Le meilleur de la Crète

Gastronomie et régime crétois

Gastronomie et régime crétois
Huile d'olive © gatsi - stock.adobe.com

Saine et préparée à base de bons produits, la cuisine crétoise met à l’honneur l’huile d’olive et les produits végétaux : légumes verts, préparés en crudités (tomates et concombres) ou revenus dans l’huile d’olive, légumes secs (fèves, pois, lentilles) et céréales.

C’est le moment d’adopter sans modération le fameux « régime crétois », hautement diététique. Plusieurs études ont montré que c’est en Crète que l’espérance de vie serait la plus longue. Les Crétois doivent leur longévité à l’huile d’olive, réputée pour sa faiblesse en acides gras saturés et pour ses vertus protectrices. Autre atout de ce régime : peu de graisses animales, de viande, de beurre et de lait. Tous les ingrédients sont alors réunis pour que la Crète, plus que toute autre région des pays industrialisés, échappe au fléau des maladies cardiovasculaires.

Le repas commence par des mezze : olives, tranches de paximadia (pain traditionnel crétois croustillant) tartinées de confit de tomates à l’ail, tzatziki à étaler sur du pain pita…

Côté poissons, ils sont préparés en soupe, servis frits ou grillés. Quant aux viandes, la Crète comptant très peu d’élevages bovins, on trouve surtout de l’agneau et du poulet.

Le dessert se déguste autour d’une corbeille de fruits, parfois assortie de fruits secs et de loukoums, influence turque oblige. Les plus gourmands opteront pour un yaourt grec nappé de miel.

Le repas commence ou se termine par le raki ou tsikoudia, une eau-de-vie qui, en Crète, a la particularité de ne pas être anisée. Elle est servie en signe de bienvenue ou d’amitié.

Texte : Marie Borgers

Crète Les articles à lire

Voyage Crète

Bons Plans Voyage

Services voyage