m, la plage est constituée de quatre zones : la première est très familiale, la seconde et la quatrième sont des zones naturistes, et la troisième est très prisée de la communauté gay. Tout au bout, un phare de 55 m de haut guide les navires et sert de point de repère aux habitants depuis le 1er février 1890. 

Playa de Cofete, Fuerteventura – Espagne

Playa de Cofete, Fuerteventura – Espagne
Playa de Cofete © zm_photo - stock.adobe.com

La deuxième plus grande île des Canaries possède 150 km de plages. La playa de Cofete, sur 8 km, est l'une des plus belles et des plus sauvages. Pour y accéder, il faut emprunter un chemin caillouteux et sinueux de plus d'une dizaine de kilomètres. Au bout, de somptueux paysages battus par les vents et un mystérieux cimetière marin jonché de tombes anonymes. Au bout de la playa de Cofete, impossible de rater le « roque del moro », un rocher immergé qui s'élance presque en courbe comme une immense vague en pierre. À proximité, le parc naturel de Jandia prolonge le sentiment de solitude et de sérénité. 

Praia de Comporta, Portugal

Praia de Comporta, Portugal
Praia de Comporta © moedas1 - stock.adobe.com

On compare souvent Comporta au cap Ferret, voire à Ibiza et Mykonos dans les années 1970. Au sud de la péninsule de Troia, Comporta attire la jet-set et sert de refuge aux people. Le secret commence à s'éventer, mais le lieu n'en a pas moins conservé un aspect rustique et sa côte une ambiance préservée. La plage de Comporta a tous les atouts pour séduire les estivants, grâce à son accessibilité et sa longue étendue de sable. Derrière, les rizières peuplées de cigognes donnent l'impression d'être en Camargue. À proximité, la plage de Carvalhal fait le bonheur des surfeurs et des kitesurfeurs

Plages de Nazaré, Portugal

Plages de Nazaré, Portugal
Nazaré © moedas1 - stock.adobe.com

Nazaré, l’ancien village de pêcheurs, est devenue une station balnéaire populaire avec une belle plage en pleine ville. C’est aussi une plage réputée auprès des surfeurs du monde entier, car c’est ici que l’on trouve les vagues parmi les plus hautes du monde. Prudence requise pour la baignade les jours de grand vent.

Praia da Marinha, Algarve – Portugal

Praia da Marinha, Algarve – Portugal
Praia da Marinha © AntonioLopez - stock.adobe.com

Dominée par une falaise de 50 m qui l’encercle dans ses avancées rocheuses, la praia da Marinha est l’une des plages iconiques de l’Algarve. Elle est accessible en bateau depuis le village de Carvoeiro, près de Lagos. Superbe panorama sur l’Atlantique lors de la descente vers la plage et belle balade à faire dans les tunnels naturels.

Porto Santo, Madère – Portugal

Porto Santo, Madère – Portugal
Plage de Porto Santo © eugenesergeev - stock.adobe.com

Elle se gagne à bord d'un ferry ou via un petit avion. Sur l'archipel de Madère, dans l'océan Atlantique, l'île de Porto Santo porte bien son surnom : « L'île Dorée ». Née d'un « point chaud », donc d'origine volcanique, l'île montre des contrastes étonnants. Côté nord-est, un relief déchiqueté et accidenté. De l'autre, au sud-ouest, la plage de Porto Santo qui s'étale sur plus de 7 km. Ici, on raconte que son sable aurait des vertus thérapeutiques. Ses sels minéraux adouciraient les douleurs liées aux rhumatismes.

Plage de Zlatni Rat, Brač – Croatie

Plage de Zlatni Rat, Brač – Croatie
Plage de Zlatni Rat © paul prescott - Fotolia

C’est aussi sur la côte sud de l’île de Brač, en Croatie, que se trouve la célébrissime plage de Zlatni Rat, véritable icône de l’Adriatique. Cette insolite plage triangulaire de petits galets s’avance, telle une épée, sur près de 300 m dans la mer. Petite particularité : l’orientation de cette langue de terre varie d’une année sur l’autre au gré des courants et des marées.

Plage de Voidokilia, Péloponnèse – Grèce

Plage de Voidokilia, Péloponnèse – Grèce
Plage de Voidokilia © Maresol - stock.adobe.com

Située en Messénie, près de Pylos, Voidokilia est une anse quasi parfaite, ourlée d’une plage de sable blanc circulaire presque refermée sur elle-même par deux promontoires rocheux. Elle est nichée au cœur d’une nature sauvage et intacte. Sublime.

Plage d’Elafonissi, Crète – Grèce

Plage d’Elafonissi, Crète – Grèce
Plage d’Elafonissi © Tupungato - stock.adobe.com

À l'extrémité ouest de la Crète, la plage d'Elafonissi déploie son sable blanc aux reflets roses, jalonné de petits rochers. Ses eaux peu profondes permettent d'initier les enfants les plus jeunes aux plaisirs de barboter sur le littoral. Mieux vaut la découvrir hors saison tant sa beauté en fait un lieu très prisé par les foules ou alors arriver tôt, vers 9 h du matin. Ne pas hésiter à marcher vers la presqu'île pour trouver davantage de calme. À marée basse, on peut traverser la mer à pieds pour atteindre la petite île d'Elafonissi.

Plage de Navagio, Zante – Grèce

Plage de Navagio, Zante – Grèce
Plage de Navagio © dglavinova - stock.adobe.com

Située dans l’extrême nord de l’île ionienne de Zante (Zakinthos), la plage de Navagio compte parmi les paysages les plus célèbres de Grèce. Elle doit son nom au naufrage (navagio en grec) qui s’est déroulé il y a plus de 20 ans sur ses galets blancs. Pour la petite histoire, l’équipage, qui n’était pas en règle, a disparu avant l’arrivée de la police. Le bateau, lui est toujours là : vision surréaliste !
 Pour s’y rendre, excursion en bateau depuis Porto Vromi. Durée de la balade : 1 h 30. On peut également y aller par la route… mais uniquement pour jeter un coup d’œil depuis le haut de la falaise. Franchement, ça vaut le coup !

Plage de Kaputas – Turquie

Plage de Kaputas – Turquie
Plage de Kaputas © h.61.b - stock.adobe.com

Entre Kalkan (20 km) et Kas (7 km), tout au sud de la Turquie, la plage de Kaputas paraît avoir été façonnée du doigt par un dieu esthète. Pas évident d'y accéder en raison des falaises, heureusement une série de marches a été creusée depuis leur sommet. En bas, des rangées de parasols fleurissent en extase devant la mer verte et bleue. Des équipements à proximité, comme des douches, un bar-café et des huttes pour se changer, rendent l'endroit agréable et commode pour les estivants en quête de repos. Juste à côté, la plage de Patara est également très belle.

Plage noire de Reynisfjara – Islande

Plage noire de Reynisfjara – Islande
Plage noire de Reynisfjara © Dirk Vonten - stock.adobe.com

L'Islande offre des curiosités naturelles uniques en Europe, comme les plages de sable noir dont les plus belles se trouvent aux alentours de Vik. À 180 km au sud-est de Reykjavik, la plage de galets et de sable noir de Reynisfjara se distingue ainsi par sa côte comme surgie d'une saga de science-fiction. Au large, les éperons rocheux (des « stacks ») dressent leurs sommets pointus comme des lances menaçantes vers le ciel. On raconte qu'il s'agirait de trolls pétrifiés après avoir été victimes d'un mauvais sort. Voyez aussi la roche basaltique organisée en colonnes prismatiques, comme autant de marches désordonnées. À noter que la natation y est déconseillée en raison de vagues traîtresses et d'un fort courant.

Rhossili Bay, Pembrokeshire – Pays de Galles

Rhossili Bay, Pembrokeshire – Pays de Galles
Rhossili Bay © Ian Woolcock - stock.adobe.com

La plage de Rhossili Bay est l'une des plus belles du Pays de Galles. Elle s’étend, sur près de 5 km, au pied d’impressionnantes parois rocheuses surmontées de prairies verdoyantes où broute le bétail. Un spot réputé pour le surf, délimité, au sud, par la pointe de Worms Head et, au nord, par la plage de Llangennith, également fréquentée par les adeptes des sports de glisse. 

Texte : Routard.com

Bons Plans Voyage

Les plus belles plages - Les articles à lire