Guernesey, l'île tranquille

Hauteville House, la maison de Victor Hugo

Hauteville House, la maison de Victor Hugo
Jean-Philippe Damiani

Hauteville House… La plupart des touristes français font le pèlerinage de Guernesey pour découvrir ce lieu mythique. C’est en effet ici que Victor Hugo vécut en exil de 1856 à 1870, après s’être opposé au coup d’État et à la dictature de Napoléon III. « J’habite cet immense rêve de l’océan », écrira-t-il. Guernesey a inspiré Victor Hugo.

C’est au dernier étage de Hauteville House, dans un look out surplombant la Manche qu’il a écrit, debout face à la mer avec le rivage français pour horizon, La Légende des siècles, Les Misérables (commencés à Paris), L’Homme qui rit et Les Travailleurs de la mer, qui se déroule à Guernesey.

Restée dans son état d’origine, Hauteville House plonge le visiteur dans l’univers hugolien. Cette maison-poème, entièrement aménagée par Victor Hugo, témoigne du génie décoratif de l’écrivain. Chaque pièce de cette grande demeure blanche renferme un bric-à-brac hétéroclite et génial, qui évoque un parchemin à déchiffrer.

Hugo recycle et mélange les matériaux, les époques et les styles. Les tapisseries des Gobelins, les faïences de Delft et les chinoiseries côtoient les soupières et les culs de bouteilles. Les étranges boiseries des murs portent des inscriptions sculptées ou gravées en forme de rébus, dont le célèbre : « Exilium Vita Est » (La vie est un exil ou L’exil, c’est la vie).

Au fil des pièces, on grimpe des ténèbres vers la lumière. Dehors, un petit jardin de style romantique (photo) a été restauré en 2002. Il contient toujours le chêne planté par l’écrivain en 1870 en l’honneur des États-Unis d’Europe. Une maison de visionnaire, inoubliable.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Angleterre Les articles à lire

Services voyage