Le meilleur de la Colombie

Le meilleur de la Colombie : Bogotá et le Nord-Est

La capitale Bogotá, de belles villes coloniales et les paysages de la Sierra Nevada del Cocuy, à ne pas manquer dans le nord-est de la Colombie.

Bogotá

Bogotá
Bogotá © javarman - stock.adobe.com

Imaginez une ville de 8 millions d’habitants, perchée à 2 640 m d’altitude (quand même), sur un plateau au pied de la Cordillère orientale. Bienvenue à Bogotá DC, la capitale de la Colombie qui, à première vue, peut effrayer le voyageur. Sans réelle unité architecturale, cette métropole sud-américaine mêle l’ancien et le moderne, dans une effervescence perpétuelle et un trafic automobile chaotique.

Mais il faut mettre de côté ses premières impressions et partir à la découverte de Bogotá au cours de formidables treks urbains.  Notre coup de cœur va au quartier colonial historique de La Candelaria où est née la ville au 16e s. De la Plaza de Bolivar, en remontant jusqu’à la forêt du Cerro de Monserrate, empruntez le téléphérique jusqu’au sommet afin de prendre toute la (dé)mesure de Bogotá.  

Enfin, Bogotá  possède l’une des vies culturelles et artistiques les plus riches d’Amérique du Sud. Une ville qui gagne vraiment à être découverte. Ne manquez le museo del Oro, plus grand musée du monde consacré à l'or avec des splendides trésors de l'époque précolombienne. Tout simplement l'un des plus beaux musées d'Amérique latine...

Villa de Leyva

Villa de Leyva
Villa de Leyva © reisegraf.ch - stock.adobe.com

Située dans la superbe région montagneuse du Boyaca, Villa de Leyva est l’une des villes coloniales les mieux conservées de Colombie

À 39 km à l’ouest de Tunja, cette remarquable cité historique, située à 2 149 m d’altitude, s’étend au cœur de la vallée semi-aride de Saquencipá et au pied d’une superbe montagne.

Classée Monument national, Villa de Leyva a conservé sa belle architecture coloniale, ses rues aux gros galets bordées de demeures blanches et des jardins à la végétation luxuriante. Un petit bijou, à visiter de préférence en semaine.

San Gil et sa région

San Gil et sa région
Cañon del Chicamocha © jkraft5 - stock.adobe.com

Au cœur de beaux paysages de montagne, San Gil est une ville située à 1 100 m d’altitude sur la route qui relie Bogotá à Bucaramanga dans la région du Santander.

Avec ses températures agréables, ses gorges et ses nombreux canyons, la région de San Gil est devenue l’un des hauts lieux de Colombie pour la pratique des sports extrêmes, comme  le rafting, le kayak ou le parapente. Les amateurs de randonnée, de VTT, de descente en rappel et de spéléologie sont également comblés en raison des reliefs tourmentés et spectaculaires de la région, offrant des paysages superbes entaillés par des vallées, des gorges profondes et des sommets oscillant entre 3 000 et 4 350 m.

Dans les environs de San Gil, ne manquez pas le cañon del Chicamocha, entre San Gil et Bucaramanga (capitale du Santander), le site le plus spectaculaire de la Cordillère orientale.

Barichara

Barichara
Barichara © Matyas Rehak - stock.adobe.com

À proximité de San Gil, Barichara est une petite ville coloniale merveilleusement préservée, le joyau du département de Santander. Située sur un plateau à 1 336 m d’altitude, elle offre un balcon spectaculaire au-dessus d’une profonde vallée (le cañon du río Suárez). La ville est construite en damier formant un quadrillage de rues pavées, bordées de demeures anciennes aux murs blanchis à la chaux, couvertes de toits de tuiles.

Chaque maison ou presque s’organise autour d’un charmant patio à colonnes, ouvert sur le ciel. Les portes, les fenêtres et les balcons ouvragés sont en bois, portant des couleurs gaies : bleu, vert, rose, pastel…

Cette ville à taille humaine, d’où l’on peut faire des randonnées, semble n’avoir pas changé depuis 300 ans, et on s’y sent bien.

Parque Nacional Natural del Cocuy

Parque Nacional Natural del Cocuy
Parque Nacional Natural del Cocuy © rafcha - stock.adobe.com

Bienvenue dans les petites Alpes de Colombie ! Sur une petite surface (25 km de long sur 4 km de large), la Sierra Nevada del Cocuy aligne des lacs, des glaciers et pas moins de 21 sommets enneigés et glacés qui hérissent le ciel des Andes, entre 4 800 et 5 330 m, le plus haut étant le Ritacuba Blanco. Cette superbe barrière montagneuse (la partie la plus spectaculaire de la sierra) reste difficile d’accès.

Un paradis pour les randonneurs, à l’accès réglementé, car la sierra est placée sous la tutelle du Parque Nacional Natural El Cocuy. Halte obligatoire aux villages de Güican et d’El Cocuy, des bourgades du bout du monde offrant de spectaculaires panoramas sur les montagnes.

Commencez votre voyage en musique avec notre playlist Amérique Latine

 

Texte : Routard.com

Colombie Les articles à lire

Voyage Colombie

Bons Plans Voyage

Services voyage