Norvège, sur la route des fjords

La vallée de Numedal

La vallée de Numedal
Marie Borgers

Après avoir traversé le Hardangervidda, la route descend dans la vallée du Numedal, dite « du Moyen Âge » : elle est en effet connue pour ses églises médiévales en bois debout.

L’église d’Uvdal (1180) perchée sur un amas rocheux, campe au milieu d’un musée des traditions populaires, entre corps de ferme et stabbur. L’intérieur est recouvert de peintures polychromes, ainsi que les murs des églises de Rollag (1 200 environ) (photo) et de Nore (XIIe siècle). Cette dernière, entourée de croix de fer, présente la particularité d’être cruciforme. De ce monument mélancolique émane un parfum angoissant.

Outre les stavkirke, la vallée de Numedal est parsemée de corps de fermes en bois rouge, coquettes comme des représentations d’images d’Épinal. Les habitations rouges de Mellom Kravik, à Kravik, comprennent le plus vieux bâtiment habité du pays, ainsi qu’un très vieux grenier surélevé. Elles font face à une imposante maison blanche à la décoration soignée, construite par l’architecte dilettante qui l’habite.

Les couleurs des bâtiments en disent souvent long sur leur fonction ou sur le rang social des propriétaires. Le rouge est la teinte traditionnelle des maisons, ainsi rendues facilement repérables en bord de mer et dans la neige. Le rouge est surtout un coloris naturel sur ces terres où abondent les oxydes de fer. Ainsi, la maison rouge est celle du pauvre tandis que la blanche est celle de celui qui a les moyens de se distinguer des autres (mais pas de la neige).

Ponctués de stavkirke, stabbur et maisons de bois, les paysages intemporels du Numedal n’en finissent pas d’éblouir sans fard aucun. En observant les beautés d’une Norvège charmante et silencieuse, verdoyante et secrète, on se dit que le temps semble parfois cesser de s’écouler alors même que la nature poursuit son œuvre millénaire.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Norvège Les articles à lire

Voyage Norvège

Bons Plans Voyage

Services voyage