Loy Krathong illumine la Thaïlande

Loy Krathong illumine la Thaïlande
patrick - Fotolia

Le soir de la pleine lune du douzième mois lunaire, le 3 novembre 2017, les rivières et canaux thaïlandais s’illumineront de milliers de lanternes flottantes en forme de fleurs de lotus. C’est la tradition du Loy Krathong, la plus belle fête du pays, célébrée pour remercier la déesse des eaux et comme gage de bonheur. Plusieurs villes profitent de l’occasion pour multiplier les festivités : si vous partez en Thaïlande, on vous indique les places to be !

Dites-le avec des fleurs (de lotus)

Il était une fois... Au XIIIe siècle, dans le royaume de Sukhothai, le premier véritable État thaï organisé, la fille d'un brahmane, nommée Nang Nopphamat, devint la concubine du roi. S'inspirant du culte rendu au Gange par les hindous, le roi Pra-Ruang organisa un concours de lanternes flottantes. Nang décida de confectionner la sienne, en lui donnant la forme d’une fleur de lotus. Le roi, à qui elle présenta son œuvre en lui récitant des poèmes, trouva cette dernière, paraît-il, très à son goût. L'embarcation de Nang, que le roi nomma "Krathong", devint le modèle pour les prochaines célébrations. Les Thaïs adoptèrent donc cette nouvelle forme pour leurs lanternes.

Telle est la légende brahmanique qui expliquerait l’origine du Loy Krathong, la plus belle fête de Thaïlande, parfois aussi appelée « festival des lumières ». En thaï, loy signifie « flottant », et krathong « petite embarcation en forme de lotus ». Elle est célébrée la nuit de la pleine lune du douzième mois du calendrier lunaire, qui tombe cette année le 3 novembre. Cette époque, quand les eaux sont hautes et les rivières pleines, est le moment idéal pour remercier la déesse des eaux, Phra Mae Khongkha, à qui les petites embarcations lâchées sur l’eau rendent hommage. La lumière de la bougie rend hommage à Bouddha.

Des rivières en feu

De Sukhothai, la coutume s’est étendue à tout le royaume, et c’est désormais partout où il y a de l’eau que le Loy Krathong est célébré. Le soir de la pleine lune, l’affluence sur les berges est grande, alors que certains, comme les enfants à l’école, ont déjà préparé leur krathong longtemps à l’avance. Ces petites embarcations, d'une vingtaine de cm maximum, sont généralement faites de feuilles de bananier, auxquelles ont donne la forme d’une fleur de lotus. On y dépose une bougie allumée, des fleurs et des bâtons d’encens.

Il existe des particularités locales : ici, les krathong sont faits dans des coquilles de noix de coco ; là, ce sont des feuilles de lys, etc. Parfois, on y glisse des confiseries, des mèches de cheveux ou des pièces de monnaie pour s’attirer des « mérites », sortes de bons points en vue d’une future réincarnation (eh oui... il y a du bouddhisme dans l’air !). En effet, le lâcher du krathong est hautement symbolique : on dit que si la flamme de la bougie reste allumée jusqu’à ce que l’embarcation soit hors de vue, elle réalisera votre vœu. Et si deux amants lancent un krathong ensemble, ils vivront un amour heureux...

Le spectacle des milliers de lanternes flottant sur les rivières, et de la foule des Thaïlandais rassemblés sur les berges, est fascinant. Mais comme s’il ne se suffisait pas à lui-même, il est souvent accompagné de festivités que chaque ville organise à son goût : feux d’artifices, parades, courses de bateaux ou de krathong, concours de beauté « Miss Nopphamat », dégustations de cuisine thaïe, etc. Certaines villes font durer le plaisir plusieurs jours ; l’opportunité, si on en a le temps, d’aller comparer !

Où assister aux plus belles festivités ?

Où assister aux plus belles festivités ?
Ayutthaya © ake1150 - Fotolia

À Sukhothai
Dans la ville-berceau de cette tradition, les festivités durent trois jours. Le spectacle en vaut la chandelle, puisque l’ancienne capitale du royaume de Siam, non contente d’abriter l’un des plus beaux sites archéologiques de Thaïlande, présente chaque année au cœur des ruines, illuminées par des lanternes, un son et lumière (très sonore !). Danses folkloriques.

À Bangkok
En plus des festivités habituelles (feux d’artifices, processions de bateaux, illuminations de bâtiments officiels etc.), quelques hôtels du bord de la rivière Chao Phraya s’illumineront et proposeront des animations spéciales pour leurs clients. Dans certains, la piscine sera même transformée en rivière éphémère, où l’on pourra lâcher son krathong...

À Ayutthaya
Encore une ancienne capitale de la Thaïlande ! C’est d’ailleurs à cette époque de gloire que la ville a commencé à célébrer le Loy Krathong. Marché flottant, processions, concours de reines de beauté, festival de cuisine thaïe, courses de bateaux à longue queue, etc.

À Chiang Mai
Dans cette région du Nord, le Loy Krathong s’appelle « Mai Yipeng ». En plus des habituels krathong qui illuminent les cours d’eau, vous assisterez à de fascinants lâchers de ballons en forme de lanternes, gonflés à l’hélium (les lanternes célestes). Course de bateaux sur la rivière Ping, concours de krathong, décoration des maisons avec des lanternes, etc.

Pour en savoir plus

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Thaïlande.

Office de tourisme de Thaïlande

Vols directs quotidiens entre Paris CDG et Bangkok assurés par Air France et Thai Airways à partir de 820 € environ. Tarifs moins chers avec des correspondances (Emirates, Jordanian, Qatar Airways, Oman Air...).

Trouvez votre hôtel enThaïlande.

Texte : Clémentine Bougrat

Mise en ligne :

Thaïlande Les articles à lire

Services voyage