Argent et budget Crète

Argent, banques, change

Monnaie

L'euro (prononcé evro).

Banques

- La plupart des distributeurs des banques acceptent les cartes Visa et MasterCard. Évitez quand même de retirer de petites sommes si vous sortez des grandes villes, et particulièrement si vous allez dans le sud de l'île. Dans la partie sud-ouest, par exemple, aucun distributeur d'argent à partir de Paléochora, sauf à Chora Sfakion et Plakias.

- Attention, les banques ne sont généralement ouvertes qu'en semaine de 8h/8h30 à 14h30 (14h le vendredi). Elles sont fermées les week-ends et jours fériés. Il a été question de modifier ces horaires ; c'est l'occasion d'un bras de fer entre syndicats et gouvernement.

Change (pour nos lecteurs hors zone euro)

- Pour les ressortissants hors zone euro, les banques continuent à prélever une commission pour les retraits aux distributeurs.

- Nombreux bureaux de change dans les villes, ouverts pour la plupart tous les jours et assez tard le soir. Taux équivalent à celui des banques, mais commission parfois plus élevée. Comparez.

- Évitez de changer dans les tourist offices. Ils prennent une commission très élevée.

Cartes de paiement

Les règlements de factures ou d'achats par ce type de paiement sont possibles dans les établissements et magasins touristiques des villes principales, un peu plus rarement en dehors, a fortiori dans les villages (même touristiques). Et puis certains d’établissements annoncent qu’ils acceptent les cartes, pour prévenir au dernier moment que la machine est en panne. Dans les endroits les plus touristiques, c’est un peu moins difficile. Mais dans les villages et les pensions, c’est presque impossible... même si, petit à petit, les choses, globalement, progressent dans le bon sens.
Et surtout, depuis 2017, tous les professionnels du tourisme doivent être équipés et accepter les règlements par carte de paiement. Reste à savoir si tout le monde jouera le jeu... À la mi-avril 2017, le gouvernement a donné 3 mois aux commerçants pour se doter d’un terminal de carte bancaire.

Alors, prévoyez d'avoir toujours sur vous un peu d'espèces : c'est plus sûr. De plus, les commerçants seront moins enclins à vous proposer une réduction si vous payez avec la carte.

Budget en Crète

Comme le reste de la Grèce, la Crète peut coûter un peu cher... ou s'avérer bon marché. Tout dépend comment vous l'abordez et quand. Sac au dos, en bus et en stop, en se lavant dans les toilettes des tavernes, et en se contentant de souvlakia et de gyros, le voyage ne reviendra pas trop cher !

Les prix en Grèce tendent petit à petit à rejoindre ceux pratiqués dans le reste de l'Europe. C'est le cas dans l'hôtellerie (seuls les campings, les auberges de jeunesse et les chambres chez l'habitant demeurent encore relativement bon marché).
Toutefois, avec la crise, les tarifs des hôtels à prix moyens ou chic ont baissé, et une plus grande marge de négociation est possible... Pour l’alimentation, les prix au détail sont très variables ; les restos populaires restent encore abordables. Heureusement, les transports en commun sont encore relativement peu chers.

Dans le cadre du troisième « plan d’aide », la Grèce a dû, entre 2015 et 2017, supprimer le taux réduit de TVA qui s’appliquait dans les îles. En 2018, une « taxe de résidence » dans l’hôtellerie doit être instaurée.

Quant au taux de la TVA dans la restauration, il est passé de 13 % à 24 % en 2016. Les augmentations ont aussi logiquement affecté le prix des entrées dans les musées, parfois de manière spectaculaire

Hébergement

Il faut considérer les prix avec souplesse et les apprécier en fonction du contexte. Par exemple, il faut souvent compter un supplément de prix au mois d'août dans certains coins très touristiques.
Nous vous indiquons ce qu'on appelle en Grèce le « prix de la porte », fixé par les autorités et indiqué (parfois) à la réception, mais les hôteliers ou propriétaires, pour peu que l'établissement ne soit pas très rempli, proposeront souvent un prix plus attractif. Les tarifs sont également réduits, bien souvent, si vous restez plusieurs nuits. Il est conseillé de négocier.

Nos indications tarifaires sont sur une base de 2 personnes (sauf pour les auberges de jeunesse), sans le petit déj.

- Très bon marché : concerne surtout les campings et les quelques auberges de jeunesse de l'île. En saison, selon le confort et la situation, compter de 15 à 25 € environ, voire un peu plus, pour deux personnes avec une tente et un véhicule, et autour de 10-12 € par personne en AJ.
- Bon marché : chambres standard chez l'habitant, le plus souvent avec salle de bains commune (parfois privée). Compter 25 à 45 € la double.
- Prix moyens : pour une chambre double avec douche et w-c dans une pension, compter 45 à 70 €.
- Chic : à partir de 70 € la double jusqu'à 100 €. Ce sont des hôtels tout confort.

Repas

De manière générale, si l'on s'en tient aux établissements du genre de ceux que nous sélectionnons, le repas reste vraiment abordable, d’autant que les mises en bouche et le dessert sont le plus souvent offerts : une plaisante coutume respectée par la majorité des restaurants.

Attention, le poisson est vendu au kilo, et il est cher. Compter entre 30 et 60 € le kilo pour le poisson à griller, voire davantage dans les endroits les plus touristiques. Celui qu'on fait frire est moins cher : de 10 à 15 € environ le kilo.

- Très bon marché : si l'on fait ses courses au supermarché ou si l'on se nourrit dans les gyros ou les boutiques à souvlakia et pitas. Compter jusqu'à 5 € environ le repas par personne.
- Bon marché : de 5 à 10 €.
- Prix moyens : de 10 à 20 €.
- Chic : plus de 20 €.

Comme dans beaucoup d’autres pays, les restaurateurs facturent le pain (supplément de 0,50 à 2 € par personne). On vous en apporte d’office une corbeille avant le repas, mais vous pouvez la refuser. Dans ce cas, vous renoncerez du même coup aux amuse-gueules à tartiner (tapenade, tzatziki...).

Le service est compris, mais il est de coutume de laisser un petit quelque chose si vous êtes satisfait (du simple arrondi à 5 ou 10 %).

Achats et souvenirs de Crète

Pas énormément de choses à rapporter, à part de l'huile d'olive...

- Huile d'olive : en bidon de 0,5, 1, 2 ou 4 l, mais on en trouve bien sûr en bouteille pour les puristes. Beaucoup de productions artisanales dans pas mal de villages. Plusieurs critères déterminent la bonne qualité du produit : le prix élevé (pas moins de 8-10 € le litre), le taux d'acidité bien inférieur à 1 %, une huile de moins de 2 ans et... le goût !

- Spécialités locales : miel, vins et herbes de montagne, dont le fameux dictame, une espèce d'origan très populaire. On en trouve, par exemple, dans la région de Thronos, au sud du monastère d'Arkadi (région de Réthymnon) et sur les versants des trois principales chaînes de montagnes (montagnes Blanches, Dikti et Psiloritis).

- Objets d'artisanat : tapis, sacs tissés à la main, poteries et céramiques, étoffes, nombreux objets en bois d'olivier et plein de babioles à rapporter.

- Le komboloï : peut-être le plus vieux gadget au monde. Sorte de chapelet que l'on égrène pour s'occuper les doigts. On peut l'acheter dans certains kiosques à journaux et dans de nombreux magasins pour touristes.

- Et bien entendu le raki, pour garder un peu de la chaleur crétoise... À consommer avec modération tout de même.

Bons Plans Voyage Crète

Services voyage



Forum Crète

Voir tous les messages
Argent et budget

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Argent et budget Crète

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Crète

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Crète

Agenda Crète

Crète Les articles à lire