Agenda culturel, fêtes et festivals

São João au Brésil

São João (saint Jean) compte parmi les fêtes les plus populaires du Brésil. Partout, des bals et des feux de joie et/ou d'artifice sont organisés.
L’une des plus grandes célébrations du monde a lieu à Campina Grande (Etat de Paraíba), où des milliers de fêtards dansent le forró, autour d’un feu de joie. À Caruaru (État de Pernambuco) les gens font un feu de 12 mètres de haut. À Salvador, le vieux quartier du Pelourinho, décoré et illuminé, sert de cadre à plusieurs bals populaires.
Au Brésil, le 24 juin ne marque pas le début de l’été, mais de l’hiver, saison des pluies au Nordeste. Donc, dans le « sertão » semi-aride de Campina Grande et Caruaru, la fête est plutôt liée à l’arrivée de la pluie salvatrice.
La Saint-Jean, importée de l’Europe par les Portugais, s'est enrichie de couleurs locales : l’origine rurale de la fête est rappelée d’une façon ludique dans les grandes villes. Au Nordeste, ce peut être la réplique d’un village typique de la zone rurale, avec des maisons simples colorées qui vendent les spécialités régionales.
On profite du froid tout relatif (plutôt du redoux) pour manger et boire les plats très chauds que l'on déguste presque exclusivement dans cette fête : le quentão, la canjica, etc.
Dans toutes les villes du pays, il y a toujours des banderoles colorées pour orner les rues. Dans les fêtes plus intimes, tout le monde se déguise en « caipira », un personnage campagnard présent dans l’imaginaire de tous les Brésiliens. Les filles s’habillent de robes colorées ornées de dentelles et bandes, couettes et taches de rousseur faites avec un crayon de maquillage. Les hommes portent toujours une chemise à carreaux, un pantalon rafistolé et un chapeau de paille.

Quand : le 24 June 2018

Fiche destination : Brésil

Agenda Brésil

Services voyage



Brésil Les articles à lire