100 sites à voir en France

Sites à voir : Ouest de la France

Du cap Fréhel à la côte basque, en passant par le Marais poitevin et la dune du Pilat, les lieux à ne pas manquer en Bretagne, sur la façade Atlantique et en Aquitaine.

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)

Saint-Malo (Ille-et-Vilaine)
© david debray - Fotolia

Surnommée cité corsaire, Saint-Malo est un port d’où sont effectivement partis jadis des équipages menés par Duguay-Trouin ou Surcouf à l’assaut de navires ennemis de la France. Ce fut aussi le point de départ d’expéditions de découvreurs tels que Jacques Cartier ou de marins pécheurs en route pour Terre-Neuve. A l’intérieur de remparts impressionnants se trouve le cœur historique de la ville et, au-delà, des plages, des forts, les installations portuaires…

Lire notre idée week-end sur Saint-Malo

Rennes (Ille-et-Vilaine)

Rennes (Ille-et-Vilaine)
© pictarena - Adobe Stock

Le centre historique de Rennes offre une belle variété de styles architecturaux. On y admire notamment des maisons à pans de bois, des bâtiments du 18e siècle, dont le Parlement de Bretagne, l’Opéra et l’hôtel de Ville. Rennes est par ailleurs appréciée pour ses jardins et son animation.

Lire notre idée week-end sur Rennes

Le cap Fréhel (Côtes d’Armor)

Le cap Fréhel (Côtes d’Armor)
© jahbalaha - Adobe Stock

Hautes de 70 m, les falaises de schiste et de grès rose du cap Fréhel s’élèvent à-pic face à la Manche - de nombreux oiseaux marins s’abritent ici dans les anfractuosités de la roche. En surface, on parcourt des landes couvertes d’ajoncs et de bruyères, en admirant un phare (103 m) et le fort de La Latte (14e-17e siècles) qui surplombe la mer.

La côte de Granit rose (Côtes d’Armor)

La côte de Granit rose (Côtes d’Armor)
© Rico Ködder - Adobe Stock

La couleur qui donne son nom à cette partie de la côte granitique bretonne est assez rare, ce qui contribue à en faire une destination prisée, d’autant plus que les paysages rocheux sont sublimes, sculptés ou patinés qu’ils sont par l’érosion. Le long de cette côte située entre Perros-Guirec et Lannion, vous trouvez aussi des stations balnéaires et des ports.

Lire notre idée week-end sur la côte de Granit rose

Le pays des Abers (Finistère)

Le pays des Abers (Finistère)
© aterrom - Adobe Stock

Sortes de fjords, les abers sont des avancées de la mer à l’intérieur des terres. Pas de montagnes pour border les trois que l’on dénombre dans le nord Finistère, mais des paysages bucoliques et ravissants. Sur la côte, on retrouve des rochers à l’allure sauvage, ce qui génère un effet de contraste saisissant.

Lire notre reportage sur le Nord Finistère

Les monts d’Arrée et les enclos paroissiaux (Finistère)

Les monts d’Arrée et les enclos paroissiaux (Finistère)
© aterrom - Fotolia

Couverts de landes d’où émergent des rochers, les monts d’Arrée offrent des paysages oniriques. L’un des sites les plus appréciés est le mont Saint-Michel de Brasparts au sommet duquel s’élève une chapelle. On y jouit d’un panorama fantastique. Au pied de ces montagnes, qui culminent à 385 m, se trouvent les enclos paroissiaux, ensembles architecturaux des 16e et 17e siècles. Typiquement bretons, ils comprennent église, cimetière, ossuaire, porte triomphale et calvaire.  

Lire notre reportage sur les monts d’Arrée

L’île d’Ouessant (Finistère)

L’île d’Ouessant (Finistère)
© moonbo - Adobe Stock

Au large de Brest, entre Manche et Atlantique, Ouessant possède tous les charmes qu’on attend d’une île bretonne : falaises rocheuses, criques, prés où paissent des moutons, églises, calvaires, phares… En plus d’être une réserve ornithologique, elle accueille régulièrement des phoques.

La pointe du Raz (Finistère)

La pointe du Raz (Finistère)
© Radu Razvan - Fotolia

Site du territoire français continental se trouvant le plus à l’ouest, la pointe du Raz en cap Sizun est un éperon granitique qui semble fendre les eaux de l’océan Atlantique en deux. On se retrouve ici dans un environnement naturel puissant : vents balayant la lande, vagues heurtant de hauts rochers…

L’archipel des Glénan (Finistère)

L’archipel des Glénan (Finistère)
© d.lemoine - Adobe Stock

Les îles des Glénan sont un paradis pour les amoureux de la nature avec leurs réserves, leurs spots de plongée et leurs nombreuses offres de sports nautiques (en particulier la voile). Les paysages sont souvent dignes de ceux qui se trouvent très loin d’ici, vers le sud. Et pourtant on est à quelques encablures de Concarneau !

Belle-Île-en-Mer (Morbihan)

Belle-Île-en-Mer (Morbihan)
© Alexander Demyanenko - Adobe Stock

Accessible par bateau depuis la presqu’île de Quiberon, cette île est pleine de charme. Une belle campagne, de hautes falaises rocheuses, des criques, des plages ou encore des ports… Outre de belles maisons, on admire ici également un impressionnant fort Vauban. Les bijoux, ça se protège !

Lire notre idée week-end sur Belle-Île-en-Mer

Carnac (Morbihan)

Carnac (Morbihan)
© Stéphane Bidouze - Fotolia

Agréable cité balnéaire située entre les zones naturelles préservées et les ostréiculteurs de Plouharnel et le port de la Trinité-sur-Mer, ainsi que face à QuiberonCarnac est évidemment mondialement célèbre pour ses fascinants alignements de menhirs. Il y en a près de 3 000 !

Le golfe du Morbihan (Morbihan)

Le golfe du Morbihan (Morbihan)
© philippe Devanne - Adobe Stock

Sorte de mer intérieure, le golfe du Morbihan, au littoral très découpé et parsemé d’îles, dont Arz et l’Île-aux-Moines, offre un mélange de cités ayant conservé leur patrimoine historique et d’espaces naturels prisés de quantités d’oiseaux, ainsi que des sites où voir des menhirs, tumulus ou dolmens.

Nantes et l’estuaire de la Loire (Loire-Atlantique)

Nantes et l’estuaire de la Loire (Loire-Atlantique)
© Michal Ludwiczak - Adobe Stock

Nantes se savoure quartier par quartier avec comme repères des monuments tels que le château des ducs de Bretagne ou la cathédrale, le passage Pommeraye, ou encore ses musées. Au sortir de la ville, à l’ouest, on aborde l’estuaire de la Loire, zone humide préservée. Au bord de l’océan se trouvent des stations balnéaires comme La Baule, les marais salants de Guérande, ainsi que le port de Saint-Nazaire.

L’île de Noirmoutier (Vendée)

L’île de Noirmoutier (Vendée)
© altitudedrone - adobe Stock

La longue île de Noirmoutier est réputée pour ses plages qui en font une destination prisée en été. On y apprécie aussi ses vastes marais salants, ses réserves naturelles, ses bois, son château du 12e siècle, ainsi que cette curiosité qu’est le passage du Gois qui la relie au continent à marée basse. Gare aux imprudents qui s’y aventurent lorsque l’eau monte !

Le Marais poitevin (Vendée, Deux-Sèvres, Charente-Maritime)

Le Marais poitevin (Vendée, Deux-Sèvres, Charente-Maritime)
© P Wall - CG 79

Le très étendu Marais poitevin se constitue de plusieurs zones naturelles : littoral, anciennes îles rattachées au continent et marais proprement dit. Une grande partie d’entre eux sont constamment inondés. On s’y balade en barque au milieu de prés et de petits bois. Cette « Venise verte » est idyllique.

Lire notre reportage sur le Marais Poitevin

La Rochelle (Charente-Maritime)

La Rochelle (Charente-Maritime)
© Alexander Demyanenko - Adobe Stock

Le Vieux-Port fortifié (14e et 15e siècles) dont l’entrée est gardée par les belles tours de la Chaîne et Saint-Nicolas font la renommée de cette cité qui a aussi pour attraits ses rues à arcades, ses maisons et hôtels particuliers anciens, sa porte de la Grosse horloge et de nombreux autres édifices civils et religieux remarquables.

Lire notre idée week-end sur La Rochelle

L’île de Ré (Charente-Maritime)

L’île de Ré (Charente-Maritime)
© Gregory CEDENOT - Adobe Stock

Grande île appréciée entre autres par des célébrités, Ré dispose de vastes plages et propose de nombreuses offres de loisirs nautiques. Ses villages et sa campagne s’ajoutent à ces attraits, de même que ses marais salants et les fortifications magistrales conçues par Vauban à Saint-Martin-de-Ré.

Lire notre idée week-end sur l’île de Ré

L’île d’Oléron (Charente-Maritime)

L’île d’Oléron (Charente-Maritime)
© philippe Devanne - Adobe Stock

En terme de superficie, Oléron est la plus importante île située à l’ouest de la France continentale, près de ses côtes. On y trouve tout ce qu’il faut pour y passer des vacances ou plus simplement se balader agréablement : plages, forêts, villages, ports, forts, églises romanes, ainsi que des ostréiculteurs (on produit ici la célèbre huître Marennes-Oléron).

Lire notre idée week-end sur l’île d’Oléron

Bordeaux (Gironde)

Bordeaux (Gironde)
© cedric33 - Fotolia

Le centre-ville de Bordeaux présente un aspect des plus élégants, marqué qu’il est par l’architecture du 18e siècle. Il a également conservé des vestiges plus anciens, comme ce beffroi médiéval nommé Grosse Cloche. Réaménagés dans les années 2000, les quais de la Garonne forment une longue promenade très appréciée.

Lire notre idée week-end Bordeaux

Saint-Émilion (Gironde)

Saint-Émilion (Gironde)
© milosk50 - Adobe Stock

Saint-Émilion est une petite ville dont le cœur médiéval regorge de belles choses à voir, notamment une ancienne église monolithe (11e siècle), autrement dit construite dans la roche. On savoure ses charmes à travers des ruelles, avant ou après une promenade dans les vignobles environnants. Car, qui dit Saint-Émilion dit grands vins de Bordeaux !

Arcachon et la dune du Pilat (Gironde)

Arcachon et la dune du Pilat (Gironde)
© antoine_ede - Adobe Stock

Importante station balnéaire, Arcachon dispose de vastes plages et propose de nombreuses activités nautiques. Son fabuleux trésor est la dune du Pilat qui, haute d’une centaine de mètres, est la montagne de sable la plus élevée d’Europe. D’un côté vous avez l’océan, de l’autre la forêt des Landes de Gascogne.

Lire notre idée week-end Arcachon

Sarlat et les villages du Périgord (Dordogne)

Sarlat et les villages du Périgord (Dordogne)
© kevin_guillois - Adobe Stock

Le long des routes ravissantes du Périgord, vous ressentez une succession de coups de foudre en découvrant l’un après l’autre les villages anciens de ce merveilleux coin de France. La petite ville de Sarlat-la-Canéda est en quelque sorte le chef-d’œuvre de ce patrimoine enchanteur.

Lire notre idée week-end sur Sarlat

Lascaux (Dordogne)

Lascaux (Dordogne)
© thipjang - Shutterstock

Terre où l’on a découvert « l’homme de Cro-Magnon », la vallée de la Vezère recèle de nombreuses grottes ornées. Celle de Lascaux, à Montignac, est fermée au public pour empêcher sa dégradation. Situé à 200 m de distance, sa réplique est suffisamment bien faite pour que l’on puisse mesurer l’immense talent des artistes qui ont travaillé par ici voilà 17 000 ans.

Lire notre idée week-end sur Lascaux et la vallée de la Vézère

Biarritz et la côte basque (Pyrénées-Atlantiques)

Biarritz et la côte basque (Pyrénées-Atlantiques)
© Gaelfphoto - Adobe Stock

Grande cité balnéaire qui s’est développée à la fin du 19e siècle - d’où de belles villas à voir -, Biarritz est réputée pour ses spots de surf. La côte basque comprend d’autres stations et ports comme Bidart, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz et Hendaye, ainsi que des routes offrant des vues exceptionnelles sur l’océan.

Lire notre reportage sur la côte basque

La vallée d’Ossau (Pyrénées-Atlantiques)

La vallée d’Ossau (Pyrénées-Atlantiques)
© phgo55 - stock.adobe.com

C’est l’une des plus belles vallées de la chaîne des Pyrénées. Le pic du midi d’Ossau, les cols du Pourtalet et de l’Aubisque, les lacs d’Ayous, Bious artigues et Artouste… Riche en sites naturels offrant des paysages époustouflants, la vallée d’Ossau est une terre bénie des promeneurs et randonneurs, ainsi que des skieurs en hiver.

Lire notre reportage sur les vallées du Béarn

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage