Rome, nos 10 coups de cœur

Rome, nos 10 coups de cœur
Justine82

Nul doute que la Ville Éternelle fera battre votre cœur bien plus de 10 fois au cours d’un séjour. Monuments, palais, places, fontaines, mais aussi merveilles culinaires, balades romantiques, quartiers tendance ou nuits de fête avec les Romains… Voici nos 10 coups de cœur pour vibrer à l’unisson de la belle Romaine !

Admirer la piazza Navona au petit matin

Sans doute la plus belle place de Rome, la piazza Navona, étroite et allongée, occupe l'emplacement de l'ancien stade de Domitien, construit de 81 à 96 apr. J.-C. Délaissée jusqu'au XVe siècle, la place fut métamorphosée par le génie créatif d'architectes baroques comme Borromini et Bernini (fontaine des Quatre-Fleuves). 

Cette place est restée l'un des théâtres en plein air les plus captivants de Rome. Beaucoup de monde, évidemment, mais vraiment magique tôt le matin, si on a la chance de l’admirer dans toute sa quiétude. Après, n’hésitez pas à vous perdre dans le centre historique de Rome, de ruelles en places, d’églises en palazzi.

Jouer au gladiateur dans le Colisée (photo)

Le symbole universellement connu de Rome ! Construit entre 72 et 82 apr. J.-C., le Colisée pouvait contenir jusqu’à 50 000 personnes venues assister à des combats de gladiateurs ou de bêtes féroces.

Il ne prend le nom de Colisée qu’au Moyen Âge, bien après que l’empereur Hadrien ait fait déplacer la colossale statue de Néron, haute de 35 m. Le colosse frappe tant les esprits qu’il finit par donner son nom au site : le Colosseo (Colisée).

Explorer les trésors du Vatican

Ce ne sont pas les caves, mais les musées qui recèlent des trésors au Vatican ! Après avoir visité la basilique Saint-Pierre, plongez-vous dans les merveilles des musées du Vatican. Pas moins d’une quinzaine de musées et galeries, qui s’étendent sur 7 kilomètres, vous attendent !

Au menu : art antique, étrusque, égyptien, œuvres de la Renaissance et de l’âge baroque, sans oublier l’art contemporain (Francis Bacon et Buffet…) et la fabuleuse chapelle Sixtine. Attention, il y a du monde ! En haute saison, plus de 25 000 visiteurs se pressent chaque jour dans les salles des musées. Réservation exclusivement sur le site des musées du Vatican

Lever les yeux au ciel sous la coupole du Panthéon…

… c’est possible. En effet, le Panthéon de Rome possède une coupole (43,3 m de diamètre pour 43,3 m de haut) à ciel ouvert. À voir aussi bien de jour que de nuit, tant sa masse et sa perfection impressionnent.

Cet édifice spectaculaire, vieux de 20 siècles, est principalement l'œuvre d'Hadrien. L’intérieur est aussi spectaculaire : on y trouve notamment les tombeaux de Raphaël et Victor-Emmanuel II. En sortant, prenez le temps d’admirer l’édifice en prenant un verre sur l’une des terrasses de la piazza della Rotonda.

Contempler la piazza di Spagna depuis la Trinità dei Monti

Située au pied de l’église de la Trinité-des-Monts, la célèbre piazza di Spagna doit son nom à l'ambassade d'Espagne qui y établit son quartier au XVIIe siècle.

C'est l'un des lieux de rendez-vous préférés des Romains, qui s'assoient sur les marches de l'escalier menant à la Trinité-des-Monts. Faites comme eux, et émerveillez-vous du spectacle. Une vraie scène de théâtre en plein air !

S’en mettre plein les yeux à la Galerie Borghèse

Après la Trinité-des-Monts, prenez sur la gauche, passez devant la villa Médicis en direction de la villa Borghese. Si vous ne devez voir qu’un seul musée à Rome (vraiment ?), choisissez la Galleria Borghese, qui abrite l'une des plus belles collections d'arts au monde : Bellini, Le Bernin, Titien, Le Pérugin, Le Corrège, Le Caravage, Guido Reni, Canova, Rubens...  Réservation conseillée : Galleria Borghese

Après la visite, oxygénez-vous dans les allées de la villa Borghese, le plus grand parc de Rome. De l'une de ses terrasses, le Pincio, la vue sur Rome vous émerveillera, particulièrement au coucher du soleil.

Vivre la Rome moderne en mode MAXXI

Rome, ce n’est pas que des monuments antiques. Mettez-vous à l’heure du XXIe s. au MAXXI  (Musée national des arts du XXIe s.) dédié à l'art contemporain et installé dans un superbe bâtiment de béton, verre et acier signé par l'architecte de renom Zaha Hadid.

Situé au nord de la villa Borghese, via Guido Reni, le MAXXI accueille des expositions temporaires tout au long de l'année. Autre lieu résolument moderne à voir : le Musée d'art contemporain de Rome (MACRO), dans la plaine du Testaccio.

Dans un genre différent, la Garbatella, ancien quartier ouvrier devenu branché, offre un autre visage de la Rome contemporaine. L’endroit vous rappelle quelque chose ? C’est le quartier que Nanni Moretti sillonne en vespa dans le premier sketch de Journal intime.

Flâner dans le Trastevere et monter au Janicule

Une balade romantique à conseiller aux amoureux : situé de l’autre côté du Tibre, l’ancien quartier populaire du Trastevere – aujourd’hui assez bobo – regorge de charme : petits immeubles, échoppes d’un autre âge, labyrinthe de ruelles (vicoli), linge aux fenêtres et la ravissante place Santa Maria in Trastevere.

On peut finir la promenade en grimpant sur la colline du Janicule : merveilleux panorama sur Rome. On a l’impression de dominer la Ville Éternelle en l’embrassant du regard. Inoubliable !

Se régaler dans une trattoria typique

Évidemment, l’un des grands moments de votre séjour : le repas dans un restaurant ou une trattoria pour savourer les délices de la cuisine italienne. Sachez que, à moins d’être très gourmand, vous n’êtes pas obligé de commander les cinq services du repas traditionnel italien. À vous de voir…

Ce sera l’occasion de goûter aux spécialités romaines comme l’artichaut, les tripes, l’agneau ou les pâtes cacio e pepe (huile d’olive, poivre et pecorino).

Faire la fête avec les Romains à Testaccio

Pour faire la fête, cap sur le quartier de Testaccio, au sud du centre-ville. Les noctambules romains se donnent rendez-vous du côté de la via di Monte Testaccio, où se trouvent pas mal de bars et de boîtes. Super animation dans ce quartier à la mode : c’est ici que se vit la nuit romaine.

Pas mal de choix pour faire la fête : musique éclectique (techno, house, R & B…) et soirées à thèmes au très populaire Akab Cave (via Monte Testaccio, 69) ou, pour danser l’un contre l’autre sur des rythmes endiablés, le Caruso (via di Monte Testaccio, 36) avec sa musique latino. Juste à côté, ambiance gay à l’Alibi (via di Monte Testaccio, 40), avec terrasse à ciel ouvert, pour danser jusqu’au bout de la nuit.

Fiche pratique

Préparez votre séjour avec notre guide en ligne Rome et Express Rome

Comment y aller ?

Vols directs vers Rome-Fiumicino depuis Paris CDG et plusieurs aéroports français avec Air France, Alitalia, EasyJet, Vueling... Réservez votre billet d'avion.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel à Rome

Où manger ? Où prendre un verre ?

- Sur le pouce : Forno Campo de’ Fiori, piazza Campo dei Fiori, 22. Cette boulangerie savoureuse est une institution du quartier Campo dei Fiori.

- Un resto : Da Teo, piazza Ponziani, 7a. Tél. : 06-58-18-355. Une adresse sympa dans un coin du Trastevere. Des plats simples, pétris de tradition et pas dispendieux. Service dynamique.

- Un bar : Caffè Latino, via Monte Testaccio, 96. Bar-boîte du Testaccio, très apprécié pour ses concerts live. Très bien pour commencer la soirée.

- Un glacier : Giolitti (via Uffici del Vicario, 40), à deux pas du palais Montecitorio, pour sa délicieuse combinaison zabaione-tartufo.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Services voyage